BANNIERE
Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.

Partagez | .
 

 Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Sam 23 Mai - 11:16



   
   Ayase & Amaterasu
   De Thé & D'Eau Chaude


L’Explosion.

T
out était plus clair une fois que l’argile de la Kunoichi faisait son travail en détruisant tout sur son passage. Depuis toute petite elle s’entrainait à faire de ses Jutsu des armes mortelles pour son plus grand plaisir et elle avait oubliée une partie fondamentale de son métier. Bien que l’important était de vaincre l’adversaire, elle était tout de même véritablement mauvaise dans le domaine du Taïjutsu. Très douée dans les combats à moyenne ou longue distance, elle devait rapidement un boulet lorsque son adversaire arrivait miraculeusement à l’atteindre au corps à corps. De ce fait, elle avait décidée de laisser pendant un petit moment la perfection de ses techniques du Bakuton pour tenter d’améliorer sa condition physique afin de ne pas perdre en un coup face à un adversaire qui pourrait lui assener des coups comme elle n’en avait jamais prit. Résignée et entêtée comme toujours, elle travaillait d’arrache bien dans son coin, mais ne pouvait pas aller plus loin seule. Esquiver dans la brume des coups de pieds imaginaires n’était pas la meilleure des solutions à ses yeux et donc, à l’aide de la Tsuchikage, elle trouva un Sensei pour lui apprendre les bases. Enfin, elle les connaissait depuis l’académie, mais il lui fallait un peu plus. Son grade lui permettait de se dresser au dessus de pas mal de personnes, mais si elle n’arrivait même pas à encaisser les coups, elle allait avoir du mal à poursuivre sa vie. Elle avait besoin de s’endurcir le plus vite possible et de la meilleur des façons.

S
on sauveur se présenta à elle dans les montagnes dédiées aux entrainements privés sous le nom de Banki. Une illustre personne cachée derrière un masque et qui avait un physique typiquement trop gonflé à son goût. Il n’y avait que des muscles, des muscles et des muscles. Elle pouvait imaginer se dessiner une parfaite moustache qui dépassait de son casque, ce qui la fit presque rire tellement s’en était ridicule. La demoiselle resta de marbre face à cette statue de muscle et la suite fut assez rapide à vrai dire. Il semblait dépourvu de langue, car pas un mot ne sortit de sa bouche le premier jour. Il se contenta de se mettre en garde et de foncer vers Amaterasu pour lui assener une véritable raclée. Encore et encore. La belle, comprenant l’intérêt de savoir encaisser les coups se redressait tout le temps et tenter tant bien que mal d’esquiver, mais aussi de contre attaquer quand elle le pouvait. Le résultat était pourtant toujours le même. Elle se retrouvait face contre terre, mangeant la poussière pendant sa première journée. Ayant prit une semaine de congé extraordinaire pour pouvoir en prendre plein la figure, elle passa un mauvais quart d’heure pendant la première moitié du temps. Lorsqu’elle fut en état d’esquiver correctement et d’encaisser les coups, il commença à lui apprendre les bases pour pouvoir frapper, contrer, esquiver, engager. Pendant le reste du temps, elle grave ces gestes au fer blanc dans ses muscles, mais en une semaine, ce n’était véritablement pas assez. Elle le savait, mais ce n’était qu’un début.

L
e début de l’apprentissage et même si c’était déjà terminé avec ce homme à moustache, elle poursuivrait seule et se formerait à ses propres armes. Le soir du dernier entrainement comme de tous les autres, elle se rendit aux bains chauds afin de profiter des eaux chaudes. C’était son petit moment de repos afin de reprendre des forces et de dénouer ses muscles que trop meurtris depuis le début des festivités. Les premiers soirs furent terribles, mais à présent installée dans l’eau chaude au beau milieu de la nuit, elle se sentait plutôt bien, simplement éclairée par la demie lune et les nombreuses bougies allumées autour du bassin qu’elle avait installée un peu plus tôt, elle commença à se détendre. C’était pratique d’avoir de l’argent dans un certain sens. Ces bains chauds, cette source comme toutes celles du village appartenaient à sa famille. Sa sœur en était la gérante et mettait à disposition ces bains nocturnes aux Kunoichi et Shinobi du village d’Iwa afin qu’ils puissent y venir après leurs missions et entrainements. Enfin, seul quelques invités pouvaient s’y rendre bien entendu, mais c’était tout de même Amaterasu qui avait prit possession des lieux le plus souvent. Les nombreuses bougies en étaient la preuve. Le temps passa et finalement, elle ne trouvait plus cela aussi agréable. Se redressant, elle se dirigea vers le milieu du bassin, l’endroit le plus profond et les yeux fermés, commença à reprendre les mouvements simples qu’elle avait apprit durant sa semaine d’entrainement.

L
’eau rendait le tout bien plus compliqué, mais ce n’était pas plus mal. Cela renforçait sa détermination et après plusieurs minutes, elle alla se préparer une théière avant de la laisser infuser au bord de l’eau. Pendant ce temps, elle constatait les dégâts qu’elle avait infligé à son pauvre corps en endurant ces entrainements. Sa peau était recouverte de bleu et autres contusions. « Il ne m’a pas loupé. »  Même ses fines mains étaient meurtries à force de frapper et le simple fait de refermer ses doigts était motif de souffrance. Cela faisait bien longtemps que son corps n’avait pas prit une telle dérouillée et étrangement, elle aimait ça. C’était en quelque sorte bénéfique. Calmé, un mouvement furtif et rapide lui fit ouvrir les yeux. Une chauve souris venait tout juste de passer au dessus d’elle et semblait avoir l’envie de venir plus prêt d’Amatarasu. Pour le commun des mortels, ce n’était rien. Mais pour la demoiselle… « KYAAAH ! »  Oui. Elle a une peur phobique de ces bestioles. Allez savoir pourquoi, mais ça la met dans tous ses états et quand elle a peur, elle réagit rapidement. Attrapant le Kunai tenant ses cheveux pour ne pas les mouiller, elle le lança vers le monstre qui l’esquiva, mais qui ne vit pas venir l’explosion causée par la Kunoichi. Ce ne fut pas bien puissant, mais bien assez pour l’exterminer ce monstre. Tremblant, la belle retomba dans l’eau, elle espérait que personne ne l’avait entendue, elle. Ayant peur d’une simple chauve souris. Pathétique.




WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi

avatar
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi


Messages : 424
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 18


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
150/1000  (150/1000)
Réputation:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Mer 27 Mai - 18:46


       
De thé et d'eau chaude

       
AVEC — Amaterasu


       


L'odeur qu'elle aimait tant venait de titiller à nouveau ses narines, et tout son être semblait la redécouvrir comme la première fois qu'elle l'avait senti. Cette forte et à la fois si douce odeur, envoutante, s'échappait des roches aussi somptueusement qu'un serpent charmé par l'instrument d'un nomade. Cette odeur si particulière qu'elle aimait tant annoncait qu'elle se rapprochait de son village. En effet, elle avait du partir sur les terres d'Uzushio cette semaine là, pour parler affaires. Le voyage avait été épuisant mais la kunoichi à l'ombrelle marchait vers son cocon d'un pas assuré, préssé même. Ses membres engourdis la faisait souffir au point qu'à chaque fois qu'elle passait devant un arbre elle lutait pour ne pas aller s'assoier contre son tronc. La fatigue embrummait son esprit et il n'y avait plus qu'une mince frontière avant qu'elle ne glisse entre les bras de Morphé. Elle continua de marcher dans les montagnes rocheuses qui bordaient le village, créeant un fin nuage de poussière à chaque foulée. Cependant la belle ne souhaitait pas rentrer directement dans ses appartements, elle hésita longuement entre aller dans un bar ou se rendre aux sources chaudes. Après avoir pesé le pour et le contre de chacun et au vu de son état, déjà assez pathétique, elle ne traina pas longtemps avant de choisir de se rendre dans les bains. 

Elle s'y rendait souvent et connaissait les lieux comme sa poche, elle y était tellement fidèle qu'il arrivait qu'une bouteille de Sake lui soit offerte à son arrivée. Cependant ce soir pas question de boire, pas de liqueur alcoolisée du moins. Elle se rendit donc dans la salle où se trouvait les cagettes pour ranger ses vêtements et plia soigneusement son kimono dans l'une d'elle avant de diriger vers les eaux de la plus simple des manières. Elle y laissa également son ombrelle, elle fut tout de suite moins à l'aise, elle avait tellement pris l'habitude de l'avoir sur son épaule qu'elle se sentait nue, c'était d'ailleurs le cas de le dire. M'enfin. La belle s'approcha alors des termes et remarqua, surprise, que quelqu'un y était déjà présent. En baissant la tête elle remarqua la présence d'une théière sur le bord des bains, du thé était en train d'y infuser, Ayase sourit directement, elle se doutait déjà de qui elle allait voir en relevant les yeux. Elle remarqua alors cette fine silhouette se tenait au centre des eaux, Ayase reconnu directement à qui appartenait cette chevelure écarlate soigneusement lié par un kunai afin que l'eau ne l'atteigne pas. Amaterasu.

A chaque fois qu'elle la voyait la belle était forcée de se remémorer son arrivée au village d'Iwa. C'était en effet cette femme qui avait eu la charge de la surveiller à son arrivée pendant son "séjour d'essai" dirait-on. Ayase se souvient encore à quel point la relation entre les deux femmes était tendue au départ. Cette rouquine épiait ses moindres gestes, la suivait partout et la regardait toujours comme on regarde un déserteur, un pariat. La kunoichi à l'ombrelle n'y prêtait pas plus attention que cela, elle attendait simplement que sa demande d'asile soit acceptée. Cette demande de la part de Kurotsuchi de la surveiller l'avait au départ profondément vexé, cependant elle comprenait parfaitement. De plus elle n'avait rien à se reprocher. La juunin secoua alors légèrement la tête de droite à gauche, comme pour s'empêcher de repenser à cette période, mais dès qu'elle voyait cette kunoichi. Les même souvenirs lui revenaient sans qu'elle ne puisse y faire quelque chose.

Il se passa alors une drôle de situation dans les sources, une chauves-souris venait de frôler la rousse. Ayase savait à quel point elle détestait ces bestioles, alors elle regarda la scène de loin et ne pût s'empêcher d'esquisser un mince sourire en entendant le cri qu'Amaterasu laissa échapper quelques secondes plus tard. A ce même moment une légère explosion retentit, Ayase qui avait tourné la tête pour observer toutes les bougies disposées ici et là ne prit pas la peine de se retourner. Elle savait déjà ce qu'il c'était passé. La belle en profita pour se laisser glisser dans les eaux un peu plus loin puis en souriant prononça ces quelques mots de sa voix naturellement feutrée.

- Je vois que tu as toujours aussi peur de ces bestioles. Ama-San, c'est ridicule..

Elle ne pût s'empêcher de rire gentillemment. C'était tellement ridicule quand on y pense, elles qui s'étaient battues contres des adversaires tellement plus dangereux qu'une idiote bestiole comme celle-ci. La belle prit ensuite une grande inspiration et posa son regard sur la voute céleste. Elle était tellement fatiguée qu'elle cru qu'elle pourrait s'endormir dans l'eau. Ses muscles ne lui répondait plus, elle était épuisée, mais l'eau bouillante commençait déjà à la détendre, c'était déjà ça. Elle ferma les yeux quelques secondes et prit son temps, entre chaque inspiration, pour apprécier pleinement l'odeur des roches d'Iwa, les belles.

       



       

       
(c) MEI

       

       

Spoiler:
 

×××××××××××××××


Liens pour les nouveaux validés,

Recensement des avatars
Effectifs des inventés



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Jeu 28 Mai - 10:26



   
   Ayase & Amaterasu
   De Thé & D'Eau Chaude



E
lle avait affrontée Obito Uchiha, le Juubi, mais également Madara Uchiha. Elle avait été profondément marquée par ces affrontements et le fait d'y repenser lui donnait des frissons de terreurs, mais également d'excitation. Alors allez savoir pourquoi elle se mettait à hurler comme une jeune fille lorsqu'elle voyait une chauve souris. C'était étrange, mais c'était ainsi. Les araignées, même pas peur. Les insectes pareil. Mais ces créatures la, c'était plus fort qu'elle. Elle ne se souvenait pourtant pas avoir eu de moment marquants à ce niveau la, c'était juste que... Voilà, elle en avait peur. Sa plus grande phobie était qu'elle affronte un Shinobi qui puisse invoquer une chauve souris géante pour l'affronter. Si un jour cela arrivait, la réputation d'Amaterasu en prendrait un coup du fait qu'elle prendrait très probablement ses jambes à son cou avant d'aller se terrer dans un trou.

L
a dame d'Iwa sursauta lorsqu'elle entendit une personne parler derrière elle. Bien qu'attentive habituellement, la présence du monstre l'avait complètement déboussolée et elle n'avait pas senti la présence de la Kunoichi qu'elle ne connaissait que trop bien. Byakko Ayase. Ce nom était à présent bien connu au village de la Roche depuis qu'elle avait demandée son asile. Cela faisait plusieurs années déjà qu'elle la connaissait, mais les débuts entre les deux jeunes femmes furent difficiles. Bien que ce fut elle qui l’accueillit à Iwa au tout début, elle se porta garante de cette ancienne Kunoichi d'Oto. Sa présence, son regard lui avait fait penser à la sienne en quelque sorte. Elles s'étaient déjà croisée une fois pendant la grande guerre, mais elle ne l'avait plus jamais revue jusqu'à ce jour la aux portes du village. Elle c'était portée garante d'elle et avait du la surveiller pendant toute sa période d’essais. Elle avait bien comprit que ce n'était pas agréable pour la belle brune, mais c'était pour certaines personnes : Nécessaire. Bien que la paix était bien implantée, ils se devaient d'êtres prudents. Surtout à Iwa.

L
es souvenirs passés, elle se mit à rougir. Ce n'était pas chose aisé de voir ce genre de comportement de la part d'Amaterasu, mais Ayase avait le privilège d'être une proche et amie. De ce fait, la belle avait un comportement un peu plus humain et n'était pas aussi froide et distante qu'avec les autres. Si ça avait été un étranger, elle aurait fait mine de rien et aurait continuée sa petite vie, mais la, elles se connaissaient plus que bien. « Ne dis pas ça Ayase-san... C'est déjà assez ennuyant que tu m’aie vue dans cet état. » Se remettant dans l'eau au plus vite, elle soupira sous l'eau, ses cheveux détachés flottant sur l'eau... Elle allait finalement devoir les laver de nouveau. « J'ai l'impression que tu le fais exprès... D'être la dans les moments gênants. » Ce n'était pas la première fois qu'elle l'avait trouvée en pleine crise face à une chauve souris, mais également d'autres situations dont elle ne dirait rien. D'une démarche fluide sous l'eau, elle se rapprocha de la Kunoichi afin de s'installer non loin d'elle pour faciliter la discussion. Si elle n'avait pas à élever la voix, ça n'en serait que meilleur.

L
e thé n'étant pas encore prêt, elle ferma les yeux un petit moment. Laissant le calme revenir et le plaisir de l'eau détendant les deux grandes Kunoichi du village. Elles avaient fait parler d'elles à plusieurs reprises. Seule ou bien en duo. Elles étaient des membres importants d'Iwa et il y avait de quoi. Leurs techniques de combat étaient destructrices et leur travail d'équipe rendait le tout encore plus... Impressionnant. Levant les bras tout en s'étirant, elle lâcha un petit soupire d'aise avant de planter ses yeux émeraudes sur la femme à ses côtés. « Et ce petit voyage a t'il était fructueux ? » Elle savait qu'elle c'était rendue à Uzushio et se demandait si ce qu'elle était allée faire avait porté ses fruits. Le village était en pleine crise si elle pouvait dire. Kurotsuchi était à présent en train de faire bouger les choses et ce n'était pas plus mal depuis le temps qu'elle attendait ça !




WILDBIRD

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi

avatar
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi


Messages : 424
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 18


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
150/1000  (150/1000)
Réputation:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Jeu 28 Mai - 13:29


   
de thé et d'eau chaude

   
AVEC — amaterasu


   

Elle en était sûre, la bestiole l'avait tellement perturbée qu'elle ne l'avait pas vu arriver dans les bains. Pauvre Ama', entre la chauve-souris et l'arrivée d'Ayase elle ne savait plus où donner de la tête. Elle semblait génée que la Juunin l'ai vu perdre le contrôle face à cet animal, il fallait dire qu'Ayase avait le chic pour arriver dans les moments les plus gênants. Celui-ci comparé à d'autres n'était rien, mais cela faisait toujours un point de plus à épingler à son tableau. La belle connaissait bien la rouquine et elle savait bien qu'elle était privilégiée, si une autre personne qu'elle l'avait vu elle aurait fait mine de rien, mais la relation qu'entretenait les deux femmes était différente. Elles s'ouvraient l'une à l'autre et formaient une fine équipe. Sa remarque la fit rire, elle ne put s'empêcher d'y répondre en souriant.

- Je serais toujours là pour toi Ama-San, tu le sais, même dans des moments comme ceux-là. Surtout dans des moments comme celui là d'ailleurs.. A croire que l'on me guide jusqu'à toi quand un incident de ce type se produit.

Elle rouvrit ses yeux à ce moment là et chercha la rouquine du regard, elle s'était rapprochée d'elle en s'avancant gracieusement dans l'eau, laissant celle-ci se diviser derrière elle. Son regard d'émeraude de posa alors dans le bleu de celui d'Ayase qui fut légèrement déconcentrée.  A chaque fois qu'elle la regardait de cette manière elle ne pouvait s'empêcher de repenser à leurs débuts ensemble. La première fois qu'elle l'avait réellement regarder dans les yeux lors de leur première mission ensemble, ce jour où elle semblait s'être inquiétée pour elle. Alors quand elle lui demanda comment c'était conclu son voyage à Shi un léger silence se mit à danser entre elles. Ayase n'arrivait pas à lui répondre, tout d'abord parce qu'elle était exténuée, mais aussi parce que son esprit s'était égaré, là bas dans ses souvenirs. Après avoir détendu ses jambes dans l'eau et s'être mise plus à son aise au bord du bain elle inspira légèrement et entreprit de lui répondre.

- J'ai rencontré plusieurs membres de Boshoko, les sujets ont étés très divers. Il devient de plus en plus dur de les aider financierement, leur village ne cesse d'accueillir de nouveaux déserteurs. Il y en a un peu plus chaque jour. De plus les menaces contre Shi sont devenus monaie courante, je ne sais pas comment tout cela va se finir. Je sais simplement qu'ils ont de quoi se défendre, ils l'avaient d'ailleurs prouvé lors des affrontements contre Kiri l'autre fois.

La belle s'arrête de parler, elle était épuisée et un amer souvenir venait de refaire surface, elle repensait à son combat contre l'épeiste. Sa gorge se noua, plus aucun son de voulait s'en échapper. Elle referma les yeux quelques secondes pour se calmer puis posa son regard sur l'eau, elle y voyait son reflet, un fade reflet.

   



   

   
(c) MEI

   

   

×××××××××××××××


Liens pour les nouveaux validés,

Recensement des avatars
Effectifs des inventés



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Jeu 28 Mai - 18:45



   
   Ayase & Amaterasu
   De Thé & D'Eau Chaude



E
lle rigola légèrement à la remarque de sa coéquipière. Oui, elle était assurément guidée vers elle pour pouvoir se moquer de sa peur des chauves souris. Bien heureusement ces dernières ne vivaient pas bien longtemps après avoir croisée la route de la Kunoichi au Bakuton. Elles partaient toutes en poussière en un rien de temps pour le plus grand soulagement d'Amaterasu qui avait bien du mal à se contenir dans de telles situations. Ayase n'en parlait pas aux autres, du moins, elle l'espérait sinon sa réputation en prendrait un coup. Un sacré coup si vous voulez son avis et on se jouerait d'elle tout le temps ! Certains même iraient jusqu'à en chasser et en attraper pour lui en balancer au visage au bon moment ! Elle en frissonnait rien que d'y penser. Elle préféra donc ne pas continuer sur ce sujet si délicat et divagua sur les récents événements qui c'étaient déroulés chez les nouveaux alliés d'Iwa.

L
a situation pour eux était véritablement compliqué. Shigakure était un tout nouveau village, dans un pays complexe. Ils n'avaient pas assez d'argent pour se développer du fait que comme le disait Ayase, des réfugiés arrivaient en masse chaque jours et donc les dépenses augmentaient exponentiellement. Etant proche de la Tsuchikage, elle savait au combien Iwa pouvait avoir besoin d'eux et malgré le propre état d'Iwa, ils n'hésitaient pas à les aider dans un but futur. De plus, l'affrontement avec Kiri n'avait pas échappé aux Shinobi de la roche du fait qu'ils étaient entrés en contact avec d'autres Shinobi de l'alliance, mais cette fois, ce fut un affrontement. Rien qu'au visage de la Kunoichi, Amaterasu comprit que ça n'avait pas été une partie de plaisir pour elle. C'est dans ces moments d'intimités qu'on comprend au combien Amaterasu peu être différente.

A
imante, elle passa son bras sur les épaules de la femme pour lui déposer un tendre bisous sur la joue avec un grand sourire. « Allez cesse donc de faire cette tête d'enterrement ! Tu as vaincue un des sept épéistes de Kiri ma chérie. Tu as de quoi être fière. » Elle ne connaissait pas tous les détails, mais avec ce qu'elle venait de dire, c'était clairement une invitation pour qu'elle lui en parle plus. Beaucoup plus. Elle était avare d'exploit, encore plus de ceux de la Byakko. « La paix ne pouvait pas rester de marbre bien longtemps. Surtout lorsque les grandes puissances ne tiennent pas les accords. » Elle trouvait que c'était plutôt une bonne chose en fait. Elle allait pouvoir enfin reprendre goût à une époque ou les frontières seront toujours aussi dangereuses. « Tu veux du thé ? » Dit elle avec un grand sourire. Il devait être prêt à présent et la Noble n'avait plus rien d'aussi... Noble en la présence d'Ayase.


WILDBIRD

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi

avatar
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi


Messages : 424
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 18


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
150/1000  (150/1000)
Réputation:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Ven 29 Mai - 22:11


       
de thé et d'eau chaude

       
AVEC — amaterasu


       


Ce fameux retour au village après les effrontements. Elle s'en souvient encore. Il pleuvait dans le coeur d'Ayase ce jour là, une pluie diluvienne, impossible à arrêter. Le monde s'agitait autour d'elle, on l'apostrophait sans cesse, recherchait son attention, en vain. Elle voulait être seule avec elle-même, pour trouver l'endroit où elle avait mal. Elle ne savait pourquoi, mais depuis son combat sur les terres d'Uzushio, son âme était meurtrie. Elle regardait le ciel différemment, sa peine n'était pas celle qu'elle avait l'habitude de côtoyer, elle tentait en vain de panser cette brèche qu'elle ne savait où chercher. La belle revoyait encore, lorsqu'elle fermait les yeux, les perles de sang de cet homme qui, s'explosant lentement sur l'herbe grasse, l'entâchait d'une marque indélébile. Comment le simple fait d'évoquer le nom du village de la brume pouvait-il la mettre dans un état pareil à l'heure actuelle ? Elle n'en savait rien, mais seule la présence d'Amaterasu permettait à son esprit de rester accrocher à son enveloppe corporelle. Celle-ci avait du comprendre que ça n'avait pas été une partie de plaisir pour Ayase, alors elle passa son bras sur ses épaules et l'embrassa sur la jour en tentant de la réconforter, de la féliciter. La Juunin lui répondit d'une petite voix, pour elle, elle n'avait pas réellement gagné.

- Mhm.. Oui c'est vrai, mais toute seule je ne pense pas que j'aurais réussi.

A ce moment là elle se coupa, elle sentait qu'Ama souriait à côté d'elle et voulait qu'elle lui raconte. Dans ces moments là la Byakko ne pouvait rien lui refuser, alors elle esquissa un sourire en coin et commença à lui expliquer le combat en argumentant avec ses bras. Elle avait besoin d'en parler et elle savait que la rouquine n'attendait que ça.

- C'était celui de Shibuki ! Tu sais l'épée explosive ! Impressionnante. Il a foncé vers nous dès qu'il nous a vu et à fait tout exploser, c'était son coup le plus ravageur. Seulement après quand je l'ai affronté il paraissait plus calme, il ne se donnait pas à fond. Comme s'il voulait m'abîmer le moins possible. Je t'avouerais que de la part d'un Kirijin j'ai été étonnée. M'enfin c'était un superbe combat, et le Kusari m'a bien aidé je dois l'admettre.

Elle marqua une pause en entendant sa remarque sur l'entente inter-villages, Ayase savait que son amie n'attendait que cela, que la guerre reprenne ou les conflits du moins. Elle voulait de l'action et ressentir ce stress de ce faire attaquer lorsqu'elle passait les frontières. La kunoichi à l'ombrelle sourit, elle était d'accord avec ses dires, mais elle, n'attendait pas le retour des conflits. Elle s'était habituée à ce calme factice. Puis elle lui proposa du thé, les feuilles devaient avoir fini d'infuser apparemment.

- Avec plaisir, ça m'avait manqué.

En effet les deux femmes se croisaient souvent lors de leurs retours de missions mais en ce moment avec tous ces conflits il était devenu difficile pour elles de se retrouver calmement, là, pour prendre un thé.  
     



       

       
(c) MEI

       

       

×××××××××××××××


Liens pour les nouveaux validés,

Recensement des avatars
Effectifs des inventés



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Dim 31 Mai - 16:02



   
   Ayase & Amaterasu
   De Thé & D'Eau Chaude



I
l n'y avait pas de honte à avoir. Vaincre un adversaire puissant à plusieurs était plutôt quelque chose d'intelligent.  Seuls les inconscients se lancent dans un combat ou ils ne sont pas certains de la victoire ou qui vont vers un ennemie beaucoup plus puissant qu'eux. Amaterasu était contente qu'Ayase soit rentrée à Iwa. Elle préférait largement qu'elle ai gagnée un deux contre un plutôt que d'avoir été trop fière et d'y être allée toute seule. Les yeux de la Kunoichi se mirent à briller lorsqu'elle lui parla de son adversaire, mais surtout, surtout de son épée. Si elle devait n'en avoir qu'une seule, ce serait celle ci. Shibuki. L'épée légendaire qui fait tout exploser. Elle se mordit les doigts intérieurement en pensant que si elle avait suivit Ayase, elle serait à présent la légitime héritière de cette magnifique épée. Elle marcherait parfaitement avec toutes les techniques Bakuton... Autant à distance qu'au corps à corps. Elle aurait pu faire sa belle... Mais non, ce n'était malheureusement pas le cas.  « Oh dommage que tu ne l'es pas ramenée... »  souffla t-elle entre ses dents. Ca aurait été l'un des plus beaux cadeaux qu'elle aurait pu recevoir de toute sa vie ça ! Elle sera devenue une Kunoichi encore plus redoutable.

S
e contenta de se lever pour verser le thé dans deux tasses, elle s'installa de nouveau auprès de son amie avant de lui tendre le précieux et si apaisant breuvage.  « Tiens. Il vient d'une petite production de Cha no Kuni. J'ai... aidée le propriétaire que m'en ai très reconnaissant. Tu m'en diras des nouvelles. »  Elle avait exterminée la vermine après la grande guerre. Des mercenaires avaient prit la possession des lieux et elle... Avait été envoyée pour les déloger avec force. Elle n'avait pas trop fait de dégât en définitif vu qu'elle ne voulait pas détruire les précieux récoltes.  « Je suis quand même heureuse que tu sois revenue en un seul morceau. Je pense que s'ils t'avaient ne serait qu'égratignée un peu … Kiri ne serait plus aussi beau aujourd'hui. »  Ce n'était pas des paroles en l'air et Ayase le savait bien entendue. Elle connaissait le tempérament d'Amaterasu lorsqu'il s'agissait de toucher à son village, mais surtout à ceux qu'elle aimait. Elle répondait de façon hostile, rapide et explosive. Elle préférait tout de même ce résultat ci. Elle n'aimait pas partir la haine au cœur non. Elle préférait que ce soit un plaisir que de partir sur le champs de bataille et non pas une question de vengeance.

S
e délectant de son thé, elle réfléchit au fait qu'elle avait été aidée par un autre Shinobi. Son nom lui disait bien quelque chose, mais c'était assez... Flou dans son esprit. Il l'avait déjà entendue, elle en était certaine, mais ce n'était pas comme ci elle se souvenait de tout ce qu'elle entendait. Puis cela lui revint petit à petit à vrai dire. Son esprit c'était enfin penché sur ce cas et une chose lui revenait. « Ce Kusari, ce n'est pas un utilisateur du Kyujutsu non ? »  La pratique du tire à l'arc à la façon Shinobi. C'était plutôt rare à vrai dire... Mais Iwa pouvait se narguer d'avoir de sacrés bonhommes dans leurs rangs. Elle finit par enchaîner. « Nous devrions commencer à former de nouveaux groupes d'interventions rapides. Si les problèmes persistent chez nos alliés, nous devront rapidement nous y rendre.»  Si ce Kusari était bien celui auquel elle pensait, il pourrait être un bon membre pour le duo que formait déjà Ayase et Amaterasu. Sur son papillon il pourrait tirer en toute tranquillité sans pour autre être une cible facile à toucher !  Un plan se formait déjà dans l'esprit de la Kunoichi qui n'allait pas perdre de temps à présent que les hostilités commencées,




WILDBIRD

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi

avatar
Junnin d'Iwa - Bras droit de Kurotsuchi


Messages : 424
Date d'inscription : 12/10/2014
Age : 18


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
150/1000  (150/1000)
Réputation:
30/40  (30/40)

MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   Dim 7 Juin - 20:51


   
DE THE ET D'EAU CHAUDE

   
AVEC — AMATERASU


   


Ayase savait que le regard de la belle allait changer dès lors qu'elle nomerait l'épée en question, Shibuki, l'épée des explosions. Il est vrai qu'en se battant contre l'Otaitsu sur les terres d'Uzushio elle n'avait pas fait le rapprochement entre son amie et la lame, mais maintenant qu'elle en parlait, elle se rendait compte que les capacités d'Amaterasu et de Shibuki se méleraient à la perfection. La rouquine étouffa d'ailleurs un commentaire qui témoignait de sa deception puis se tourna pour verser du thé dans deux tasses. Les deux femmes s'échangeaient toujours leurs dernières trouvailles en matière de thé, souvent achetées ou données lors de leurs missions dans les pays voisins. Il n'était pas rare que les deux juunins se retrouvent spécialement pour boire un thé et échanger des nouvelles, d'ordinaire elles faisaient ça dans leurs appartements, mais ce soir là le hasard les avaient rassemblées dans ces sources chaudes. Peu après avoir servit la Byakko, Amaterasu partagea son soulagement de savoir Ayase revenue, et en un seul morceau, elle esquissa un sourire légèrement géné, savoir que quelqu'un serait capable de partir la venger la mettait toujours mal à l'aise, elle en ferait évidemment de même pour son amie, cependant elle ne put s'empêcher de la calmer en prononcant ces quelques mots.

- Ne dis pas ça Ama-san, cela fait partie du jeux, je suis partie consciente des risques que je prenais. Et puis, celui là ne m'aurait pas fait de mal, du moins pas volontairement. J'en suis certaine.

A ce moment là, la peau d'Ayase d'habitude si pâle prit une teinte légèrement rosée, alors, comme pour ne pas que son amie ne pose des questions à ce propos elle prit une gorgée du thé gentillement servi par Amaterasu. Le liquide, légèrement prononcé lui réchauffa la gorge et la conquit totalement, elle se déléctait de ce moment puis avant de prendre une seconde gorgée étouffa quelques mots prononcés entre ses dents «  Presque divin.. » . Elles restèrent un cours instant sans parler, profitant de cette infusion d'herbe dans l'eau bouillante, puis la rouquine coupa le silence pour parler de celui qui l'avait assisté pendant son combat à Uzushio.

- Oui c'est lui, c'est impressionnant comme technique de combat d'ailleurs surtout qu'il sait retourner la situation à son avantage. J'ai été ravie d'avoir pu combattre à ses côtés, si ça avait été un autre je ne sais pas si le combat aurait fini de la même manière. Son aide m'a été précieuse.


L'idée de créer des équipes d'interventions rapides était excellente et Ayase voyait déjà le trio sur le terrain. Des capacités étonnantes ne pouvait faire que des etincelles réunies en un même lieu.

- Bonne idée Ama-san, je le vois déjà compléter notre duo. Il serait parfait. Il faudra en parler avec Kurotsuchi-sama bien que je sois certaine qu'elle n'aura rien à redire.

Ayase affichait un franc sourire, elle se voyait déjà se battre aux côtés de son ami et de son nouvel élève, alors elle reprit une gorgée de thé tout en regardant la voule céleste, elle semblait appaisée, seraine.


   



   

   
(c) MEI

   

   

×××××××××××××××


Liens pour les nouveaux validés,

Recensement des avatars
Effectifs des inventés



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un vrai guerrier, comme le thé, montre sa force dans l'eau chaude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La liberté c'est comme un petit poney qui court dans un champ
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» ℓ'αtεℓιεя ∂'нιtσε [closed, comme les watter]
» SPIDERMAN ϟ le guerrier rusé ne s’attaque ni au corps, ni à l’esprit mais au cœur.
» Vixo Tora, Vix', Thor, appellez ce vaillant guerrier comme vous voulez!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Iwa-