BANNIERE
Dangerous goal.

Partagez | .
 

 Dangerous goal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tokubetsu Juunin de Kiri

avatar
Tokubetsu Juunin de Kiri


Messages : 136
Date d'inscription : 19/10/2014


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
190/1000  (190/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Dangerous goal.   Sam 18 Avr - 23:05

Début de l'enfer




Les journées s'enchaînaient et se ressemblaient. Je me réveillais chaque matin en sueur, la respiration saccadée et les avant-bras brûlant. Les battements de mon coeur peinaient à diminuer, ma tension ne cessait d'augmenter. Je me battais pour prouver à Aoshiki qu'elle n'était pas morte en vain, mais chaque jour était un supplice. J'avais laissé trop de cadavres derrières moi, tué trop de proches et trop d'innocents. Dès que mes paupières avaient le malheur de se toucher plus de trois secondes, le visage de mes victimes apparaissait immédiatement.

Il existait, selon moi différents types de meurtres. Les assassinats nécessaires et le massacre d'innocents. J'avais hélas commis ces deux crimes. La peur de la mort qui me rongeait m'avait poussée à commettre des atrocités dont la seule évocation pourrait empêcher de dormir bon nombre d'adultes.

La journée que je vais vous conter commençait comme toutes les journées qui avaient suivi la mort d'Aoshiki. J'ignorais que j'allais être le témoin d'atrocités qui allaient me changer à jamais.
Ma quête de rédemption était au point mort, j'avais beau me démener pour tenter de me pardonner, je n'y parvenais pas. Je détestais l'homme que j'avais pu être et n'arrivais pas à apprécier l'homme que je désirais devenir.


Je me levais donc à l'aube afin de me rendre dans le bureau du Mizukage. Mes pas soulevaient la brume épaisse qui recouvrait l'intégralité du village. Les commerces commençaient à ouvrir leurs enseignes, les premiers clients faisaient doucement leur apparition tandis que j'avançais à grands pas vers le palais.

Une fois sur place, je tapais délicatement sur la porte qui me séparait du souverain de Kiri Gakure. Lorsque j'ouïe des mots confirmant mon droit de pénétrer en l'enceinte de la pièce, je franchis avec prestance le seuil de la porte.

Le Mizukage et ses gardes se tenaient devant moi. Son conseiller me regardait avec méfiance tandis que les visages des gardes étaient cachés par un masque. Je ne parvenais à déceler la moindre émotion dans le regard de Chojuro.


"Gargonith, ton ordre de mission est le suivant : Nos espions nous ont rapporté de leur dernière inspection qu'il serait possible qu'un laboratoire clandestin se cache dans le pays de la brume. Votre mission est de récolter un maximum d'informations, ne négligez aucun détail. S'il y a un trafic de cobaye neutralisez-le et si nécessaire détruisez le laboratoire. Il s'agit d'une récolte d'informations avant d'être une mission de nettoyage soyez discret."

J'acquiesçais avant de tourner les talons. Je m'apprêtais à sortir de la pièce lorsque les propos du protecteur du village attirèrent particulièrement mon attention.

"Encore une chose. J'ai entendu dire que le clan Choju était mêlé à cette histoire, des traitres du pays. Il me semble que tu as déjà eu affaire à eux."



×××××××××××××××


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokubetsu Juunin de Kiri

avatar
Tokubetsu Juunin de Kiri


Messages : 136
Date d'inscription : 19/10/2014


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
190/1000  (190/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Dangerous goal.   Dim 19 Avr - 10:12

Début de l'enfer




Je me rendais donc dans les montagnes ancestrales autrefois peuplées par mon clan. Une détermination de fer m'habitait tandis que les propos de Chojuro raisonnaient dans ma tête. Cet écho était des plus désagréable, mais il était nécessaire pour accentuer ma détermination.
Le clan Choju était le clan d'Aoshiki.. Ces lâches avaient préféré la laisser mourir que de tenter de la secourir. Ils étaient eux aussi responsable de son décès.

Peu après leurs attentats contre le Daimyo ils furent définitivement banni des terres du pays de la brume. Comment avaient-ils réussi à franchir nos frontières de nouveau. Peut-être qu'ils sous nos yeux depuis le début.

J'avais ouï dire que le cadavre de ma bien-aimée avait été rendu au clan afin d'essayer d'apaiser les tensions. Cette ultime tentative était, une nouvelle fois, un échec. Cela n'avait rien d'étonnant, tuer quelqu'un et donner son cadavre à sa famille peut être très mal interprété. J'ignorais si le bute premier de cet acte était la provocation à cette époque.

Le Mizukage m'avait demandé si je désirais des partenaires pour cette mission. Il était hors de question pour moi de voir quelqu'un d'autre intervenir dans cette histoire. J'en avais fait une affaire personnelle et je comptais bien la régler par mes propres moyens.


Après une journée de marche et à manger des pilules Shinobi afin de me nourrir, j'arrivais finalement sur le secteur qui m'avait été indiqué par l'ordre de mission. Je ne devais pas me faire repérer, c'est pourquoi j'accentuais la brume avec une courte série de signes.

J'avais juste avant cela repéré deux personnes se tenant étrangement devant un ensemble de roche. Je me perchais sur un des rares arbres ayant survécu au froid avant de me plonger dans un moment de réflexion. Me débarrasser des deux hommes sans me faire repérer n'était pas un problème. Mais, comment pénétrer dans cette caverne sans attirer l'attention des personnes à l'intérieur. Comment pouvaient-ils eux-mêmes accéder à ce qui était recouvert par un énorme tas de gravas. Un Genjutsu, je ne voyais pas d'autre hypothèse.

"Kanashibari no jutsu"

Un regard suffit à paralyser les deux hommes. Je posais ensuite ma main sur la caillasse avant d'effectuer un Kiai. Après quoi la caillasse disparue avant de laisser place à une porte encastrée dans la roche. Il n'y avait plus de doute, quelque chose de louche se passait derrière ces murs. Pourquoi ces hommes se donneraient-ils autant de mal pour camoufler l'entrée de ce laboratoire sinon.

J'allais bientôt savoir la vérité et découvrir ce qui se tramait ici.


×××××××××××××××


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokubetsu Juunin de Kiri

avatar
Tokubetsu Juunin de Kiri


Messages : 136
Date d'inscription : 19/10/2014


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
190/1000  (190/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Dangerous goal.   Dim 19 Avr - 20:28

L'antre du diable




Je prenais l'apparence d'un des hommes que je venais de neutraliser après avoir soigneusement caché les corps. Mon but était simple, duper un maximum de personnes afin d'éviter de provoquer un gigantesque brouhaha qui me ferait perdre le contrôle de cette mission.

Une fois transformé j'ouvrais donc la lourde porte. Un long couloir se dressait derrière l'entrée. Quelque personnes vinrent me quérir une fois que j'eus franchi la porte d'entrée. Ils me demandèrent pourquoi j'avais interrompu ma garde. Les quatre ninjas étant venus me trouver semblaient décontenancés par cette faille dans leur système de sécurité. Je pouvais lire la peur dans leurs visages.

Je leurs inventais donc un mensonge en interprétant avec merveille mon personnage. En observant ses mimiques lorsque j'étais perché en haut de mon arbre, je pus analyser divers aspects de sa personnalité. Tout d'abord, il était gaucher, je l'avais déduis à l'emplacement de son étui de ninja. Ensuite, il semblait-être stressé, sa jambe tremblait comme-ci il concentrait tout son stress dans un seul membre. J'avais également noté qu'il avait le dos vouté et un regard blasé. Tous ces éléments me permirent de jouer la comédie et de rendre mon mensonge crédible.


"Nous venons d'intercepter un Shinobi, nous avons décidé de ne pas le faire entrer dans les locaux. "

Après cet énorme bobard je leurs fis signe de me suivre. Une fois au niveau de la porte je les laissais passer devant moi avant de les assommer avec de puissants assauts au niveau de leurs cous. J'avais suffisamment jaugé ma puissance pour ne pas leur briser la nuque. Une chance pour eux, car je n'étais pas un grand utilisateur de Taijutsu, je n'avais donc pas un parfait contrôle sur mes membres.



Je nettoyais une nouvelle fois les corps avant de fermer les portes et de les piéger avec des parchemins subtilement dissimulés.

Je m'enfonçais donc dans les couloirs ténébreux du laboratoire. Je ne croisais plus de gardes. Je n'avais à aucun moment observé les armoiries des Shinobis que j'avais neutralisés, à vrai dire, je ne préférais pas savoir s'ils étaient du clan Choju ou pas. Sinon... Je n'aurais sans doute pas répondu de mes actes et n'aurais donc certainement pas contrôlé mes coups.

Je pouvais voir au loin deux ombres devant une couche de métal.. Une porte. J'étais serré contre le rebord de la caverne afin de ne pas être repéré. Je me coupais à l'arcade et au bras à des points où le sang abonde afin de rentrer dans un autre personnage. Je marchais le long des murs, les jambes faibles appelant à l'aide. Lorsque les gardes vinrent vers moi, je leurs fis croire que nous avions été pris d'assaut à la porte. Ils se précipitèrent vers la porte et je les assommais également.

Ces Shinobis ne semblaient pas avoir d'éducation militaire, sans doute leur avait-on donné des armes et des instructions. Rien de plus. Je les ligotais et les bâillonnais avant de les suspendre au plafond avec des fils de chakra et des Kunais. Il me semblait plus simple de cacher des corps en les mettant sous leurs yeux plutôt qu'en essayant d'être créatif, après tous j'avais affaire à des amateurs.

Il était désormais temps de pénétrer dans le coeur du laboratoire.



×××××××××××××××


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tokubetsu Juunin de Kiri

avatar
Tokubetsu Juunin de Kiri


Messages : 136
Date d'inscription : 19/10/2014


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
190/1000  (190/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Dangerous goal.   Dim 19 Avr - 22:31

Fin de l'enfer




Il me restait une dernière ruse pour ouvrir cette porte. Je posais divers parchemins sur la porte avant de la faire exploser. Je faisais ensuite apparaitre un clone de ma forme originale qui s'allongea dans ce qui restait de la porte. La poussière avait camouflé cette action. Il était désormais temps de faire croire que l'explosion avait été causée par le combat intense que je venais de mener avec l'homme s'étant introduit dans la base.


"Navré, des intrus tentent de pénétrer dans le laboratoire je n'ai pas eu le choix il fallait que je neutralise cet ho....."

Je perdis la voix lorsque je constatais avec effroi que la pièce était remplie de cadavres. Tous allongés sur des tables opératoires. Les cadavres possédaient les armoiries du clan Choju. Le plus effrayant était que les deux hommes en blouse blanche qui me faisaient fasses arboraient également les armoiries de ce clan.

Au fond de la pièce je pouvais observer de longues rangés de cuves dans lesquelles des enfants étaient enfermés. Les hommes me regardaient avec incompréhension. Alors que l'un d'entre eux s'apprêtait à prendre la parole, je lui tranchais la gorge d'un mouvement sec avec mon Kunai. Je reprenais ensuite mon apparence normale.

Je pouvais lire la peur dans les yeux du second chercheur. Sans perdre de temps je le plantais également avec aisance. Il se vidait de son sang recouvrant le sol d'une épaisse couleur rouge.

Je fouillais ensuite dans les archives qui ne firent que me dégouter davantage. Le clan Choju menait des recherches en se basant sur des enfants et des cadavres afin d'obtenir un Kekkei Genkai. Ce clan avait toujours jalousé le clan Yuki et le clan Kaguya. Les membres de cette famille étaient complexés par leur absence de capacité en ninjutsu et de capacités héréditaires.


Le trafic de cadavre... Non... Je courrais entre les tables, renversant tous les cadavres sur mon passage avant de m'arrêter devant une en particulier. Je tombais à genoux, mon corps tremblait tandis que mon visage s'humidifiait. Le cadavre d'Aoshiki était présent dans cette pièce. Son torse était ouvert et son corps couvert de séquelles. Cependant, j'en étais sur c'était son corps, ses yeux d'un bleu sans nul autre pareil étaient uniques. Son doux sourire et son visage étaient inoubliables pour moi. Je revêtis son cadavre avec mon manteau avant de brûler les corps qui l'entouraient. Je ne pouvais laisser de tels monstres reposer dans les montagnes de mon clan. Ce privilège était uniquement réservé à ma bien aimée.

Soudain un bruit retentit. Les cuves des enfants commencèrent à se briser. L'ordure que j'avais transpercé s'était avancée jusqu'au poste de commande afin de liquider les enfants. Je m'avançais vers lui afin d'écraser sa tête sur le sol à l'aide d'un violent coup de pied.

Je m'apprêtais ensuite à sortir de la pièce jusqu'à ce que les pleures d'un enfant me retiennent. Je courrais donc jusqu'au corps du rejeton. Il s'agissait d'une petite fille, elle était faible. Peut-être que j'aurais du l'abandonner, après tout, elle faisait partie de ce clan monstrueux. Cependant, lorsque mes yeux se plongèrent dans les siens, je ne pus m'empêcher de voir Aoshiki. Cette gamine possédait les mêmes yeux que mon âme soeur. Je la pris donc dans mes bras avant de me rendre vers la sortie.

Je fis exploser les parchemins avec lesquels j'avais piégé la porte d'entrée. Lorsque la fumée se dissipa je pus observer les six ninjas que j'avais assommés auparavant. Ils osaient me faire face. Je serrais le maigre corps de l'enfant dans mon bras droit avant de repousser les projectiles de mes assaillants à l'aide d'une vague de vent.


"Retsusenfuu."


Sans perdre de temps j'enchaînais : "Hyoton - Hyôrô no Jutsu" D'immenses colonnes de glace sortirent du sol et empalèrent les êtres espiègles qui osaient se mettre sur mon chemin. Je sortais lentement du laboratoire en tentant de faire cesser les pleures de la petite fille. J'avais enlevé le léger gilet qui recouvrait mon corps afin de la protéger du froid. Je me prenais ensuite de la hauteur une fois suffisamment éloigné.


"Fuuton - Atsuga"

Sur ces mots un puissant courant sorti de ma bouche avant d'anéantir la base qui fut ensevelie sous la roche. Ces ordures avaient osé profaner le corps de ma défunte aimée. La seule chose qui parvenait à anéantir cette rage était ce bébé. De plus, j'avais autrefois fait une promesse à Aoshiki et organiser le génocide de ce clan allait à l'encontre de celle-ci.

Une fois de retour à Kiri, je déposais l'enfant à l'hôpital avant d'aller faire mon rapport à Chojuro. Je lui détaillais tout ce qui s'était passé dans cette grotte avant de laisser parler ma rage.

"Ces évènements ont été causés par le laxisme de votre politique. Du temps de Yagura jamais personne n'aurait osé commettre de telles choses aussi près du village. Je ne dis pas qu'il faut reprendre sa politique, mais il est temps de sévir. Nous ne sommes pas dans un monde rose !"

Pestais-je auprès du Mizukage qui m'invita à quitter son bureau, sans doute ne voulait-il pas communiquer avec moi alors que j'étais sous l'emprise de l'énervement. Quoiqu'il en soit, j'étais certains que de tels événements ne pouvaient pas le laisser indifférent.

Après cette histoire, l'éducation du bébé fut confié à la crèche du village. Je l'avais renommé Aoshiki et j'étais la personne à contacter en cas de problème. Je n'étais pas fait pour élever cet enfant. Cependant, pas une journée ne se passait sans que j'aille lui rendre visite.


×××××××××××××××


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Konoha

avatar
Genin de Konoha


Messages : 42
Date d'inscription : 04/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
0/450  (0/450)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dangerous goal.   Lun 20 Avr - 23:32

Manjome Gargonith




Attention,

Tu as parfois tendance a utilisé du vocabulaire un peu décalé par rapport au contexte. Par exemple le "rejeton" évoque une certaine familiarité avec l'enfant alors que le reste du texte à plutôt un ton assez sérieux. D'autre part il arrive que tu oublies des mots, je pense que la relecture a été faite mais pas assez bien car tu as laissé passez certaines choses. Mais globalement ça correspond à ce qui est demandé pour une mission de rang A au niveau qualité et quantité de la forme.



Positif,

Globalement la lecture et fluide il n'y a pas beaucoup de déchet stylistique ou de lourdeur dans la lecture. Et c'est sans doute le plus important de faire comprendre ce qu'on a à dire et ne pas perdre le lecteur dans le texte.



Négatif,

On arrive à la partie la moins plaisante. Tu connais les règles d'orthographe et ça se voit. Cependant nous sommes tous humains avant tout et on fait tous des fautes d'inattention. Tu n'en fais pas des millions mais des fois c'est gênant dans la lecture. Ensuite bien que la forme me paraisse convenir pour une mission de rang A (4 posts et une quantité convenable), le fond me laisse un peu sceptique. Tout est bien justifié certes, mais la facilité pour ton personnage est déconcertante, on ne le voit quasiment pas en difficulté. C'est une mission de rang A tout de même, il y a un vrai danger de mort que l'on ne ressent pas dans ton récit. Ca tue un peu le suspens et c'est dommage. Je te conseille pour tes RP à venir de bien prendre en compte la difficulté et de ne pas faire une série d'épreuve comme ici que Gargonith réalise. En conclusion c'est globalement correct, avec une bonne maîtrise du texte et de la cohérence mais il y a tout de même des faiblesses sur ta relecture et sur le cheminement de Gargonith dans la mission. Je pense que ça mérite la note de 14, mais je pense qu'en prenant en compte ce que je t'ai dit tu pourrais gagner facilement entre 2 et 3 points lors de ton prochain RP


PE total = ( 2285/1200 ) * ( 14 ) * (1) =  27 PE + 14 RYOS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dangerous goal.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dangerous goal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DANGEROUS LIAISONS.
» Vfl Wolfsbourg | Goal.fr
» Somethin’ ‘bout you makes me feel like a dangerous woman.
» Dangerous Woman Tour - 19/01 au 03/02
» Max • Damaged people are dangerous, they know they can survive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Kiri-