BANNIERE
La valse d'acier.

Partagez | .
 

 La valse d'acier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Épéiste de la Brume

avatar
Épéiste de la Brume


Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Shigakure, affronte Ayase


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
205/1000  (205/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: La valse d'acier.   Lun 8 Juin - 13:53


Kawa no Kuni ... Un pays fait d'eau et de terre. Je m'y sentais un peu comme chez moi. Je devais traverser la contrée des rivières pour rentrer d'une mission sans péril. J'étais resté pendant quelques semaines avec un clan nomade ayant proposé de rejoindre les armées de Kiri en échange d'un entraînement au Kenjutsu dispensé par l'un des sept Epéistes. Je m'étais instinctivement porté volontaire. Après avoir appris une grande partie de ce que je savais à ces hommes et femmes, j'avais pu constater une réelle évolution dans leur puissance, et j'en étais fier. Je savais parfaitement que je n'y étais pas pour rien. Le clan organisa une fête la veille de mon départ. Je n'avais jamais vu une fête si simple et pourtant si prenante ... L'alcool coulait à flots, les femmes dansaient et les enfants s'amusaient aussi. J'étais resté jusqu'à la dernière minute, jusqu'à ce que l'on éteigne le dernier brasero. LE lendemain matin, le chef me donna un médaillon symbole de notre amitié. Et je suis parti.

Je finis par arriver dans les terres de Kawa no Kuni donc. Je devais traverser l'intégralité du pays pour rentrer chez moi. La route fut tranquille. Je ne pris qu'une petite pause lors du premier jour afin de déjeuner. Le silence était complet, absorbant. Seul un tintement régulier le rythmait. Un tintement que je ne connaissais que trop bien, celui de lames. Au départ, je décidais de ne pas me mêler d'affaires ne me regardant pas. Mais après deux ou trois minutes, ma curiosité prit le dessus. Je rangeais rapidement le reste de mon repas et je me dirigeais vers l'Est. En quelques minutes, je sortais du bosquet où j'étais et j'attérissais sur une petite plaine divisée par un court d'eau calme. Des hommes se tenaient là et poursuivaient des genins de Kawa vu leur âge.

LEs adultes étaient visiblement des bandits de basse facture. Un sourire apparu sur mon visage. J'étais heureux de pouvoir les affronter, cela me dérouillerait. Je tournais le regard autour de moi, une jeune femme se tenait de l'autre coté de la plaine. Elle était trop loin pour que je ne puisse distinguer à quoi elle ressemblait. SOudain, un enfant tomba et l'un des adultes prit des menottes à sa ceinture et les lui enfila. La colère commença à monter en moi : un mot me venait à l'esprit. Je le prononçais doucement :

« Esclavage ... »

Toute l'énergie que je contenais jusqu'à maintenant fut libérée. J'affichais orgueilleusement ma présence pour qu'ils me voient venir, pour qu'ils voient la mort venir. JE me mis à courir vers les poursuivants des genins. L'un d'entre me vis et se mit à courir vers moi. Il était armé d'une faucille et tenta un coup au niveau de mon visage ... Mais j'avais l'avantage de la distance : Shibuki était plus longue que son arme. Il était faible, si faible que le premier coup qu'il prit dans l'abdomen le fit voler sur quelques mètres. Je n'avais pas besoin de faire exploser ma lame. JE continuais d'avancer vers ces bandits de seconde zone.

Le groupe de bandits s'arrêta et regarda vers moi. J'avais toujours Shibuki vers moi. Je lançais un regard vers la jeune femme. Etait elle l'une d'entre eux ou bien une potentielle alliée ? L'avenir me le dirait bien assez vite. Je commençais à composer mes mudras. J'allais attendre qu'ils soient assez proche et tous les balayer en une fois ...

« Allez ... Venez bande de chiens. »

Les genins de Kawa no Kuni qui fuyaient plus tôt allèrent vers la jeune femme. Etait elle une ninja du pays finalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 81
Date d'inscription : 04/10/2014
Age : 19


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
148/600  (148/600)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: La valse d'acier.   Lun 8 Juin - 20:40



Mission spéciale ♫  Valse d'acier

Chapitre premier ♪  Incipit



La Beauté est Hallucinatoire.
La Valeur Illusoire du Corps cache la Véritable Valeur de l’Âme.




Des jeunes qui courent vers moi, en panique... Je suis venue sur ces plaines en espérant pouvoir obtenir des clichées magnifiques pour le photographe Kumojin qui était malheureusement en congé maladie du fait de sa fracture à son bras gauche. Ce photographe était un vieil ami d'enfance, qui devait prendre des photos de Kawa no Kuni pour une agence de tourisme. Boss m'avais autorisé à aider mon ami pour ce coup là.

Je me promenais sur une plaine herbue, où quelques arbres étaient plantés par ci, par là. Il y avait de magnifiques arbres fruitiers au loin. Cette zone était magnifique et silencieuse. Je marchais sur la plaine, avec la sacoche où était rangé l'appareil photo et mon katana non dégainé dans ma main droite, qui faisait guise de canne. On aurait dit que j'imitais les randonneurs avec leur bâton, mais je ne fais cela que par habitude. Ce silence m'apaisais. Cela me fit du bien d'être tranquille. Cependant, j'entendis des tintements au loin. Ce son ne m'était pas inconnu, il s'agit de tintements de lames. J'étais assez loin, je ne voyais pas trop ce qui se passait. Ce devait être des bandits qui attaquent des personnes.

J'avançais plus rapidement pour voir quel genre de personne était la cible de ces bandits. Des jeunes? Ils avaient l'air d'être des genins. Je regardais comment ils se débrouilleraient. Je ne sais pas si c'est moi, mais lorsque l'un de ces enfants est tombé à terre, un adulte l'a menotté. Cet homme le prendrait-il en esclave? Il y avait un ninja proche de ces bandits qui avait l'air de défendre les genins. Cette épée... Serait-ce Shibuki? C'est un épéiste de la brume, un kirijin. Si j'en crois mes pensées, ce kirijin protège les jeunes des bandits. Vais-je l'aider ou vais-je faire mon travail? Je tenterais bien la première solution, mon travail sera pour après la punition des bandits;

Je voyais ces gennins courir vers moi. "Regardez comment elle est belle!" "On s'en fiche qu'elle soit belle, elle a l'air super forte!" "On dirait que c'est une Kumojin, une kunoichi à la fois belle et forte." "Demandons-lui de nous aider!". C'était des paroles que j'entendais au loin. Je ne pensais pas que l'on me complimenterais juste à l'apparence. Enfin ce ne sont que des enfants. Ils veulent mon aide, si j'ai bien entendu. Je me dirigeais vers eux, l'un deux a manqué trébucher. Je l'ai rattrappé. "On a besoin de votre aide!" "Vous avez l'air d'être forte, aidez notre camarade s'il vous plait!" "Un Kirijin puissant est déjà là-bas, mais on a peur..." Je m'en doutais. Je savais bien qu'ils avaient besoin de moi. Sans l'ombre d'un doute, j'acceptais leur requête. Au nom des Nuages, je punirais les bandits.

Je courrais vers le kirijin, je frappais la cote d'un bandit avec le fourreau de mon katana. Un autre voulu me sauter dessus, je lui donnais un coup de katana non dégainé dans son bijou de famille. Un bandit sur ma droite reçu mon fourreau dans son ventre. Cela a du leur faire bien mal. Voilà une belle punition pour ceux-là. Enfin bon je débarque comme ça au beau millieu du combat. Cela peut se comprendre, j'ai horreur qu'on s'en prenne aux enfants, surtout lorsque ce genre de personne les maltraitent et s'en servent comme esclaves. Si l'épeiste de la brume en face de moi se bat contre ces bandits, je pense que c'est pour la même raison.

Kagura, d'une voix calme et glaciale | Excusez le fait que je débarque comme cela. Ces personnes méritent une punition digne de ce nom. Je le fais pour ces jeunes.


×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Épéiste de la Brume

avatar
Épéiste de la Brume


Messages : 52
Date d'inscription : 18/04/2015
Localisation : Shigakure, affronte Ayase


Fiche Shinobi
Rang: A
Points Expériences:
205/1000  (205/1000)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: La valse d'acier.   Lun 8 Juin - 22:34


La Kunoichi s'élance vers les bandits. Je m'apprêtais à l'affronter elle aussi, dans le doute qu'elle soit leur chef ou leur alliée ... Mais elle en fait tomber un premier. Et avec un sabre ! C'est donc un utilisatrice du Kenjutsu. De plus, je vois son bandeau arborant le symbole de Kumo no Kuni ... Une alliée ! Ou, pour être plus précis, une non-ennemie. A la simple vue de ses mouvements, je pouvais dire que c'était une spécialiste du sabre. Il était une extension de son être, comme Shibuki pour moi. Je me tenais prêt à ré-attaquer. Un coup rapide dans le dos de l'un d'entre eux couplé à l'explosion le mettait hors service. Il ne restait que deux bandits. Je pris alors ma lame à deux mains et je la plantais rudement dans le sol puis j'y envoyais mon Chakra doton :

« Youso style ... Iwa Tsukisasu ! »

Et soudain des lames de roches sortirent du sol. L'un des bandits se fit trancher une jambe, comme je le souhaitais. L'autre esquiva et prit la fuite. Au même moment, la kunoichi intervint. C'était définitif, elle était une alliée. Avant qu'elle n'eut le temps de poursuivre le fuyard je lui dis :

« Laisse le partir. Il va prévenir ses supérieurs dont je me chargerais plus tard. »

Je tournais alors mon visage vers elle et malgré mon masque, mes yeux laissaient comprendre que je lui souriais, je repris :

« Je suis Otaitsu Köda, épéiste de Kiri comme tu as dû le remarquer. Je me permets de le dire car tu sembles être une épéiste et tu dois connaître mon arme. Heureux de faire ta connaissance chère Kumojin »

Je me retournais alors vers le bandit. Pendant ce mouvement pourtant bref, je vis que les genins avaient libéré leur ami et qu'ils venaient par ici, probablement pour nous remercier. JE vis alors que l'homme, à qui il manquait le tibia gauche, essayait de ramper au loin. Il avait fait deux ou trois mètres. D'un mouvement vif, je ressorti Shibuki du sol pour la mettre à son accroche dans mon dos. Je me saisis alors d'un de mes deux tanto, situé dans un étui sur ma ceinture tout en approchant de lui. Soudain, je l'attrapai par la veste et je le retournai pour qu'il soit sur le ventre. Je m'accroupis rapidement et je dis, d'une voix assez forte pour que tous m'entendent :

« Ecoute moi bien, tu es en position de faiblesse. Même quand j'étais seul tu étais en position de faiblesse. Sauf que là, une représentante d'un autre pays est à mes cotés. Si tu tentes quoi que ce soit contre moi, je sectionnerai le nerf qui t'a servi à bouger le membre avec lequel tu m'auras attaquer. Si tu tentes de fuir, je vais te clouter avec ce magnifique petit Tanto. Je suis un shinobi de Kiri, je ne connais ni la pitié, ni la compassion. Compris ? »

Il fit oui de la tête. Il était tétanisé. Les genins l'étaient probablement aussi. Il est rare que l'on se comporte ainsi avec un simple bandit. Mais ils semblaient organisés, avoir du matériel ... Si ces bandits n'étaient que de la vermine, ils avaient probablement un ou plusieurs chefs. Il me mènerait à eux. Ou plutôt, même s'il ne me menait pas à eux, il m'indiquerait où et comment les trouver.

« Tu va me dire pourquoi tu as essayé de capturer ces gamins, où vous avez eu vos armes qui sont bien trop travaillés pour que vous autres vermines vous les soyez payer et enfin, qui tu es. »

J'étais toujours accroupi, la lame de mon tanto était plaqué contre son thorax. S'il tentait de ce soulever, il se blesserait mais pas mortellement. Un homme comme lui ne supporterait pas les tortures que j'étais capables de pratiquer. La simple menace devrait faire son effet me disais-je.

Techniques utilisées:
 
Pour Kagura:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 81
Date d'inscription : 04/10/2014
Age : 19


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
148/600  (148/600)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: La valse d'acier.   Mar 9 Juin - 22:19



Mission spéciale ♫  Valse d'acier

Chapitre deuxième ♪  Un échauffement.



La Beauté est Hallucinatoire.
La Valeur Illusoire du Corps cache la Véritable Valeur de l’Âme.




Je me suis bel et bien mis à danser avec mon katana que je ne dégaine toujours pas. Lorsque le Kirijin se mit à utiliser sa technique doton, je me suis servis du terrain pour procéder à l'extermination des parasites. Il n'en restait que deux. L'un d'eux commençait à fuir. J'allais le rattraper quand l'épéiste de Kiri me dit de le laisser prendre la fuite pour prévenir ses supérieurs. Le laisser amener ses supérieurs afin que ceux-ci soient punis avec une élégance d'épéistes intense. C'est purement artistique et sadique, mais ça vaut le coup. Oui, ceci n'est pas idiot. Cela peut être une stratégie idéale pour éliminer la source de ce problème ici présent. Je n'y avais pas pensé. Je le laissais donc fuir, en espérant que leur boss viendra les venger. Cependant, je pense que les groupes clandestins ont une psychologie totalement différente de la notre. Enfin bon, ce n'est qu'une question de point de vue. Ceux-ci doivent nous chier des clichées ahurissant sur les 5 grandes nations ou les autres petites nations qui ont une idéologie semblable à la notre. Je me retourne vers cet épéiste de la brume et je m'apprête à lui répondre.

Kagura, d'une voix calme et chaleureuse | C'est une bonne stratégie pour nous débarrasser de ces parasites. J'espère simplement que leurs supérieurs et leur boss viendra se faire punir par notre talent d'épéistes. Je me joindrais à toi pour te filer un coup de main si tu en as besoin.

Il s'est présenté parce que je pense qu'il a compris que je ne fais que punir les bandits. J'ai tout de suite vu qu'il s'agit d'un épéiste de Kiri, je reconnais ces épéistes à leurs armes particulièrement puissantes et uniques. Je suis tout de même contente de pouvoir aider le dénommé Otaitsu Köda. Cela me donne l'occasion de faire des connaissances, de me battre à leur coté et de pouvoir punir les parasites lorsqu'ils se montrent au grand jour. Il faudrait aussi que je me présente moi aussi. C'est la moindre des choses. J'ai toujours eu cette aimable politesse, et rien ne changera ce détail.

Kagura, d'une voix toujours calme et chaleureuse | Mikazuchi Kagura, pour te servir. Effectivement, je suis une épéiste au style de Kenjutsu personnalisé et unique. J'ai déjà entendu parlé de ton arme, elle semble avoir une particularité spectaculairement efficace contre ces parasites. Il me semble que celle que tu as est Shibuki, si je me souviens de ce que j'ai appris. Je suis enchantée de faire ta connaissance.

Je l'observais menacer le dernier parasite polluant cet espace vital. Ce bandit était au sol, effrayé. Cela me rappelle la sensation que j'ai eu il y a sept ans, lorsque j'étais comme paralysée de peur le jour de la mort de mon frère. Cela me faisait mal au fond de moi, je ne montrais pas ma douleur que je ressens encore aujourd'hui. Je m'approchais des deux hommes, je bondis et je frappais le sol de mon katana encore non dégainé juste à coté de la tête de ce parasite. Le sol se craquela, ce qui devrait l'effrayer. Il dévoilera enfin la vérité à l'épéiste de Shibuki.

J'entendais ce bandit demander pardon, il était obligé de capturer ses enfants pour que son Boss récolte de l'argent en embauchant des jeunes comme esclaves.Leur Boss souhaitait embaucher des jeunes filles pour un esclavage particulier. C'est ce qui m'a le plus énervé, mais je me suis contenue parce que je suis sûre que Köda s'occupera de son cas à ma place. Par contre, il ne s'est même pas présenté, ce bandit voulait obéir à ses supérieurs et il cachait son nom. C'est de la lâcheté, une faiblesse qui m’écœurait. C'était agaçant, mais je n'ai pas envie de dégainer tout de suite, sinon cela ne serait pas drôle de punir les supérieurs de ce groupe de brigands ridicules.




×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La valse d'acier.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La valse d'acier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fouet d'acier et coup critique .... !!!
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» La crevette d'acier
» Méphisto ou machoire d'acier
» [CLOS] Quand la valse s'emmêle... {Aoi}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Autres lieux-