BANNIERE
Hallucinations [Pv : Suna]

Partagez | .
 

 Hallucinations [Pv : Suna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nukenin

avatar
Nukenin


Messages : 179
Date d'inscription : 26/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
149/1000  (149/1000)
Réputation:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Hallucinations [Pv : Suna]   Ven 22 Mai - 2:19


Hallucinations


Je ne suis rien, je ne suis personne. Un shinobi parmi les autres, marchant parmi les vivants, pourtant je suis mort à l'intérieur. L'amour, Kumo me l'a volé il y a tellement longtemps, la joie également. Ce village ne m'a laissé que la haine, le dégoût et une puissante envie de vengeance. D'un côté c'était dur de se réveiller tous les matins en voyant le visage de votre femme que vous avez-vous-même tué. D'un autre côté, cela me permettait d'être fort, de me rappeler pourquoi tout ceci devait être fait. Ce village avait pendant si longtemps tenté de faire de ma personne une simple arme, ils avaient réussi, mais cela allait se retourner contre eux. Jamais je ne pourrais oublier ce que ces gougnafier on fait de mon clan, de ma famille. Il est plaisant de voir comment un village se sert de ses effectifs, comment ils peuvent contrôler leur esprit. Combien de shinobi ont vu leur clan, leur famille ou amis mourir ? Et pour quoi ? Pour une paix illusoire, inexistante et sans intérêt. Combien de temps encore cela allait-il durer ? Avant qu'une personne ayant perdu ses proches lors de la dernière guerre fomente un plan pour détruire le sekai encore une fois. Les bijuus avaient pour le moment disparût, seulement c'était comme la paix, illusoire et temporaire. Une fois que ces créatures apparaitraient à nouveau, une nouvelle guerre sera lancée. Tous les villages voudront se les procurer pour empêcher les autres de posséder ces derniers et ainsi avoir un avantage militaire.


Le temps était particulièrement chaud en cette saison au pays du vent. Du sable s'étendaient à perte de vu, je ne connaissais pas l'endroit et m'étais d'ailleurs perdu. Du sable, encore et toujours, quelle merde cet endroit. Mon sens de l'orientation était légendaire, tellement il était nul, je pouvais me perdre dans mes propres appartements. C'était tellement pitoyable, regardant de droit à gauche comme un vulgaire touriste. Pourquoi étais-je là ? Tout simplement, car je cherchais le chemin pour me rendre au village nommé Shigakure. Une île m'a-t-on dit. Sûrement pas dans ce pays. Que fallait-il faire ? Demi-tour ? Mais pour cela il fallait retrouver le chemin emprunté précédemment. Le vent quant à lui commençait à souffler de plus en plus fort, une tempête de sable semblait se préparer, la mort assurée pour un shinobi ne connaissant pas l'endroit. Par chance mes yeux trouvèrent une grotte, enfin ce qui semblait en être une au loin, il devenait difficile de voir. Lentement comme un homme, fier de ma personne, même totalement perdu j'avançais. Une fois dans cet endroit puant mes yeux purent remarquer la présence d'une ombre plus au fond de la grotte, n'ayant pas envie de tuer, dépecer, laver et cuir une bestiole je ne bougeais pas de ma place. Attendant patiemment que la tempête finisse.


Plusieurs minutes passèrent ou bien étais-ce des heures ? Le soleil m'avait trop longtemps frappé sur la tête je n'avais plus la notion du temps. Heureusement le sable venait de cesser ses caprices ce qui me permit de reprendre la route. Plus aucune trace de pas, je ne reconnaissais rien. Marchant encore pendant au moins une bonne dizaine de seconde avant de m'écrouler au sol, fatigué, assoiffé. Au loin mes yeux purent apercevoir au loin une silhouetté, un ours ? Impossible en plein désert. C'était quoi ce bordel, il me fallait vérifier. Rampant au sol tel un majestueux vers de terre mon corps s'avançait avant d'être assez proche pour y voir un vrai ours, ici en plein désert. Il semblait d'ailleurs me regarder avec concupiscence, j'en avais presque peur pour mes arrières. M'élevant à nouveau avec peine avant d'observer cet animal qui semblait vouloir me tuer, que se passait-il dans ce désert de malade ? Après quelques secondes d'observation, je sortais un kunai de ma poche rapidement avant de prononcer quelques mots :


« Je suis un shinobi tu ne me tueras point !!! »


C'était la fin j'étais devenu complétement fou, comme si un ours pouvait vouloir tuer ma divine personne. Que voulait-il alors ? Me bouffer ? Non je n'avais sûrement pas bon goût, je baignais dans ma propre transpiration. Je ne savais plus quoi penser, quelle idée de passer vers ici pour se rendre à Shigakure. J'en avais même oublié qui j'étais, ce que je faisais ici, ou pourquoi je vivais. L'ours ne semblait pas bouger sûrement utilisait-il une technique d'intimidation avançait qu'il m'était impossible de comprendre. C'est à cet instant que derrière cet animal, pas trop loin un jeune homme semblait s'approcher. Je me mis donc à crier :


« Venez m'aider vil freluquet, cet animal tente de me tuer. »


Quel pitoyable spectacle je donnais là, la chaleur avait réellement grillé le peu de cerveaux qu'il me restait. Impossible de réfléchir, de se rappeler quoi que ce soit, ou même de détacher le regarde de cet immonde animal. J'espérais au plus profond de moi que la personne qui peu à peu se dévoiler, pouvait m'aider.


Hrpg : Donc oui Hatoma hallucine complètement, l'ours n'est qu'un rocher. L'homme que je vois derrière c'est toi. Dans cette histoire Hatoma n'est pas encore à Shi, cela se déroule il y a environs trois mois. Il possède toutefois le bandeau rayé de Kumo sur son bras gauche, si tu ne le savais pas c'est un déserteur de Kumo.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Suna

avatar
Genin de Suna


Messages : 13
Date d'inscription : 15/05/2015


Fiche Shinobi
Rang: D
Points Expériences:
18/0  (18/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hallucinations [Pv : Suna]   Ven 22 Mai - 22:29

Chapitre 1 : Genin début d’une aventure
Acte1 : les rencontres forgent une destinée
Ha, ma première mission ! Que j’étais heureux d’obtenir pour la première fois une mission, jusqu’à la définition de mon objectif.

Shoukyuu Suna, étant seul et sans équipe pour le moment, nous te donnerons une mission simple mais importante, beaucoup de marchands ambulants se rendent au village pour y vendre leurs marchandises, mais en cette période chaude où les tempêtes font souvent leurs apparitions, nous avons besoins de patrouilleurs pour retrouver les égarés et les guidés.

En claire on m’a donné un sac avec des réserves d’eau, et quelque médicament  pour soulager les personnes atteinte d’insolation, et on ma envoyer faire un tour dans le désert. Cette mission n’est pas nul, mais presque ! Quel idiot irait sortir du balisage des routes commerciales, où se trouvent des abris en cas de tempête, pour faire un tour dans les dunes. Ces fameuses dunes qui a chaque tempête dévoilent leurs secrets, parmi les cinq derniers changements de décor le recensement de douze squelettes humains a été fait. C’est surtout pour m’occuper qu’ils mon confiés cette mission, je tourne en rond depuis plus d’une semaine et j’ai ruiné le terrain d’entrainement que l’on m’a fournie.

-Promenons-nous dans le désert, pendant que le scorpion n’y est pas, s’il y était ils nous transperceraient….

Je mis fin à ma chansonnette, quand des cris se mirent à percé le sifflement du vent sur le sable. « Je suis un shinobi tu ne me tueras point !!! » Je me presse de courir dans leurs directions, me disant qu’une attaque de voleur, ou autre malandrin avait lieu. J’arrive au sommet de la bute de sable pour apercevoir à une distance de cent mètre environs un homme parlant dans le vide, un Kunaï a la main. Ses mots me résonne tout à coup dans la tête *un Shinobi*, qui peut-il être ? Je sors ma carte pour vérifier que je ne suis pas  en dehors de mon secteur, mais non j’y suis bien. *Un Shinobi* encore une fois ça me reviens, alors pour ma propre sécurité je sors un Kunaï et avance vers lui en restant sur mes gardes. Plus je m’approche et plus je peux distinguer la personne face à moi, un vieux surement pas loin des quarante ans, les cheveux rouges plaqué vers l’arrière, une barbe mal rasé, une tenue de Shinobi pas adapté au désert, et son bandeau se symbole ???? * et si j’avais mieux appris ma géographie, je me rappellerais surement de quel village il est.*mais si une chose est sure c’est qu’il est un déserteur, seul les déserteurs ont rayés leurs bandeaux.

Un ennemi ? Une attaque ? Que dois-je faire ? Toutes ses questions qui me stops net, là au milieu de cette dune. Perturbé par la peur, je reste figé quelques secondes avant de m’apercevoir qu’il était mal en point, ses yeux totalement écarquillés, ses pupilles dilatés, le blanc de ses yeux injectés de sang, il a le mal de désert. Et je le comprends quand il fait appel à moi pour l’aider à se débarrasser d’un animal. Idiot me disais-je tout à l’heure ? J’en ai un devant moi. Alors je m’approche de lui pour lui porter secoure.

-heu… Monsieur baisser votre arme, il n’y a que vous et moi ici, vous avez attrapé le mal du désert c’est une forte déshydratation  et à cela s’ajoute un gros coup de soleil et vous avez le droit à des hallucinations.

Je reprends mon souffle et range mon Kunaï dans mon sac pour en sortir de l’eau et quelque cachet.

- j’ai de l’eau pour vous, et de quoi vous soulagez aussi.

Je lui tiens les médicaments et l’eau mais reste à une certaine distance de lui et de son Kunaï.


Dernière édition par Shoukyuu Suna le Dim 24 Mai - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin

avatar
Nukenin


Messages : 179
Date d'inscription : 26/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
149/1000  (149/1000)
Réputation:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: Hallucinations [Pv : Suna]   Ven 22 Mai - 23:44


Questions


La silhouette vaporeuse se dessinait peu à peu pour laisser paraître le corps d'un jeune homme aux cheveux rouges. Le garçon s'avançait doucement, me parlant, prenant garde de ce qu'il faisait. Une hallucination hein ? Probable, j'avais passé beaucoup trop de temps dans ce maudit désert et la chaleur avait eu raison de ma personne. L'inconnu tenait dans ses mains une bouteille dos et des pilules, sûrement pour annihiler les effets du soleil. Rangeant mon kunai lentement, mes mains approchèrent pour prendre le tous. Buvant et avalant rapidement les pilules, mes yeux se fermèrent sentant doucement la douceur de l'eau descendant dans mon corps. Je pouvais sentir lentement l'effet de ces pilules, le mal de crâne commençait à s'amenuiser. Ouvrant les yeux pour regarder celui qui venait de sauver ma vie, il m'était possible de voir sa méfiance sur son visage. Cela devait être dû au bandeau rayé de Kumo sur mon épaule droite, le jeune homme était loin du compte si seulement il savait. Devant lui se tenait Amatera Shisei Hatoma, maître du son, déserteur de Kumo, tueur de son meilleur ami et de sa propre femme, dernier survivant du clan Amatera. Sans oublier qu'à l'époque où j'étais actif bien avant la guerre, ma tête était mise à prix en tant que nukenin de rang A. Même si aujourd'hui tous ces jeunots devaient ignorer tout de ma personne et de mon clan. C'était ridicule de se dire quand dans le temps, Amatera Shisei Hatoma était l'un des noms les plus craints et maintenant ce n'est rien d'autre qu'une poussière, un souvenir d'un temps révolu.


Mes yeux se levèrent vers le ciel brièvement, le soleil tapait vraiment fort par ici. Mon corps s'avançait doucement vers le jeune garçon qui portait un bandeau de Suna. Le dévisageant du regard, avant de plonger mes propres yeux dans les siens. Il m'était simple de voir quel genre de shinobi se trouvait en face de moi de cette façon, ayant tellement voyagé et rencontré de personnes différentes. Celui-là était faible, sûrement fraîchement promut ninja. Il n'avait pas la carrure et la prestance d'un shinobi de haut rang, ne représentait donc aucun danger. Stoppant mes pas pour me retrouver à environ trois mètres du jeune freluquet, mes mains passèrent dans mon dos. Le regard froid, la mine sérieuse, ma bouche se mit à bougeait pour laisser sortir quelques mots. Des mots que j'avais choisis avec Parcimonie, si un Shinobi d'aussi bas rang se trouvait là c'est que le village ne devait pas se trouver trop loin.


«  Je m'appelle Amatera Shisei Hatoma, un déserteur de Kumo comme tu as pu le voir par toi-même. Tu m'as sauvé et pour ça je ne t'attaquerais pas aujourd'hui. Si l'envie te prend de prendre tes jambes à ton cou pour aller avertir ton village sache que tu seras mort avant d'avoir fait demi-tour. »


Ces mots avaient deux raisons d'être prononcés ainsi, tout d'abord je voulais voir à quel genre de ninja j'avais vraiment à faire. Ensuite, il me fallait l'avertir de ce qui allait se passer si jamais le jeune garçon comptait faire une bêtise. Certes, ce n'était pas à Suna de s'occuper de mon sort, mais avec l'alliance due à l'après-guerre il était simple de penser que ce village pourrait me livrer à Kumo. Restant stoïque, fixant toujours ma nouvelle rencontre scrutant ses moindres gestes, moindres réactions, moindres battements de cils. D'un côté il en avait de la chance, normalement aujourd'hui personne ne devrait mourir, l'envie n'était pas au rendez-vous. Attendant patiemment la moindre réaction du sunajin, ma bouche bougea à nouveau pour laisser sortir d'autres paroles.


«  Si tu le permets j'aimerais te poser quelques questions avant de te laisser partir, si tu y réponds sincèrement, si tu ne tentes pas de fuir, je ne toucherais aucun de tes cheveux. Commence d'abord par me donner deux choses. Ton nom et ta définition de la paix. »


Suite à ces mots je ne bougeais plus, ne clignant des yeux que quand c'était nécessaire. Le jeune garçon devait avoir une pression immense, se retrouvant face à un déserteur dont il ignorait tout sans la moindre possibilité de se cacher ou de fuir. S'il faisait ce que je venais de lui demander sa vie serait épargnée et ce dernier pourrait aller dans sa famille raconter cette merveilleuse histoire. Comment aujourd'hui, ses yeux purent voir un déserteur de tellement prêt qu'il pouvait sentir ma transpiration. C'était d'ailleurs une odeur assez forte et insoutenable pour moi qui devait endurer cela depuis quelques heures déjà. Buvant une nouvelle gorgé de son eau sans faire le moindre geste superflu, tout en gardant les yeux sur lui.


Le vent soufflait doucement caressant ma chevelure rouge qui virevoltait. Le soleil tapait toujours aussi fort, j'étais trempé de ma propre transpiration. Il me fallait finir cette conversation assez rapidement ou changer d'endroit, avant que le soleil ne me rejoue des tours. Surtout, il fallait que je trouve le chemin pour me rendre à Shigakure après cette rencontre fortuite. J'espérais au fond de ma personne que le jeune garçon ne soit pas trop lâche, n'espérant pas le voir chialer ou se pisser dessus. Je n'avais pas envie aujourd'hui d'inonder le sol de son sang et le soleil commençait à me rendre fou. Avec un peu de chance ses réponses me plairont.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin de Suna

avatar
Genin de Suna


Messages : 13
Date d'inscription : 15/05/2015


Fiche Shinobi
Rang: D
Points Expériences:
18/0  (18/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hallucinations [Pv : Suna]   Dim 24 Mai - 23:16

Chapitre 1 : Genin début d’une aventure
Acte1 : les rencontres forgent une destinée



Je suis tétanisé face à cette homme, je ne sais pas si c’est la peur, ou l’excitation de l’inconnue, tout ce que je sais c’est que mon taux d’adrénaline est à son maximum. Je l’observe boire et reprendre doucement ses esprits, il se relève et prend le temps de se présenté ainsi que me menacé.

La peur s’estompa, il ne me voulait pas de mal enfin j’entends bien si je ne cherche pas à fuir. *Amatera Shisei Hatoma, ce nom ne me dit rien en même temps je ne connais pas grand monde …. Kumo c’est donc ça ce symbole si il ne me l’avait pas dit je serai surement encore entrains de chercher.*il se rapproche de moi à quelque mètre seulement et me fait face m’observant il me pose des questions et mon cerveau fait un bond.*Génial on va jouer au jeu des questions*

-je vous le permets, mais vous devriez vous mettre à l'ombre pour que votre corps refroidisse un peut, il devrait y avoir une caverne un peu plus loin par là.


Je me mets en marche dans la direction de la petite grotte. En passant à la hauteur de Hatoma, je lui jette un regard malicieux accompagné d'un sourire. J'avais envie de jouer un peu et quoi de mieux que deux inconnus pour jouer au jeu des questions. Je continue d'avancer le Nukenin dans mon dos me suit sûrement.

- Shoukyuu Suna, Genin de Suna à votre service monsieur Hatoma, je ne m'en fuirai pas. J'ai trop besoin de la prime de cette mission pour l'abandonner.

J'arrive près de la caverne, c'est un lieu sombre mais très peu profond où seulement deux ou trois personnes peuvent se tenir.

- alors ma définition de la liberté... Je vais dire ... La même que celle qui se trouve dans le dictionnaire ou alors vous n'avez pas posé la bonne question.

Je souris mais fais attention quand même. Je ne sais pas trop comment il peut réagir, même si il m’a affirmé ne pas vouloir ma tuer *on ne sait jamais ce qu’un idiot dans son genre peut faire.*

- à  mon tour vous m'avez posé deux questions alors c'est à moi dans poser deux questions.

Je prends mon temps, je pose mon index sur mon menton pour me donner l'aire songeur, le regard en l'air.

- hum ... Pourquoi avez-vous quittez Kumo? Et seconde question pourquoi vous avez atterris ici?

Je me laisse tomber sur les fesses, toutes ses émotions successives mon démolie, mes jambes tremble et ne peuvent plus me porter, le contre coups de tout cette montée d’adrénaline. Je pris un peu d’eau pour m’hydraté, et attend de voir ce que vas me raconter le Nukenin.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nukenin

avatar
Nukenin


Messages : 179
Date d'inscription : 26/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
149/1000  (149/1000)
Réputation:
20/40  (20/40)

MessageSujet: Re: Hallucinations [Pv : Suna]   Dim 7 Juin - 4:35


Cessons de jouer



La chaleur commençait à être insupportable surtout pour une personne telle que moi. Cette température n'était pas une chose dont les ninjas de Kumo étaient habitués. Le gosse en face de ma personne lui semblait très bien la supporter. Après mes paroles le jeune homme fut paralysé un instant, rien de plus normal il se trouvait face à un être sûrement mille fois plus puissant qu'il ne l'était. Mais, étrangement, cela fut court. Très rapidement ses paroles transpercèrent le silence, donnant un conseil pour veiller à ma santé. Était-il inconscient ou ce gamin ignorait réellement à qui il était en train de parler ? Moi Amatera Hatoma, déserteur de Kumo, maître du son, Nukenin très recherché par les anciens de Kumo. C'est par la suite que pendant que je le suivais vers une destination qui m'était inconnue, que le jeune gosse continua à parler posant des questions à son tour comme si nous étions en train de jouer. C'était clairement de l'inconscience il venait de m'emmener dans une grotte, très petite, il ne pouvait pas fuir. Le tuer ici serait si simple et son corps ne serait pas retrouvé avant plusieurs jours vu le nombre de tempête qu'il y a en ce moment. Suite à ses dites questions un sourire se glissa sur mes lèvres, mes yeux fixèrent les siens.


Pourquoi avoir déserté Kumo hein ? Serait-ce là une collecte d'information afin de déterminer qui j'étais vraiment ? Il était trop tôt pour déterminer qui était vraiment ce jeune freluquet et surtout ce qu'il attendait vraiment de ma personne. Mes yeux fixèrent toujours les siens et le silence commençait à se faire lourd tandis que l'expression de mon visage venait de changer laissant paraître toute ma haine, toute ma puissance. Tentant de paralyser ce jeune homme seulement avec mon regard ainsi qu'un débordement de mon chakra, ce chakra qui ne représentait rien d'autre que mon envie de tuer, le malheur et les ténèbres. Suite à cela, alors que mon chakra venait de se calmer, mes pas me rapprochèrent du gamin. Ma bouche se collait pratiquement à son oreille droite, puis d'un geste anodin ma main vint se poser sur son épaule. Pendant quelques instants aucun mot ne sorti de ma bouche, attendant, patiemment avant d'enfin la laisser entendre ma voix.


« Tu veux savoir pourquoi je suis parti de Kumo ? Ils ont tués mon clan tout entier car, ce dernier voulait faire un coup d'état pour se libérer de l'oppression du village. Des femmes, des enfants ont étaient tués comme de vulgaires animaux. J'ai alors quitté ce village, mais avant d'être un déserteur j'ai planté un kunai dans le coeur de ma femme et de mon meilleur ami. Je les ai écoutés donner leur dernier souffle, sentant leur coeur jusqu'au dernier battement. Quant à la raison de ma présence, cela ne te regarde pas gamin. Tu devrais choisir tes mots avec parcimonie. »


Ces mots avaient été dit avec une telle douceur et si doucement que cela devait en être très effrayant. Suite à cela mes pieds firent quelques pas en arrière pour me retrouver à quelques mètres de Suna. Ma main vint doucement chercher un kunai dans ma poche jouant avec comme s'il s'agissait d'un jouet, toujours le même sourire moqueur sur le visage. Attendant quelques instants, observant chaque geste, mimique, émotion que pouvaient dégager mon interlocuteur. Sa réaction face à mes mots pouvait être intéressante, me permettant enfin de savoir à quel genre d'individus je faisais face. La caverne était fraîche, cela faisait du bien de se retrouver dans un endroit comme celui-là après avoir marché pendant des heures. C'est à ce moment que ma bouche bougea à nouveau pour laisser sortir quelques mots.


«  Tu vois d'après moi ce sont les shinobis et les villages qui sont responsables de tout ceci. Ce système est corrompu et ne pense qu'à sa propre survie. Pour réparer tout ceci je pense que ce système doit mourir, ainsi que ceux qui y adhèrent. Alors, dis-moi gamin, as-tu une bonne raison qui m'obligerait à te laisser en vie maintenant ? »


Suite à ces mots ma main vint mettre rapidement le kunai sous sa gorge, mes yeux fixèrent les siens. Comment allait réagir ce gamin en sentant la sensation du métal coupant sous sa gorge ? Fuir lui était impossible, il fallait que ses paroles me plaisent pour qu'il puisse partir en vie. Peut-être arriverait-il à me poser enfin des questions intéressantes ou à donner des réponses qui le sont. Le sunajin devait trouver ses mots et vite, sa vie ne tenait plus qu'à un fil.

Hrpg : Désolé pour le temps de réponse je suis très occupé en ce moment.


×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hallucinations [Pv : Suna]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hallucinations [Pv : Suna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hallucinations [Pv : Suna]
» Modèle de Présentation Suna
» Ninja de Suna
» [Suna] Clan Jishaku
» [Suna] Clan Sabaku

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Suna-