BANNIERE
Une rencontre dans la démesure | Amaterasu

Partagez | .
 

 Une rencontre dans la démesure | Amaterasu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 30/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   Sam 30 Mai - 20:05

L'astre solaire avait beau briller à son zénith, seuls quelques-uns de ses rayons parvenaient à percer l'épais feuillage qui recouvrait les branchages. Les teintes émeraude de la chlorophylle se mêlaient élégamment aux contrastes clairs-obscurs de l'éclat céleste et des ombres sylvestres. Le vent s'engouffrait doucement dans les cimes, créant une mélodie rémanente qui rappelait vaguement le bruit du ressac. L'air demeurait doux et frais. Hebimaru avançait lentement, se frayant un chemin entre ténèbres et lumière. Les hautes herbes tapissaient le sol tout autour de lui, provoquant de légers bruissements à chacun de ses pas. Dans la pénombre, de grands champignons parasitaient les énormes et solides troncs qui constituaient cette singulière forêt. L'environnement prenait des proportions démesurées, comme-ci chaque organisme souffrait de gigantisme. Du haut de son mètre soixante-sept et avec sa frêle carrure, le shinobi paraissait ridiculement petit. Ici, même les animaux rampants s’avéraient bien plus imposants que lui.

Parfois, il s'arrêtait un bref moment pour observer les alentours. Ses yeux scrutaient le paysage avec une curiosité peu commune, en particulier pour une personne de son âge. Il lui arrivait de courir en direction d'une fleur atypique ou d'un mycète géant. Le ninja paraissait insouciant, comme s'il se promenait en terrain connu. Ce n'était pourtant pas le cas. L'homme aux pupilles reptiliennes visitait ces bois pour la toute première fois. Il détenait toutefois quelques livres et parchemins qui traitaient de quelques particularités de ce lieu. Ainsi, le jeune curieux savait tout de même à quoi s'attendre en restant ici. Durant sa progression, aucune bête sauvage ne se manifestait. Il semblait pourtant convaincu d'avoir lu quelque chose à ce sujet. Le voyageur se souvint alors subitement que les créatures locales possédaient principalement des mœurs nocturnes. Quelques insectes imposants nichaient probablement dans les souches tandis que les chiroptères géants s'abritaient certainement dans les profonds ravins alentour. De nombreux animaux sommeillaient sûrement, attendant l'arrivée de la lune pour s'éveiller et partir en quête de nourriture.

Passionné par la faune et la flore, Hebimaru espérait, en vain, pouvoir assister à ce genre de scène. D'autres tâches accaparaient son attention. Le ninja ne s'adonnait absolument pas aux joies du tourisme. Il cavalait depuis plusieurs jours, arpentant Kusa no Kuni à la recherche de quelconques indices sur les déplacements de sa cible. Pourtant, aucun ordre, aucune mission, ne l'y contraignait. L'oinin faisait tout bonnement preuve d'un zèle remarquable lorsqu'il s'agissait de traquer ceux qui désertaient sa patrie. Ce dévouement cachait néanmoins une blessure profonde que la solitude s'évertuait à maintenir béante. Le shinobi s'y accoutumait, changeant cette douleur lancinante en dévotion. Pour accomplir son devoir, il n’hésitait plus à s'éloigner de son pays natal. Le jeune homme risquait consciemment sa vie sans chercher la reconnaissance des siens, elle lui paraissait inutile. Selon lui, sa seule existence ne valait rien en comparaison de la pérennité du village de la brume. Animé par ces sentiments, le ninja ne prenait aucun plaisir à chasser les nukenins, mais il le faisait méthodiquement. Il ne négligeait donc aucune piste, se fiant au moindre indice, quitte à perdre son temps.

Au cours de son enquête, au sein d'un petit village rural se trouvant à quelques kilomètres de sa position actuelle, il eut vent d'intrigantes rumeurs. Les paysans affirmaient que les ninjas de Kusa ne s'aventuraient que très rarement dans cette partie du pays, mais que des combattants étrangers s'y rendaient parfois pour d'obscurs motifs. Il avait alors supposé que quelques traîtres pouvaient secrètement s'y réunir. Ce fut pour cette raison qu'il s'engouffra dans ce mystérieux endroit, qu'il ne connaissait qu'à travers le papier. Par précaution, le traqueur de déserteur s'était grimé en simple civil, délaissant son masque et l'insigne de son village. Au sein de l'interminable forêt, le pisteur ressemblait donc à un explorateur solitaire. Son comportement démontrait toutefois une certaine témérité, peut-être un peu trop pour qu'on le juge véritablement crédible dans le rôle du visiteur innocent. Cela ne l'empêchait pas de prendre son temps et d'admirer paisiblement la vue que la nature lui offrait gracieusement.

Son estomac se mit à gargouiller, le tirant brusquement de son état contemplatif. Son dernier repas datait de plusieurs heures. Hebimaru décidait de s'accorder une pause pour se sustenter. Il lui fallut plusieurs bonds pour rejoindre les racines des arbres, plus hautes que lui et pourtant fermement ancrées dans le sol. Le ninja restait un petit temps debout, observant le paysage sous un nouvel angle. Il s'installa finalement, s'asseyant en tailleur, pour prendre du repos et manger un peu de morue salée.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   Lun 1 Juin - 17:58



   
   Yumeka & Amaterasu
   Démesure



L
a jeune femme dans sa robe plus que provocatrice sortie de l'établissement en titubant dangereusement sur ses talons beaucoup trop hauts. Ses cheveux rouges dansaient dans son dos et les regards étaient tous braqués sur elle. Tous étaient tombés dans le stratagème de la Kunoichi qui n'avait pas hésite à faire tomber les bouteilles pour glaner les informations nécessaires à ses petites recherches. Oui, Amaterasu n'hésite pas à user de ses charmes et des faiblesses des hommes pour atteindre ses objectifs. Mais quels étaient ils ? C'était bien de faire la femme éméchée pour faire parler les hommes du village bien trop flattés qu'une demoiselle vienne à leur table, mais dans quel but ? Elle cherchait des informations sur un Nukenin d'Iwa. Il avait été porté disparu depuis la grande guerre contre Uchiha Madara, mais des Shinobi d'Iwa l'avaient croisés durant une mission et avaient eu du mal à en ressortir vivant. Il c'était donc attaqué à son ancienne famille et l'avait abandonné dans la haine... Ce qu'elle n'aimait pas du tout. Elle ne pouvait pas comprendre ces personnes qui osaient faire cela, mais ce n'était pas grave.

A
materasu allait le remettre à sa place et avec la manière. Du coup, son petit jeux de charme lui avait offert pas mal d'informations. Pas directement sur l'homme qu'elle recherchait certes, mais c'était tout à fait son genre que de fricoter avec d'autres personnes peu fréquentables. Il était déjà limite durant ses débuts à Iwa d'après ce qu'elle se souvenait, mais la, il semblait être un peu plus... Malsain à présent. Il semblait qu'elle allait devoir s'occuper d'un petit groupuscule de méchants enfants et ce n'était pas pour la déplaire. Un peu d'action ne pourrait que lui faire du bien. Trois hommes suivaient la jeune femme en quête de plaisirs charnels faciles, mais ils allaient avoir un problème et de taille. Continuant à avancer difficilement, elle tourna dans une petite ruelle tout en plaquant une note explosive conte le mur. D'un bond, elle se retrouva dix mètres plus loin sur le toit d'en face et lorsque les lourdaud tournèrent, ils se prirent une petite et magnifique déflagration en plein dans la figure. Elle ne prit pas le temps de voir l'état des bonhommes et rapidement elle sauta dans les airs tout en faisant apparaitre un Papillon d'argile. Grâce à lui, elle pouvait se déplacer en toute tranquillité.

M
ontant un peu plus haut dans les airs, la demoiselle ne tarda pas à prendre la destination la plus rapide pour rejoindre la section du pays ou les guerriers des autres nations se rendaient. Debout, les yeux fermés, elle cherchait des chakra puissants afin de pouvoir atteindre son objectif au plus vite. S'ils étaient tous des Nukenin, il devait y avoir une bonne dose de concentration de chakra en un même point... surtout dans cette étrange forêt ou les arbres étaient géants tout comme le reste. Le temps passa et elle trouve une source... plutôt importante. Il n'y avait rien aux alentours... C'était plutôt une bonne chose, car ça ne semblait pas être n'importe qui qui se trouvait dans cette forêt. Attrapant une fumigène, elle fit passer son Papillon au dessus de sa cible avant de larguer la mini bombe de sorte à ce qu'elle explose à quelques mètres au dessus de la personne. Posant sa main sur sa création, cette dernière redevint petite et elle la plaça dans un replis de sa robe pendant sa chute. Kunai en main, elle retomba à quelques mètres d'ou se trouvait sa cible.   Allons bon. Un voyageur avec un tel chakra. Que fais tu ici Nukenin ? Ne chercherais tu pas à rejoindre tes camarades ? "Souriante, elle aimait ce genre de situations.




WILDBIRD

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 30/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   Mar 2 Juin - 16:22

Hebimaru terminait son repas frugal lorsque, à quelques mètres au-dessus de lui, un son attirait son attention. Une bombe fumigène relâchait progressivement son smog, obstruant totalement son champ de vision. Malgré ses capacités, le senseur venait d'être surpris comme un débutant. La fumée le fit toussoter, l'obligeant à porter sa main devant sa bouche. En cet instant, il maudissait sa faiblesse et son insouciance. Il sautait instinctivement, atterrissant en contrebas, dans les hautes herbes. Une kunoichi à la chevelure écarlate retombait elle aussi, à quelques mètres de là, arme en main. Les pupilles reptiliennes du petit homme se posèrent rapidement sur la demoiselle, la fixant éhontément. Il demeurait étrangement silencieux et immobile, les yeux rivés sur l'inconnue. Ses lèvres s'entrouvrirent à plusieurs reprises, mais aucun son ne s'en échappait. L'oinin osait à peine respirer. Il ne semblait pas particulièrement menaçant. Son attitude prouvait toutefois qu'il comprenait la situation.

Le ninja de Kiri présumait que l'étrangère traquait, elle aussi, un traître. Elle cachait probablement des capacités sensorielles assez poussées pour repérer et évaluer son chakra de cette manière. Son attaque venait d'une position surélevée, mais il n'avait entendu aucune branche craquer sous son passage. Elle devait être particulièrement discrète et posséder des techniques lui permettant de camoufler sa présence. Le shinobi jugeait qu'une femme redoutable se tenait face à lui. Que devait-il penser du sourire qu'elle affichait ? Ignorant simplement comment réagir, il préférait garder ses distances. Tout ceci ne présageait rien de bon pour lui. Prudent, il levait doucement les mains en l'air. Le traqueur désirait coopérer de manière pacifique. Il ne possédait pas l'attirail typique d'un ninja et aucune lame ne transparaissait au travers de ses vêtements. Loin d'être menaçant, il s'inclina poliment avant de s'adresser à la kunoichi.


- Mes camarades sont au sein de mon village.

Les trémolos de la voix rauque et androgyne du voyageur trahissaient un manque flagrant d'assurance. Allait-elle le croire ? Il en doutait fortement. Ses paroles ne parvenaient pas à le convaincre lui, pourtant conscient de la véracité de ses propos. Hebimaru préférait toutefois ne pas révéler certains détails le concernant. De plus, il agissait de son propre chef et ne voyait aucune raison d'impliquer sa patrie à cette histoire. D'un mouvement lent, le voyageur se grattait le front, affichant une moue embarrassée. Un murmure incompréhensible s'échappa de ses lèvres. Lorsqu'il se rendit  compte de ses babillages, l'oinin se tut brusquement. Il reprenait de façon intelligible, malgré la gêne évidente qu'il ressentait. En cet instant, le comportement du shinobi ressemblait à celui d'un homme candide, innocent et effrayé. Il luttait pourtant contre ce mal-être, faisant de son mieux pour masquer sa timidité.

- À vrai dire, je suis venu pour vérifier une rumeur concernant le passage fréquent de nukenins par ici. Il marquait une courte pause avant de s'exprimer, sur un ton semblable au précédent. Je suis parti précipitamment et j'ai oublié mon bandeau.

Cette fois-ci, le petit homme ne laissait aucun tremblement perturber le flux de ses mots. Dire cela semblait pourtant lui coûter. Il n'aimait pas vraiment mentir, même aux étrangers. Hebimaru se persuadait néanmoins qu'il n'avait pas d'autre choix pour le moment. La demoiselle aurait au moins une drôle d'anecdote à raconter au sein de son village. Sans attendre de réponse, il fit un pas en arrière. Le geste se voulait apathique, calculé. Le ninja replaçait ensuite ses bras le long de son corps, supposant que la kunoichi comprenait la position délicate dans laquelle il se trouvait. Ne paraissait-il pas terriblement empoté et faible malgré sa réserve de chakra ?

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 16
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 26


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   Dim 7 Juin - 21:02



   
   Yumeka & Amaterasu
   Démesure



L
Ce jeune homme était pour le moins étrange. Il n’avait fait qu’esquiver et se mettre à bonne distance d’elle afin de ne pas être attaqué par la Kunoichi. Il était même allé jusqu’à lever les mains en guise de redditions ou plutôt pour montrer qu’il n’était pas vraiment une menace pour elle. De loin, Kunai en main elle le détailla rapidement. Pas spécialement grand, cheveux longs, des yeux étranges et surtout, un chakra puissant. Ses dons dans la sensorialité lui permettaient de ressentir ce genre de choses et cela ne la trompait pas. Une telle carrure abritait bel et bien un Shinobi. Nukenin ou non, cet homme avait appris à maîtriser son chakra de diverses façons probablement et elle ne devait pas être décontractée par un physique aussi… frêle ? L’habit ne fait pas le moine et la taille comme la masse musculaire ne fait pas non plus le Shinobi. De ses yeux émeraude, elle scrutait tout de même les alentours à la recherche de mouvements suspects, mais il n’y avait rien qui puisse l’inquiéter. Bien que toujours sur ses gardes, elle remit son Kunai à sa place. Il y avait assez d’espace entre eux pour ne pas être trop en danger et il ne voulait apparemment pas d’ennuis, car il était lui-même un Shinobi qui avait oublié son bandeau avant de partir. « Rien ne me prouve que tu ne me monte pas un bateau. » Il n’avait pas l’air bien confiant, comme un gamin qu’on venait de prendre la main dans le sac. Décidément, sa mission ne serait pas aussi simple que ça et ce type ne l’aidait pas tellement.

Que faire de ce bonhomme qui avouait volontiers qu’il était là pour les rumeurs de Nukenin passants dans les environs. Le problème était qu’il pouvait également être l’un de ces Nukenin et qu’il tentait de la berner vu qu’il connaissait maintenant ses intentions. « Comment pourrais-je te croire ? Tu pourrais tout aussi bien être l’une des personnes que je traque… Tu me pose un sacré dilemme gamin. Une idée pour te sortir de cette situation délicate ? » Ca travaillait la haut, mais elle n’avait pas vraiment de réponses pour le moment. Il n’y avait aucune présence de chakra autre que les leurs dans les environs. Elle pouvait donc se décontracter légèrement et ne pouvait que focaliser son attention sur ce jeune homme. Suivant ses réponses, elle pourrait certainement lui accorder un peu de crédit. Le laissant réfléchir, elle ne se fit pas prier pour se changer. La robe de soirée n’était pas tellement en mesure pour l’aider à accomplir sa mission.

Dans l’une de ses mains, sa tenue de Kunoichi apparue. On pouvait rapidement comprendre grâce à la couleur de cette dernière qu’elle faisait partie d’Iwa. Bien que plus sombre que la tenue traditionnelle, elle représentait toujours la magnifique puissance du pays de la roche. Son plastron au lieu d’être de couleur marron était noir et le rouge était également plus… foncé. Elle portait la même tenue que Kurotsuchi à vrai dire, elles avaient eu après tout la même formation à peu près pendant leur début. La belle ne tarda pas à s’habiller, regardant son petit compagnon à quelques mètres de lui, le surveillant. Si il bougeait de façon… Suspecte, elle n’hésiterait pas à attaquer, sans jupe, sans rien, elle préférait vivre avec un moment de honte que mourir dans la dignité totale telle une none. Elle finit par placer son bandeau sur son front, l’attachant derrière, cachant le tissu noir sous ses longs cheveux de feu. « Alors, as-tu réfléchis ? Je n’ai pas de temps à perdre et je ne peux pas non plus te laisser seul. Si tu es un Nukenin comme je le pense, tu iras avertir tes petits compagnons et bye bye l’effet de surprise. »  Elle n’avait pas trente six milles choix, bien qu’elle avait une idée pour utiliser le jeune homme si il ne trouvait pas de solutions à son problème.




WILDBIRD

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 13
Date d'inscription : 30/04/2015


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
0/0  (0/0)
Réputation:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   Mar 9 Juin - 23:19

La kunoichi restait plutôt méfiante à l'égard du petit homme. Il essayait de se mettre à la place de l'étrangère, comprenant parfaitement son attitude. Dans cette situation, le shinobi aurait lui-même été soupçonneux. Même s'il ne la connaissait pas, Hebimaru pouvait anticiper une partie de ses réactions. Ne se trouvaient-ils pas au même endroit pour des raisons similaires ? Elle avait pourtant du mal à le croire, mais lui accordait le bénéfice du doute. Il soupira, soulagé d'entendre que l'inconnue lui laissait l'occasion de défendre sa cause. La rouquine fit apparaître son uniforme, surprenant le ninja qui fit de nouveau un pas en arrière. Un bref regard sur les vêtements lui permit de reconnaître la tenue des soldats d'Iwa. Les relations entre ce village et Kiri demeuraient quasi inexistantes à cause de l'éloignement géographique des pays de l'eau et de la terre. Ces nations restaient néanmoins unies par des traités de paix. Le combattant de la brume refusait de violer ces accords. En dépit des rumeurs qui circulaient à propos de l'alliance entre la roche et les réfugiés de Shi, il coopérerait.

Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il constata que son interlocutrice s'apprêtait à changer de vêtements devant lui. Ne comptait-elle pas préserver sa pudeur ? Il fallait qu'il l'en empêche.
« Euh... » restait pourtant le seul son qui sortit de sa bouche. Ses joues s'empourprèrent. L'oinin se retournait subitement, prenant le risque de se faire attaquer par-derrière. À l'image d'un prisonnier menotté, il maintenait les deux mains dans son dos. De cette façon, elle pourrait voir qu'il n'effectuait aucun signe incantatoire. L'attitude de la jeune femme parvenait à le déstabiliser. Le voyageur se voulait bien trop prude pour l'observer à moitié ou totalement nue de toute façon. Lorsque la kunoichi lui adressa la parole, il fit doucement volte-face. Ses pupilles reptiliennes fixaient le sol et les alentours. Il n'osait pas regarder son interlocutrice.

- Je ne sais pas si je peux être utile, mais je peux toujours vous accompagner.

Sa voix se faisait hésitante, comme s'il y réfléchissait encore. Ce n'était pourtant pas le cas. Il s'était déjà résigné à la suivre. Le shinobi ne se trouvait pas véritablement en mission, mais rien ne l'empêchait d'assister la demoiselle à effectuer la sienne. De toute façon, il n'avait guère le choix à présent puisqu'elle refusait de le laisser partir.

- Je suppose qu'un nukenin pourrait aussi faire ce genre de proposition. Il attendrait alors le moment opportun pour vous planter un kunaï dans le dos. La froideur de ses mots contrastait singulièrement avec son attitude malhabile. Il ne cherchait vraisemblablement pas à obtenir la confiance de la kunoichi. Hebimaru baissait la tête en souriant, mal à l'aise, avant de poursuivre à voix basse. Enfin, ça ne risque pas d'arriver puisque je ne possède pas d'arme blanche...

L'attention du petit curieux se portait alors sur d'étranges et puissants vrombissements qui s'approchaient dans leur direction. Il se redressait, estimant que les sons provenaient des hauteurs, mais n’aperçut rien. Sans même s'en rendre compte, le ninja avançait déjà en direction des stridulations à quelques mètres derrière lui. Il ne prenait pas la fuite, mais sa course effrénée pouvait permettre de supposer le contraire. Son irrépressible soif de savoir le poussait parfois à agir trop témérairement. Lorsque le fureteur atteignit finalement son but, toujours à portée de vue, il constatait que tout ce tapage émanait des battements d'ailes de coléoptères colossaux. Ces insectes, colorés d'un vert métallisé, attiraient l'attention, volant entre les troncs massifs. L'oinin reconnaissait ces grands scarabées grâce aux immenses cornes en forme de pince qui ornaient la tête des mâles de cette espèce. Il avait déjà contemplé une représentation de ceux-ci dans l'un de ses manuels. Hebimaru exprima un « Waouh ! » d'admiration lorsqu'ils passèrent au-dessus de lui et de la demoiselle à la chevelure flamboyante.

-Si on arrive à les suivre, les déserteurs auront plus de difficultés à nous repérer. Dommage qu'on ne puisse pas voler !

D'après les rumeurs que lui avaient rapportées les habitants de la région, les étrangers se réunissaient dans d'insondables ravins que l'on trouvait dans cette mer d'arbres. Ces profondes cavités servaient aussi de refuge à de nombreuses créatures.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre dans la démesure | Amaterasu   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre dans la démesure | Amaterasu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La grandeur d'un homme se mesure dans ses actes et non dans ses paroles
» Confirmation du Corocoro : En français dans le texte !
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Autres lieux-