BANNIERE
Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]

Partagez | .
 

 Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 90
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
20/600  (20/600)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]   Mar 26 Mai - 16:20

Welcome to Kumo
L'heure de la discussion est arrivée !
La bataille pour aller sauver le Mizukage a été terminé, il y a deux jours. Les affrontements avaient été terribles et il y avait eu beaucoup de morts, un moment qui allait être difficilement oubliable. Konoha et Suna qui avaient attaqué Kumo alors que Darui avait proposé des négociations plutôt pacifiques. Malheureusement, la paix ne pouvait pas durer éternellement et il fallait à présent, trouver un moyen de la retrouver. Zanshi avait été sur Uzushio pour enquêter sur la disparition de Chôjurô en compagnie d'une unité de Shinobi et de sa meilleure amie, Megumi Endô. Séparation et affrontement, la jeune kunoichi n'a eu conscience que de son aventure sur l'île. Ce qu'avait pu faire Megumi et si elle s'en est sorti indemne, Zan n'en savait rien du tout. C'était sa meilleure amie, mais dans son coeur, la jeune Hajime avait peur de la revoir. Depuis sa sortie de l'hôpital, l'épéiste n'a pas été voir Megu ni même d'autres Kumojin à cause des propos tenus par Anko lors de son affrontement face à elle.

Zanshi s'était reposé en deux jours, ses blessures avaient été guéri, mais la douleur se faisait toujours ressentir. Impossible d'oublier la lame d'Anko pénétrer son ventre, cette douleur-là lui faisait encore mal malgré les soins apportés. C'était sa plus grande blessure durant cette bataille et les paroles de sa soeur étaient des blessures aussi, mais moralement. Difficile de retourner voir ses amis, Zanshi ne savait plus quoi penser de tout cela ni même de son avenir à Kumo. Pour le moment, elle devait penser à autre chose, quelque chose qui pourrait l'aider à se focaliser ses pensées sur un autre truc. Aidé Akame, la jeune Hajime s'investit alors dans son second métier, celle de vendeuse d'armes et d'armure. La brune se débrouillait plutôt bien, ça faisait quelques années qu'elle aidait sa mère adoptive dans son boulot. De plus, Zanshi ne pouvait pas s'entraîner ni faire des missions risquées à cause de sa blessure. De toute façon, le pays restait sur ses gardes après le dernier événement qui venait de se terminer, il y a peu.

Passer le coup de balai, nettoyer les armes et armures, s'occuper de son propre équipement, aller sur le comptoir pour vendre en l'absence d'Akame. La vie de Zanshi semblait plutôt occupée en ces deux derniers jours et aucun ordre de la part du Raikage. La Juunin avait appris qu'un Sunajin a été fait capturer par Kumo durant le confit, il a été enfermé en prison, mais dans une chambre aux étages. Apparemment, quelque chose de grave s'était passé durant la bataille, un massacre gratuit. Zanshi ne connaissait pas trop les détails, elle allait sans doute les connaître plus tard. Une journée comme les autres en ce deuxième jour, Akame avait ordonné à sa fille de prendre une pause, car la bretteuse avait senti une douleur au niveau de son ventre. Sa blessure lui faisait encore mal et parfois, cela l'empêchait de travailler. Regardant la fenêtre, la Hajime se demandait ce que pouvait bien faire Anko et ça, tout en se touchant les lèvres. Sa jumelle l'avait embrassé avant de fuir, c'était plutôt étrange, selon la brune. Un bruit se faisait entendre juste derrière elle.

Zanshi se retournait, mais doucement en éviter de faire un mouvement brusque à cause de sa blessure. Il y avait un membre des unités spéciales qui était à genoux et tendant un parchemin à la kunoichi. Ce dernier s'adressait à la brune avec un ton formel.

« Un message de la part du Raikage pour Hajime Zanshi ! »

La bretteuse était un peu surprise sur le coup et prit le parchemin. « Merci, vous pouvez disposer ! »

L'anbu partit aussitôt que l'épéiste en donnait l'ordre. Zanshi ne pensait pas repartir en mission aussi rapidement, mais elle n'avait pas le choix. En lisant le parchemin, Darui demandait alors à la Hajime d'aller interroger le prisonnier à propos de la bataille. Il y avait tous les renseignements dont elle avait besoin pour le faire. Pour y aller, la kunoichi prit que son katana et signale alors à sa mère qu'elle devait partir pour effectuer une mission. Ce qui est bien de travailler dans la boutique familiale, c'est que Zanshi n'avait rien à perdre lorsqu'elle devait partir pour réaliser une mission. Sortant dehors, la Juunin marche alors au sein du village, sous un soleil caché par des nuages. La météo ne semblait pas vouloir leur donné un temps exquis pour l'instant. De toute façon, la brune allait rester un bon moment dans une salle. S'il y aurait du beau soleil, elle n'aurait même pas pu en profiter. À présent, elle devait se concentrer sur sa mission et oublier Megumi ainsi que Anko. La sabreuse devait reprendre ses esprits et aller de l'avant pour son avenir.

Devant la prison de Kumo, un Anbu l'attendait afin de s'assurer de la sécurité de la kunoichi. C'est ce dernier qui s'occupait de la procédure et de faire en sorte que la sécurité de la prison soit bien gérée durant le trajet. Il y avait beaucoup de prisonnier et Kumo prouvait qu'il était difficile de devenir Nukenin de son village. C'était calme, personne n'osait le diable pour tenter de s'enfuir dans ses chaînes. Apparemment, les gardes des geôles de la foudre semblaient faire leur travail à la perfection. Montant les étages assez rapidement, Zanshi se remémore les informations qu'elle avait eues dans le parchemin. Ce qu'elle devait faire, c'était de se renseigner à propos de la bataille et des meurtres qu'il y avait eu là-bas. Devant la porte du prisonnier, Zanshi demande alors à l'Anbu de rester dans le couloir, car elle savait gérer ce genre de situation. La bretteuse toque alors à la porte.

« J'entre ! »

La kunoichi entre alors dans la pièce, elle avait prévenu de sa présence et c'était le principal. La salle ne semblait pas trop vide, il n'y avait pas à se plaindre. Il y avait des meubles, un lit, une table et de quoi manger dessus. Une vie plutôt correcte, loger et nourrir, un prisonnier VIP. Le jeune homme était sur le lit et il semblait être blessé, sans doute dû à la bataille. Zanshi le regarde alors de bas en haut, il est si jeune et plutôt mignon même si c'était un ennemi. C'était inutile d'être désagréable avec cette personne, le mieux, c'était de commencer tranquillement et voir comment il allait se comporter. La jeune Hajime lui adresse alors un léger sourire avant de lui parler.

« Bonjour, je m'appelle Hajime Zanshi et je suis une Juunin de Kumo. On m'a demandé de venir te voir pour te poser quelques questions et j'espère avoir des réponses de ta part. Tout d'abord, j'aimerais que tu te présentes. » Dit-elle en se montrant douce avec lui.

Zanshi prit une chaise et s'essaya en face de lui, elle était habillée de jupe et d'un maillot noir, de longs collants noirs remontant jusqu'à ses mollets. La kunoichi croise alors ses jambes, sans le savoir, cela faisait un effet plutôt ambigu de sa part. Dans sa main droite, elle avait un stylo et dans l'autre, un support avec une feuille afin de prendre des notes.

« Je t'écoute, jeune homme. »


Code by Silver Lungs

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]   Ven 29 Mai - 22:25



Mes derniers souvenirs était ceux d'une cuisante défaite contre homme couvert d'un bandage. De la mort d'une femme et de mon incapacité à agir. Puis je me suis réveillé à Kumo, dans une chambre, mes blessures pansaient et une jeune femme qui s'occupait de moi. Je me souviens de mon réveil en sursaut et de ses mains qui m'ont plaqué au lit, la pauvre je l'ai repoussé incapable de comprendre ce qui m'arrivait. Dans ma tête j'étais encore sur le champ de bataille, il m'a fallu quelques secondes pour comprendre, m'excuser. Ce n'était qu'une infirmière, pas même une ninja. Puis un homme est venu me voir pour m'expliquer la situation. J'étais beaucoup trop faible pour rentrer chez moi et il devait me poser des questions, que je rentrerais chez moi ensuite. En somme, je suis un prisonnier.

"Non attendez je … Ça sert à quoi de le dire si vous entrez directement."

Pudique, le jeune homme se presse à remettre le haut qu'on lui a fournit. Il est trop large pour lui, il porte le symbole de Kumo, mais au moins il n'est pas torse nu. Jusqu'à ce que Zanshi entre. Ce n'est pas que Yoshi soit exhibitionniste, loin de cela, mais il vérifiait l'état de ses blessures. A l'annonce de son prénom, Yoshi tique et tourne la tête vers Zanshi.

"Hajime ? C'est une famille de samurai et un prénom … Ça à le mérite de faire peur, mais ça ne doit pas être facile à porter. Remarque, je m’appelle Yoshi et je ne suis ni le meilleur, ni chanceux et encore moins libre."

Yoshi s'assoit en tailleur sur le lit, face à Zanshi. Avant d'exprimer la moindre parole, il penche légèrement la tête sur le côté, suivant les mouvements de jambe de la demoiselle. Et je viens tout juste de dire que je n'étais pas chanceux, j'en raconte de ses conneries. J'aurais du mourir sur le champ de bataille, j'ai été soigné par un village ennemi, je suis logé dans une chambre et la kunoichi en face de moi m'offre un spectacle des plus délicieux. Il ne manque que de la drogue et quelques ryos pour rendre ce moment parfait.

"Euh … Yoshi, Tatsu Yoshi, chuunin et responsable de l'unité archère de Suna. Je ne saurais pas quoi dire d'autre pour le moment, je ne cache pas de secret particulier et vous en savez plus que moi sur Suna, surtout si on prend en compte le fait que l'alliance existe encore. Je ne suis rien de plus qu'un simple ninja qui c'est battu et qui a lamentablement échoué … Et qui, même si je devrais le garder pour moi, vous déteste profondément malgré ce que vous avez fait pour moi. Même si ma colère n'est dirigé que sur l'homme couvert de bandage, même si ce n'est pas vous qui avez tué cette Sunajin je … J'ai besoin de vous détester, ce n'est pas une haine profonde et viscérale, c'est ... Je ne saurais pas l'expliquer."

Revenir en haut Aller en bas
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 90
Date d'inscription : 09/04/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
20/600  (20/600)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]   Mar 9 Juin - 17:18

Interrogatoire !
« Il y a que le vent et le feu qui attisent la haine »

Deux-trois jours après la bataille sur les eaux d'Uzushio, Zanshi n'avait pas totalement remis de ses blessures. La jeune femme pensait être tranquille pour un petit bout de temps, Akame avait déposé une lettre pour que sa fille puisse se reposer. Sa blessure infligeait par Anko lui faisait encore souffrir au niveau du ventre. Sa cadette n'avait pas été douce envers elle, mais ce n'était pas une surprise. La surprise, c'était de la savoir encore vivante et avec tous ses membres. Anko avait promis de la tuer pour honorer ce fameux destin dont Zanshi trouvait ça grotesque. Avait-elle eu pitié de son aînée ? La Kumojin en savait pas plus et elle sait qu'elles se reverront tôt ou tard. Pour le moment, la brunette devait devenir plus forte que ce soi mentalement et physiquement. La bretteuse en avait un peu marre d'être celle qu'on sauve tout le temps. Megumi l'avait déjà sauvé la vie et un homme de son village en avait fait autant sur l'île. C'était ridicule, il fallait qu'elle fasse quelque chose pour régler ses lacunes.

Aujourd'hui, elle devait interroger un Shinobi de Sunagakure no Satô et il fallait obtenir quelques informations à propos de leur attaque. Zanshi n'avait pas l'habitude d'aller faire ce genre de boulot, mais vue son grade, elle devait le faire quand même. Au vu de son état, elle sera accompagnée par un membre des forces spéciales pour sa sécurité. La jeune Hajime n'était pas inquiète à propos de sa sécurité, elle savait se défendre toute seule. Ne perdant pas de temps, elle se rendit dans la prison de Kumo où était enfermé le Sunajin. D'après les notes du Raikage, le jeune homme occupait une chambre au-dessus des cellules. L'Anbu s'occupe de désactiver la sécurité avant de la remettre correctement, il était hors de question d'avoir une faille dans le système. Entrant dans la salle, le jeune garçon semblait être torse nu avant d'enfiler rapidement un pull trop large pour lui. Ne cherchant pas à comprendre, la kunoichi s'installa sur une chaise juste en face de lui. Elle avait de quoi noter et aussi de se défendre en cas de mauvaises intentions.

Bien sûr, la kunoichi s'était directement présenté avant de s'asseoir en face de lui. C'était la moindre des choses, Zanshi espéra que ce dernier en fera de même. Leur Kazekage était un homme courtois et correct selon les dires des anciens, il aurait pu transmettre ses bonnes manières à ses ninjas. Les premières paroles du prisonnier avaient grandement surpris la kunoichi, il connaissait le clan de la brune. Un soupire sortit de sa bouche, un clan de samouraï, il devrait dire, que c'était un clan de Samouraï. Pour le prénom de la Kumojin, il était clair que ce n'était pas le plus beau de tous, mais elle faisait avec depuis sa naissance. Alors, comme ça, il s'appelait Yoshi. Un très beau prénom, elle aurait aimé s'appeler ainsi.

« Hum...Apparemment, mon clan est un peu connu en dehors du pays du fer. Mon clan n'existe plus, il a été dissous et la plupart des membres ont été éliminé par les hommes de Mifune-sama. Évite de me parler de ce sujet tabou. » Dit-elle d'un ton sec.

Toujours face à lui, Yoshi en profita pour s'asseoir en tailleur pour se mettre en bonne condition pour discuter. Zanshi se mit à l'aise également et apparemment, le Sunajin aimait admirer ses jambes. Cela mit un peu la Hajime dans l'embarras, mais elle ne préféra rien lui dire sur le moment. Après tout, c'était un homme et il avait sans doute des fantasmes du prisonnier et de la policière. Il n'était pas nécessaire d'en arriver à réaliser les fantasmes d'un Sunajin, il était mignon, mais elle devait rester professionnelle. La Kumojin voulait l'entendre parler et savoir ce qu'il avait à dire. Stylo en main et bloc-notes en main prête à écrire certains mots-clés intéressants. Alors, Tetsu Yoshi, Chuunin de Suna et responsable de l'unité des archers de son village. C'était plutôt impressionnant de laisser un simple Chuunin s'occuper d'une unité, il ne devait pas être aussi "simple" comme ninja. Il n'avait rien de plus à dire, il n'avait aucun secret à cacher sur le moment en pensant que Kumo en savait déjà beaucoup sur Suna. Il n'avait pas tort sur le moment, après tout, comme il le dit si bien, l'alliance existe toujours. Avoir échoué lamentablement dans sa mission, Zanshi avait été vaincu lamentablement contre sa jumelle sur les terres d'Uzushio. Elle n'était pas celle qui pourrait se permettre de se moquer de lui.

Par contre, la suite semblait amusante et Zanshi se demandait s'il faisait exprès de faire le malheureux. Détester Kumo, car un ninja de la foudre avait tué l'une des leurs, à qui la faute franchement ? La jeune Hajime pouvait comprendre qu'on pouvait détester une personne, car il a tué un être cher, mais là, c'était différent. Suna et Konoha avaient attaqué Kumo lors d'une bataille navale et Yoshi dit être en colère contre les ninjas des nuages ? C'était un peu du foutage de gueule sur le coup. Megumi aurait été là, ce type se serait pris une droite illico presto. C'est de leur faute que Kumo a été obligé de se défendre en tuant des Shinobi de la feuille et du sable. C'était inutile de chercher à le comprendre sur ce sujet-là. La brune notait tout ce qu'il disait et elle ne laissa aucun détail lui échapper. Ce dernier semblait ne plus avoir rien à dire à propos de la bataille. C'était à présent son tour à parler et elle n'allait pas passer par quatre chemins.

« J'ai pris note de ce que tu venais de dire. Tu as une haine inconnue contre nous et envers cet homme aux bandages de notre village. Saches que cette Sunajin ne serait jamais morte si vous nous n'aurez pas attaqués. J'étais présente lors des négociations entre les Kage, crois-moi...Darui-sama n'a nullement provoqué tout ceci. Nous haïr pour avoir défendu notre vie contre deux villages cachés comme Konoha et Suna ? Tu es si naïf...C'est plutôt nous qui devrions ressentir cette haine. Ce type qui a tué cette Sunajin, il a été dans l'obligation de le faire pour survivre. Tu parles d'alliance Shinobi, mais Konoha et Suna ont prouvé de la fragilité de celle-ci. Je serais toi, je me mettrais dans la tête, qui je dois vraiment haïr...Kumo qui cherchait à se défendre contre deux puissants villages ou deux villages qui ont attaqué Kumo alors que ses derniers ne cherchaient nullement à les attaquer ? Yoshi-kun, sois clair dans tes sentiments. » Disait-elle avec un air sérieux et une voix remplit de sincérité.

Zanshi reprit son souffle et soupira, elle en avait sans doute trop et ce jeune homme a été directement attaqué par elle. En tout cas, la jeune Hajime cherchait plutôt à lui faire comprendre la gravité de la situation dont se sont mis Konoha et Suna. Après, c'est libre à lui de réfléchir ou non aux paroles de la Kumojin. La brune voulait aller de l'avant et d'éviter de se faire un ennemi, il était l'alliance après tout. Zanshi lui caressa le haut du crâne en lui souriant. Elle devait tout de même rester correcte et sympathique avec lui tant qu'il ne cracha pas d’ânerie de la sorte.

« Pour ma part, je n'ai aucune haine envers toi ou ton village ni même envers Konoha. Vous pensez avoir fait ce qui vous pensez juste, mais ne venez pas nous blâmer des pertes sur le champ de bataille. Dis-moi, quel âge as-tu ? Qu'a fait cet homme aux bandages à cette Sunajin ? Explique-moi tout à son sujet durant cette bataille, mon cher Yoshi. » Tout en s'asseyant à côté de lui.

Code by Silver Lungs

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un prisonnier de guerre si jeune [PV : Yoshi]
» Fleur de lune, jeune et jolie guérisseuse
» Le souffle de la guerre
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Kumo-