BANNIERE
[Flashback] Entraînement d'une jeune impulsive [Solo][Terminé]

Partagez | .
 

 [Flashback] Entraînement d'une jeune impulsive [Solo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin

avatar
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin


Messages : 242
Date d'inscription : 03/04/2015
Age : 24
Localisation : Laboratoires scientifiques d'Iwa, section médicale


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
90/1000  (90/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: [Flashback] Entraînement d'une jeune impulsive [Solo][Terminé]   Sam 9 Mai - 16:33

It was 7 years ago
CHAPITRE I : Souvenirs de Genin




Cela faisait quelques temps que l’idée lui trottait en tête, à notre jeune Endô Megumi. A cette époque, elle n’était encore qu’une jeune Genin à la chevelure blonde, qui croquait à peine à la vie des Ninjas.  Enchaînant les missions de bas rang, elle semblait se donner de plus en plus d’importance, croyant dur comme fer pouvoir être une personne d’exception lorsqu’elle serait plus grande.  Comme tous les jeunes enfants de son âge, elle rêvait d’apprendre toutes sortes de techniques pour remplir son arsenal d’attaques. Après tout, il fallait bien qu’elle apprenne à se défendre face à des éventuels bandits qui rôdaient encore autour du monde.  Lors de sa dernière mission de rang C, la petite et son équipe étaient tombés nez-à-nez sur un groupe de voleurs qui guettaient les voyageurs près  du port principal de Kiri.  Son Senseï était rapidement parvenu à les mettre hors combat, ce qui avait davantage poussé les apprentis à devenir aussi forts qu’elle. Aujourd’hui, la tête blonde était en train de mettre la pression à sa pauvre sœur jumelle, afin qu’elle puisse l’aider à s’entraîner. Elle lui parlait d’un jutsu qu’elle avait aperçu lors de son périple au pays de l’eau, un jutsu de déplacement très utile à l’aide d’une planche à surf. Ayami l’observait attentivement, ne voyant pas vraiment de quoi elle parlait.

« Mais si, j’ai vu un gars qui crachait une planche à surf de Suiton et il était capable de surfer dessus sur quelques mètres ! Il était super rapide, tu aurais dû voir ça. En fait, je veux exactement faire la même chose. Zanshi s’y connait en vitesse, mais elle est trop occupée ces temps-ci.

- Mouais. Je veux bien t’accompagner, mais tu me devras un petit fast-food ce soir. Ah et aussi, tu n’auras pas intérêt à me hurler dessus si ta technique ne marche pas, Megumi. »

Satisfaite de cette réponse positive, la Genin entraîna sa frangine hors de leur maison. Leur jardin serait l’endroit idéal pour parvenir à maîtriser le jutsu en question. Ayami avait même sorti sa propre encyclopédie où était répertoriées les plus célèbres capacités de Ninja. Elle était une fille très intelligente et apte à assimiler rapidement les choses. La lecture faisait partie de ses passions et, il lui arrivait d’en épater plus d’un grâce à sa culture générale. Apparemment, une technique similaire à celle convoitée par Megumi était inscrite sur l’un des chapitres dédié au Suiton. La cadette lut à haute voix la description détaillée de celle-ci, peaufinant peu à peu ses idées dans sa tête. Ce n’était pas quelque chose de bien difficile à réaliser puisque cela était du ressort d’un niveau de Genin. Ayami observa attentivement sa sœur de la tête aux pieds, cherchant un moyen de lui expliquer la procédure. Tout d’abord, elle lui demanda de malaxer son chakra Suiton dans sa bouche pour tenter de cracher un jet d’eau. L’apprentie n’eut aucun mal à le faire, ayant déjà maîtrisé les bases des techniques aquatiques. Elle arrosa ainsi le sol d’un petit jet d’eau.

« Le plus difficile sera de matérialiser une planche d’eau assez solide pour que tu tiennes dessus. Il faudra te concentrer dessus en imaginant clairement la forme que tu veux que cela prenne. » dit l’enfant sur un ton pédagogue.

Durant quelques minutes, notre héroïne tenta de réaliser ce que lui conseillait de faire sa sœur. Elle inspira profondément avant de malaxer son chakra dans sa bouche. Des jets d’eau en sortirent avant de s’écraser sur le sol sous forme liquide : Rien ne s’était matérialisé. Acharnée, elle retenta une nouvelle fois en dosant un peu plus de chakra dans l’espoir d’y mettre plus de puissance. Malheureusement, elle en perdit vite le contrôle puisqu’elle manqua d’arroser sa partenaire en pleine face. Les yeux écarquillés et le cœur battant, la victime manqua de vouloir l’assassiner.

« Tu ne  peux pas faire attention ?! Si tu mouilles mon bouquin,  tu vas le regretter ! Ce n’est pourtant pas compliqué de contrôler un jet d’eau, tu as dépassé cela depuis un bail.

- Oh tais-toi, madame-je-sais-tout. Ce n’est pas moi qui a  échoué un Henge du premier coup  à l’examen de l’Académie ! Il n’y a pas d’autres conseils dans ton stupide bouquin ?! C’est plus facile à dire qu’à faire, figure-toi. » termina l’aînée en raillant.

Ce vieux souvenir dont Ayami avait honte depuis des années ne l’aida pas à calmer son agacement. Elle détestait le fait qu’on puisse oser lui rappeler cet échec pathétique auquel elle ne s’y était jamais attendue. Pourtant, elle avait été la première de sa promotion durant une année, mais le stress avait eu raison d’elle le jour le plus crucial de sa vie. Elle avait réussi tous les tests de manière optimale, cependant, elle avait malencontreusement  exécuté le mauvais mudra pour produire un Henge acceptable. Le jury lui avait toutefois témoigné assez de talent en elle pour lui permettre de recommencer une seconde fois. Quand bien même elle était aujourd’hui une Genin très prometteuse, elle se haïssait toujours d’avoir pu manquer un exercice aussi élémentaire.  

« Ferme-là, Megumi.  Je n’étais même pas obligée de t’aider.

- Oh mais c’est qu’elle rage la petite. Allez, dis-moi ce que tu as ressenti le jour où tu as vu que ta transformation avait échoué ? »

Le sourire narquois et le rire cristallin de la moqueuse accentua davantage la colère de sa jumelle. Celle-ci ne put contenir bien longtemps son désir de la faire taire, alors elle déposa son encyclopédie au sol avant de se ruer sur sa sœur. Les poings levés, chacune se frappait tour par tour,  esquivant quelques fois les coups les plus fourbes. L’entraînement s’était très mal fini, alors que Megumi enchaînait les coups de pied dans le ventre de sa nouvelle adversaire tout en criant de douleur. Se faire tirer les cheveux était sans doute l’une des choses qu’elle aimait le moins lors d’un combat. Son opposante en avait également profité pour lui tordre le poignet, ce qui dut la contraindre  à reculer de quelques pas. Réticente à l’idée de perdre l’avantage, notre l’aînée fit tomber sa cadette sur le sol par le biais d’un coup de tête bien placé par surprise. Sa détermination se lisait parfaitement dans son regard et, elle ne pouvait se permettre de perdre cet affront. Après tout, elles étaient autant sœurs que rivales. Lorsque leurs émotions dépassaient leur raison, elles ne pouvaient s’empêcher de se le faire mutuellement savoir. Avec difficulté, la jeune fille à terre se releva en s’appuyant sur son genou. Megumi s’était approchée d’elle en lui assénant une gifle de sa main valide. Dans un élan de rage, sa proie se jeta sur elle en marquant, encore une fois, une nouvelle  série de coups violents.  Ce spectacle perceptible par le voisinage leur occupa l’esprit durant une bonne dizaine de minutes. Après cela, les jeunes Kunoïchi tombèrent de fatigue, l’une à côté de l’autre.

« Tu m’as fait trop… mal…, murmura la voix exténuée de Megumi.

- Maman… va nous tuer. »


×××××××××××××××


The wise are instructed by reason, average minds by experience, the stupid by necessity and the brute by instinct.


Dernière édition par Endô Megumi le Ven 15 Mai - 3:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin

avatar
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin


Messages : 242
Date d'inscription : 03/04/2015
Age : 24
Localisation : Laboratoires scientifiques d'Iwa, section médicale


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
90/1000  (90/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: [Flashback] Entraînement d'une jeune impulsive [Solo][Terminé]   Ven 15 Mai - 3:09

It was 7 years ago
CHAPITRE II : Un sommeil réparateur




Trois jours s’étaient écoulés depuis  le dernier incident qui avait provoqué de jolies tâches bleues sur l’épiderme des deux fillettes. Elles avaient pris le temps de pouvoir se reposer, en oubliant la douleur procurée par leurs coups féroces. Chacune dans leur chambre,  l’une et l’autre avaient subi le courroux de leurs parents. Se battre d’une manière aussi forte en donnant un spectacle au voisinage était une chose qu’ils ne pouvaient pas supporter. Ils vivaient dans les plus beaux quartiers de Kumo grâce à leur réserve de capital bien respectable, mais ils n’avaient jamais été  issue d’une grande lignée de bourgeois. Pour cette raison, les nobles qu’ils avaient en guise de voisins ne les appréciaient pas tant que cela. Dans leur quartier, les nouvelles circulèrent bien vite et rapidement, on ne parlait plus que d’une bataille puérile entre Ayami et Megumi. Clouées au lit depuis une éternité, elles ne s’étaient pas vraiment rendues compte de l’ampleur de leurs  actes.

Ce ne fut que vers le début  de l’après-midi qu’elles purent mettre le pied dans les extérieurs.  Sans trop s’adresser la parole, elles s’étaient avancées au-delà de leur jardin. En bas de leur rue, des gamins qui semblaient s’extasier autour d’un ballon venaient de se retourner vers elles, quelques frissons leur parcourant les bras. Puis, ils prirent la décision d’aller jouer ailleurs, loin de ces petites folles qui s’étaient battues. On leur avait dit de ne pas trop s’en approcher, puisqu’elles étaient capables de s’énerver pour un rien. Toutefois, tout ce cirque ne durerait pas plus de deux semaines. D’ici-là,  les jumelles n’auraient qu’à bien  se tenir.  Décidée à finir son entraînement plus que jamais, notre héroïne  prit le chemin vers l’un des parcs du village avec l’idée de pouvoir pratiquer en toute tranquillité. Quant à Ayami, elle eut au moins la gentillesse de lui céder son livre avant de se diriger vers une épicerie. Il était clair que la cadette n’était plus vraiment motivée à vouloir aider sa sœur. Ces derniers jours de souffrance musculaire  l’avaient convaincue de ne pas se lancer à nouveau dans une affaire avec son aînée.  

Lorsque Megumi posa l’Encyclopédie des techniques ninjas sur une des tables du parc, un léger stress envahit son corps. Elle souhaitait rapidement apprendre cette technique suiton qui lui serait  très utile pour la suite. Cela n’avait pourtant pas l’air d’être bien compliqué, mais le manuel ne lui faisait part que de détails superflus.  A l’abri sous des arbres, elle malaxa son chakra pour tenter un tir d’eau suffisamment concentré pour pouvoir matérialiser une planche à surf. L’exercice n’était pas simple, et elle eut la nette impression d’être retournée au point de départ. Ses trois jours de  repos ne jouaient pas en la faveur de ses capacités. Elle se sentait toujours un peu exténuée par les cachets imposés par sa mère.  Lorsqu’elle bougeait ses membres, il lui arrivait parfois même de ressentir une légère gêne au niveau de ses articulations.  Ses premiers tirs ne donnèrent ainsi rien de bien correct. La Genin s’était contentée d’arroser pitoyablement le sol, en rageant contre ces échecs qui s’enchaînaient.

Ses pensées se mêlaient entre diverses émotions de colère et de déception, ainsi que dans les nombreux jurons qu’elle exprimait en son for intérieur.  Relire une cinquième fois mot pour mot les instructions du livre ne lui apporta pas plus d’effets que cela.  Ce ne fut qu’au bout de deux heures de pratique qu’elle dût prendre le temps de se coucher sur l’herbe fraiche, épuisée par l’utilisation de son chakra. Les yeux  perdus dans l’immensité du ciel, l’enfant n’avait jamais paru être aussi égaré d’esprit. La honte se faisait ressentir, surtout en sachant que ce jutsu était loin d’être une capacité d’élite. Lentement, elle finit par s’endormir dans son propre surmenage.  Petit à petit,  ses rêves prirent place et elle quitta ce monde pour un autre.

« Mademoiselle ! Réveillez-vous ! » se fit entendre une voix pénétrante.

Les pupilles de Megumi se dilatèrent rapidement, à peine ouvrit-elle ses paupières. Difficilement, elle se releva. La Genin avait l’étrange impression d’être perdue, d’avoir atterrit dans un endroit dont elle n’avait point le souvenir. Il lui fallut quelques secondes pour se rappeler de la raison de sa venue.  Il était désormais dix-huit heures, ce qui signifiait que le repas n’allait pas tarder à être prêt chez les Endô. Légèrement stressée, elle jeta un coup d’œil à sa montre Ninja. Au moment où elle put constater que son sommeil avait été plus long que prévu, la personne qui venait de lui adresser la parole déposa sa main sur le bras droit de la gamine. Il s’agissait d’une femme qui approchait la cinquantaine d’années, armée de son équipement de Shinobi

« Petite,  je crois savoir ce que tu fabriquais ici, cet après-midi.  Ecoute, tu ne sais pas bien t’y prendre et ce livre ne t’aidera pas vraiment. Concentre-toi un peu plus sur la forme de l’objet que tu souhaites modeler, et ajuste sans cesse la pression d’eau de ton tir. Tu y mets bien trop de force et, par conséquent, tu n’as pas encore l’aptitude de t’y adapter.  Je sais bien que dans ce village, la plupart des Shinobis ne sont que des brutes, mais ce n’est pas une raison pour être bourrin en dehors des missions, jeune fille. »

La petiote observa longuement son interlocutrice. Cette dernière semblait bien s’y connaître en matière de techniques, alors elle songea à lui faire confiance. De toute évidence, l’encyclopédie d’Ayami ne lui avait pas apportée l’aide qu’elle avait tant espéré. Soupirant, la blondine dut lutter contre sa faim pour affronter à nouveau son apprentissage. Visiblement, il fallait qu’elle régularise la puissance de son jet de Suiton pour parvenir au résultat convoité.  Ses premiers essais s’avérèrent légèrement navrants, mais au fil des minutes, une légère amélioration permettait d’apporter le sourire sur les lèvres de l’enfant.  Pour la première fois, l’espoir finit par renaître en elle. Illuminée par les conseils de cette bonne femme, Megumi finit par parvenir à trouver la pression exacte requise pour créer sa planche à surf aquatique. Elle constata en effet que jusque maintenant, elle n’avait pas pensé à être plus délicate dans ses mouvements.

« Bien joué, jeune fille. Il ne te reste plus qu’à matérialiser la forme. A partir de là, tout dépend de ton imagination et de ta concentration. Bon courage ! » fit l’adulte avant de reprendre son chemin vers la sortie du parc.

La Genin se révéla être plus motivée que jamais à accomplir son objectif.  Sa petite sieste lui avait permis de se régénérer en chakra, alors elle put user une bonne partie de sa réserve pour pratiquer encore et encore.  S’il ne fut pas si difficile que prévu que de créer sa fameuse planche, la complexité résidait dans sa tenue. Malheureusement, l’eau s’écrasait lamentablement sur le sol au bout de trois secondes, ne permettant pas à la jeune Endô de pouvoir y mettre les pieds.  En tout cas, elle était bien plus en phase de progrès qu’auparavant, alors elle ne relâcha nullement ses efforts durant les minutes qui suivaient le début de son succès.

Aux environs de vingt heures, une petite silhouette fine fit son apparition au cœur de ce parc. La nuit était tombée depuis plus d’une heure, et il était temps pour les enfants de retrouver leur famille. Ayami s’était précipitée vers sa jumelle, un peu inquiète de ne pas avoir dîné en sa compagnie. Sa mère s’était avérée être dans tous ses états en apprenant que Megumi n’était toujours pas rentrée. Par conséquent, elle avait chargé la jeune cadette d’aller la chercher avant qu’elle ne la sermonne. Lorsque l’enfant retrouva sa frangine, ses yeux s’écarquillèrent.

« Megumi, tu… »

La faible nitescence en provenance des habitations à proximité lui permit de pouvoir percevoir l’intégralité de la scène. Sa jumelle se tenait légèrement en hauteur, les pieds posés au-dessus d’une plateforme allongée. En y regardant un peu plus près, il s’agissait exactement de la fameuse technique de la planche à surf.  Megumi se tenait dessus en se propulsant sur plusieurs mètres avant de ralentir sa vitesse. Ayami fut partagée entre un sentiment de jalousie et celui de la fierté. Elle l’enviait autant qu’elle la respectait. Néanmoins, il était hors de question de le lui faire savoir.

« Hum… Bien joué, mais tu ne sais pas encore bien te tenir dessus. Il y a encore des choses à revoir au sujet de ta tenue en équilibre. Quoi qu’il en soit, on verra ça plus tard ! Maman et Papa t’attendent pour le repas et ils n’ont pas l’air d’être très contents.

- Mon équilibre ? Je tiens très bien dessus ! » broncha l’aînée, persuadée d’être un génie.

Globalement, elle avait maitrisé l’intégralité de cette compétence. L’esprit satisfait, la petite était rentrée fêter sa réussite avec joie et enthousiasme autour d’un repas bien garni. Malgré les querelles qui eurent lieu au sujet de son retard, la blondinette n'avait en tête que cette longue séance d'apprentissage. Elle se demandait d'où venait cette fameuse Kunoïchi qui l'avait aidée durant un temps. Sans ses conseils avisés, la jeune pousse aurait sans doute pris quelques jours de plus pour maîtriser cet art. Désormais, elle était plus déterminée que jamais à devenir l'un des plus forts Shinobis de son village. Il s'agissait d'une vision bien naïve à son âge, mais elle y croyait dur comme fer. Aujourd’hui, ce Jutsu Suiton ne regorgeait plus de secret pour elle.  Cette technique lui paraissait être très  fidèle dans bien des circonstances et elle faisait partie de ses premiers succès en tant que Genin. C’était une chose qui ne s’oubliait pas.

FIN DE L'ENTRAÎNEMENT


×××××××××××××××


The wise are instructed by reason, average minds by experience, the stupid by necessity and the brute by instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Flashback] Entraînement d'une jeune impulsive [Solo][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Kumo-