BANNIERE
Requiem of the King ( Test-rp)

Partagez | .
 

 Requiem of the King ( Test-rp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juunin de Shi

avatar
Juunin de Shi


Messages : 23
Date d'inscription : 05/01/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
96/600  (96/600)
Réputation:
1/40  (1/40)

MessageSujet: Requiem of the King ( Test-rp)   Dim 12 Avr - 11:27


Remember your past (...)










× PV: My mind ×



Trois jours que la pluie ne cessait de s'abattre sur ce village qui semblait perdu et abandonné. Je marchais calmement à travers ce qui était autrefois mon foyer, mon village, ma maison. Le regard recherchant des brides d'un passé lointain et presque imaginaire, mais qui semble encore exister à mes yeux. Tout avait changé en quelques années seulement. Le village de mon enfance n'était plus, ce lieu où je pensais pouvoir revenir tranquillement en tant que nouveau sauveur avait disparu. Devant moi se trouver un village macabre et insalubre, les hauts bâtiments où auparavant trôner au-dessus de toutes choses avaient succombé. Le village en lui-même semblait abandonné, il est vrai qu'à Shi j'avais pu revoir de nombreuses personnes originaire d'Ame sans me douter que la majorité de la population avaient fui leur foyer d'origine. Pouvais-je les juger ? Moi qui n'avais pas non plus hésité à tout quitter afin de pouvoir trouver une meilleure qualité de vie ailleurs ? J'étais tout aussi coupable qu'eux de l'aspect actuel du village. Mais même si tout le monde étaient partis, une chose semblait pouvoir durer éternellement. La pluie qui purifiais l'âme du village.

Cette pluie qui enveloppe chaque jour le village est pour beaucoup la preuve que Dieu veille sur eux et elle serait donc les larmes qu'il verserait en voyant la douleur des habitants d'Ame. Est-ce vrai ? Pour beaucoup, ceci n'était qu'un des nombreux mythes polluants la région, mais chacun d'entre nous avons été les témoins privilégiés de la réincarnation de Dieu dans ce monde. Ce Dieu bienveillant et de son fidèle ange blanc qui avaient protégés ce village de grandes nations l'avoisinante . Ses manifestations surnaturelles devaient bien être des preuves de la chance qu'Ame avait d'être le village choisit par Dieu ? Durant mon enfance, on m'avait appris à craindre et respecter cette figure d'autorité qui exerce son jugement sur chacun d'entre nous et même maintenant, je pense toujours que la présence éphémère du divin parmi les hommes n'était pas anodine. Toutefois, un jour sans que quiconque sache pourquoi ce Dieu puis son ange disparurent et avec eux tout un culte.


Je marchais à travers ce qui était quelques années plutôt encore des maisons et des magasins qui aujourd'hui n'étaient que des tas de ruines. Soudain, j'ai remarqué qu'une petite fille courrait non loin de moi en direction de l'ancienne académie du village. Elle devait être une enfant ayant été abandonnée dans le village ou dont les parents ne voulaient pas quitter Ame no kuni. J'avais entendu dire que certaines personnes étaient restés ici, car soit ils n'avaient pas assez de moyen pour s'en aller, soit parce qu'ils préféraient tout simplement finir leurs jours dans ce lieu où ils se sentaient liés. Je pouvais en quelque sorte les comprendre puisque moi aussi je suis revenu ici, car personne ne peut laisser son passé derrière lui . Personne. Durant mon séjour à Shi j'avais espéré au plus profond de mon coeur, pouvoir oublier ce sentiment étrange et déroutant qui me rattache à Ame. Cependant, je n'ai jamais réussi à laisser de côté ce village qui m'avait vu naître et grandir. Je n'étais pas le seul, car je pouvais constater quelquefois lorsque la pluie s'abattait sur Shi le visage mélancolique de ma mère. Elle avait tout comme moi des souvenirs importants lié au village de la pluie, peut-être des souvenirs liés à mon père ?

Je n'ai jamais connu mon paternel et ma mère n'était pas très bavarde sur son sujet. A travers les années, j'ai pu découvrir quelques informations à son propos en grattant un peu et en ayant l'oreille baladeuse. Je n'étais pas l'enfant d'un amour au sens général du terme, ma mère et mon père en couchait ensemble, il est vrai. Mais mis à part ça, ils ne se connaissaient pas. Ce fut seulement une nuit où son client avait éjaculé en elle et elle n'avait pu rien faire sauf gardé l'enfant. Elle n'a plus jamais revu l'homme en question et avait préféré faire tout son possible afin d'élever convenablement son garçon. Je ne peux en être que reconnaissant envers elle de ce choix, car grâce à cela, j'ai pu vivre. Beaucoup disent que quelques fois la mort vaut mieux qu'une existance dénuer de valeurs, mais je ne suis pas totalement du même avis. La mort n'apporte plus aucune issue par la suite alors que la vie elle, apporte pour chacun de nombreuses possibilités. Étant perdus dans mes songes, je n'avais pas remarqué que j'étais arrivé devant les deux stèles que les gens du village avaient érigées, alors que je n'étais qu'un enfant, en mémoire du Dieu Pain et de l'ange Konan. Deux statues de grandeurs humaines représentant les deux sauveurs d'Ame semblaient me fixer de leurs regards où toute trace d'émotion ne pues être retranscrit. Je mis la main dans ma poche et sortis mon paquet de cigarettes, déposant calmement une clope dans l'embrasure de mes lèvres. Je mordillais maladroitement le bout de la cigarette avant de l'allumer et de m'asseoir sur le sol humide aux pieds des stèles funèbres. Le goût âcre de la fumée dans ma bouche et le toucher des gouttes de pluie sur mon visage me fit frissonner, alors que je cachais la cigarette afin que la pluie ne l'éteigne pas ou n'abîme pas le papier.

Kaijin Iori - Vous savez tous les deux, même si je ne vous ai jamais rencontrés, vous me manquez. Lorsque je vivais encore ici, je n'étais qu'un enfant essayant de survivre au mieux dans ce pays où la dureté de la vie était sans doute encore plus présente qu'ailleurs. Je ne vais pas vous mentir, même sous votre gouvernance la vie n'était pas facile et il m'arrivait même de me demander si je survivais une journée de plus. Mais pour l'enfant que j'étais, vous étiez les héros qui me permettaient de garder espoir, chaque enfant à besoin de modèle, de héros et vous étiez les miens. Maintenant de nombreuses années sont passées, le village que vous aviez protégé aux périls de vos vies à bien changer. Mais votre souhait pour Ame n'a pas totalement disparu, je le porte en moi et j'espère un jour pouvoir faire de ce pays le plus fort. Je vous fais la promesse Dieu Pain, Ange Konan. Un jour, je reviendrais et changerais définitivement l'aspect de notre foyer à tous.

Ses paroles pouvaient paraitre simplistes et enfantins, mais je pensais sincèrement à chacun des mots qui sortirent de ma bouche. Me levant, je fis une prière pour le repos de leurs âmes ainsi que leurs bénédictions avant de partir et ne laissant qu’une petite trainée de fumée derrière moi
.



©Chk Marvel


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Requiem of the King ( Test-rp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau test de répartition
» Mélanie passe le test HIV (pv Guillaume et un autre médecin)
» The requiem of death (Finisss)
» Test : qui est ton idole...
» Le langage des fleurs... Petit test...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Autres lieux-