BANNIERE
[Mission Spéciale] Les plus hardis ont le triomphe à portée de main (Pv. Yoshi)

Partagez | .
 

 [Mission Spéciale] Les plus hardis ont le triomphe à portée de main (Pv. Yoshi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin

avatar
Juunin d'Iwa - Iryô-Nin


Messages : 242
Date d'inscription : 03/04/2015
Age : 24
Localisation : Laboratoires scientifiques d'Iwa, section médicale


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
90/1000  (90/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: [Mission Spéciale] Les plus hardis ont le triomphe à portée de main (Pv. Yoshi)   Jeu 4 Juin - 10:12

Seul l'arbre qui a subi les assauts du vent est vraiment vigoureux, car c'est dans cette lutte que ses racines, mises à l'épreuve, se fortifient. ”
CHAPITRE II : Faire face à l'assaut



Précédemment Arrow  Chapitre I : Les tensions sèment leurs graines.

Un coup d’élan,  un bond, puis deux bonds et voilà deux silhouettes qui s’élançaient de toit en toit face à l’événement inopiné qui venait de toucher Kumo en plein cœur. Le cœur battant, l’ignorance de ne pas savoir ce qu’il venait exactement de se passer poussait les nerfs de Megumi à vif. La détresse se faisait ressentir au fur et à mesure que l’on approchait du centre-ville. Les cris de panique percutaient les oreilles de la Kunoïchi et tous ces autres stimulus tels que l’embrasement du décor et l’arrivage massif de Ninjas alourdissaient la pression qui l’embaumait. Elle osait croire à un problème interne, songeant peut-être que les vendeurs d’arme avaient involontairement fait sauter quelques explosifs dans leur arrière-boutique. Toutefois, ces hurlements d’alerte n’avaient rien de bien rassurants et ils ne résultaient certainement pas d’une simple erreur de manipulation. De nouvelles explosions venaient, par ailleurs, d’émerger dans d’autres quartiers. Les débris des infrastructures volaient en éclats, partant s’écraser sur d’autres bâtiments en étant emportés par le courant du vent irrégulier qui soufflait. A plusieurs reprises, la Rose dut esquiver une rafale de petits objets métalliques qui frappaient droit dans sa trajectoire. Louvoyant dans le méandre des rues, elle se fraya un passage jusqu’à poser le pied sur une rue adjacente de la grande place.

Aux alentours, tout se bousculait et le souffle des chocs causait bien plus de dégâts. Des  corps inertes s’étalaient sur la voie piétonne, alors que leur sang ruisselait jusqu’au sol. Ce décor effroyable resserrait le cœur de Megumi et de ses yeux se lisaient la stupeur  et une colère croissante. Il était difficile de réaliser que le village caché des nuages venait de subir une attaque, en sachant que sa position militaire avait de quoi calmer les plus folles ardeurs des ennemis. S’en prendre à l’un des territoires les plus armés et les plus avancés était synonyme d’une déclaration de guerre suicidaire pour ces mécréants. On ne s’attaquait pas à Kumo sans subir de lourdes pertes et il s’avéra qu’il en fallait bien plus pour détruire les plus grandes fondations, renforcées d’un acier bien plus robuste que celui que l’on utilisait ailleurs.

Sous l’action de ces flammes dansantes et énergiques, l’air tremblait et émettait une dose de dioxyde de carbone suffisante pour faire tousser les sujets les plus sensibles. Non loin de notre protagoniste, une mère de famille dépêchait ses enfants dans la rue afin de les éloigner du lieu d’exposition du brasier qui crépitait en rongeant le bois. Analysant l’environnement comme tout Shinobi exemplaire le faisait, Megumi les conduisit à emprunter un passage qui était, pour l’heure, peu atteint par ces sinistres incendies. Mieux valait sauver des vies innocentes de ces torrents de flammes qui naissaient de plus en plus au rythme des explosions. A ses côtés, elle crut apercevoir le jeune Sunajin qu’elle venait de sortir de prison et elle se demanda, durant un très bref instant, si tout ceci n’était pas l’œuvre du pays du Vent. Cette idée avait un caractère à la fois invraisemblable et farfelu, mais elle songea peut-être que les autorités Sunajin n’avaient pas perçu l’information qui stipulait que Tatsu Yoshi serait laissé en liberté. Néanmoins, elle se ravisa bien rapidement en estimant que ce genre d’assaut ne correspondait pas vraiment à la politique de Gaara. Se secouant la tête en regrettant d’avoir pu y penser, elle se dit qu’en temps de panique, mieux valait ne pas céder à la paranoïa. Après tout, il était bien trop simple de vouloir chercher un bouc émissaire dès la première seconde, sans chercher à comprendre le cœur du problème en l’attaquant directement.
Bientôt,  elle eut la possibilité d’être un peu plus éclairée sur la situation. Attrapant un camarade Ninja pendant qu’il venait à la rescousse d’un couple de personnes âgées, la demoiselle lui demanda de plus amples informations. D’après lui, la situation était encore bien nébuleuse, ce qui ne les aidait pas vraiment à savoir qui était derrière tout cela. L’observatoire, composé d’excellentes équipes sensorielles, avait flairé différents chakras inconnus s’introduire dans le village. Puis, ils avaient fait exploser les endroits les plus fréquentés avant de chercher à bloquer les principales issues du village. On ne connaissait pas leur nombre exact au total, mais l’homme lui conseilla de ne pas les sous-estimer. Sur ces bonnes paroles, il dépêcha ses pas vers une autre ruelle qui s’embrasa subitement en faisant exploser des conteneurs.

Notre héroïne  se précipita vers la grande place de Kumo qui venait d’être vidée de  tous les civils venus en promenade. Prenant de la hauteur en se posant sur la plateforme la plus haute d’une fontaine cachée située à proximité d’un feuillage épais d’arbre, elle se mit à scruter les parages  à la recherche d’une présence indésirable. Derrière la fumée dense qui brouillait son champ de vision, il lui sembla apercevoir de fines silhouettes calmement regroupées au-dessus d’une industrie. Au moment où elle plissa les yeux pour affiner sa vue, elles avaient disparu. Noyée dans la perplexité et ses tourments, elle se tourna vers Yoshi. De toute évidence, le souvenir de l’avoir plaqué au mur avant de l’enguirlander était désormais très lointain.

« Cela ressemble à une attaque terroriste ! Je ne crois pas que cela puisse être l’œuvre d’une nation de l’Alliance, mais je me demande si Shigakure… Hum, quoi qu’il en soit, on ne peut plus sortir du village. Les entrées sont menacées, alors tu n’as pas trente-six possibilités : Vas-tu te battre avec nous malgré ta rancœur, ou vas-tu t’éclipser comme un déchet en attendant d'avoir l'opportunité de te barrer ? »

Elle espérait bien qu’il ne se défilât pas, en prouvant ainsi qu’il n’était pas un lâche. De toute manière, l’Alliance n’était pas encore totalement brisée et  n’importe quelle difficulté traversée par l’une des nations y appartenant, devait être surmontée en compagnie  du soutien des autres. Il n’était pas simple de se faire une idée du coupable de cet assaut, mais l’idée que le pays des tourbillons pût être derrière tout cela était loin d’être fondée. Seulement quelques jours s’étaient écoulés entre aujourd’hui et le retour des troupes à Kumo. Il aurait fallu des jours supplémentaires avant que les Shijin atteignissent Kumo à leur tour, en sachant que l’activité maritime était bien plus contrôlée qu’à l’accoutumée,  ces derniers temps.  


×××××××××××××××


The wise are instructed by reason, average minds by experience, the stupid by necessity and the brute by instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission Spéciale] Les plus hardis ont le triomphe à portée de main (Pv. Yoshi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Spéciale #6
» Mission Spéciale #3
» Mission Spéciale #10
» Let's get the party started > ouvert à tous
» Mission Spéciale #5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Kumo-