BANNIERE
La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)

Partagez | .
 

 La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 5
Date d'inscription : 20/04/2015
Age : 28


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)   Dim 28 Juin - 0:19


Opération commando

∆ Feat. Kagura ∆


Alors que la nuit tombait sur le village d’Heiwa, une jeune femme brune buvait un verre de saké. Assise au comptoir de la seule auberge de l’endroit, elle ne demandait rien à personne et restait songeuse, comme perdue dans ses pensées. Sa tenue légère et sa grande beauté eurent pour cause d’attirer nombre de regards vers elle. Il ne fallut pas longtemps pour qu’un homme, solidement bâti, ne vienne lui faire du rentre-dedans. Il semblait qu’ici les gens étaient quelque peu rustres. D’un simple coup d’oeil, la demoiselle comprit que l’homme n’était rien de plus qu’un brigand. Un vulgaire criminel, très certainement sous les ordres de celui qu’on nommait l’Ombre. Il s’agissait en fait de l’homme dirigeant la ville d’Heiwa par la force grâce à sa troupe d’hommes de mains. On disait de lui qu’il avait été ninja durant la grande guerre ninja et qu’il s’y était illustré en massacrant bon nombre de zetsu. Son influence et sa puissance au sein de la petite bourgade étaient telles que personne n’osait jamais s’opposer à lui. Du moins, c’était ce que la jeune femme avait apprit plus tôt dans la journée en discutant avec la tenancière de l’épicerie du coin.


Bien que le rustre hors-la-loi ne l’attirait pas particulièrement, la demoiselle, visiblement terrifiée à l’idée d’être blessée, se laissa faire et entra dans le jeu de l’homme. Après quelque verres, il lui proposa de le suivre jusqu’au sein du manoir de l’Ombre pour qu’ils aient un peu de bon temps ensemble. Silencieuse mais l’air triste, la brunette hocha de la tête pour répondre qu’elle était d’accord. Après avoir quitté l’auberge, les deux tourtereaux se rendirent donc au sein dudit manoir, plus grande bâtisse d’Heiwa. L’endroit était protégé par une haute muraille. La demeure principale se trouvait au centre du domaine, entourée d’une autre muraille plus petite et dans les jardins on pouvait voir plusieurs postes de garde. Visiblement l’Ombre tenait beaucoup à sa sécurité. En arrivant à l’entrée, la demoiselle comprit qu’elle était en fait en présence du chef de la sécurité de l’Ombre. Il ne semblait pourtant pas si impressionnant. Sans dire un mot, elle le suivit, faisant fi de sifflements des gardes à son égard. Une fois à l’intérieur de la petite bicoque personnelle du chef de la sécurité, son regard changea. Il était alors impossible d’y voir la moindre trace de peur. Soudainement, la jeune femme semblait sûre d’elle et déterminée. Mais à quoi ?


Alors que l’homme de main de l’Ombre commençait à enlever son haut et qu’il se retourna vers le lit, la jeune demoiselle sortit un kunai se sous sa robe et bondit vers lui. En une fraction de seconde, elle trancha net la gorge de l’homme et posa sa main sur sa bouche pour l’empêcher de hurler de douleur. Pendant que son sang se répandait hors de ses veines à une vitesse alarmante, la jeune femme resserra son étreinte et en quelques secondes la vie quitta son corps. Une légère explosion de fumée blanche s’en suivit et Ayumi apparut. Dorénavant elle n’avait plus aucun besoin de ce déguisement. De sa poche, elle sortit un caillou dont elle annula aussi la transformation pour faire apparaitre son arc. Une fois rangé dans son dos, la kumojin dissimula le corps de sa victime dans un placard après avoir étalé les affaires s’y trouvant sur le lit. Certes, il y avait mieux comme technique de dissimulation, mais Ayumi n’avait pas le temps pour cela. D’un mudra, la kunoichi se mit à utiliser sa sensorialité pour connaître l’emplacement de tous les hommes de mains présents au sein du manoir de l’Ombre. En parlant de celui-ci, elle découvrit qu’il se trouvait en effet au sein de la bâtisse principale. Après quelques secondes de concentration, la jeune femme en eut terminé de son inspection. Il était temps de passer à la suite.


Lentement, la kumojin sortit de la demeure de sa victime pour se dissimuler dans le jardin, camouflée par la nuit et la cape noire qu’elle portait. Afin de cacher sa chevelure, elle prit même soin de mettre la capuche et commença à avancer lentement vers la muraille. Son but était de se rendre à l’entrée de la muraille extérieure, c’est là que son équipe la rejoindrait. Pourquoi toutes ces simagrées me demanderez-vous ? Tout simplement pour garder l’effet de surprise qui est une arme meurtrière. Les kumojin ignoraient la puissance. de l’ennemi et agir discrètement était donc loir d’être un luxe. Ayumi avait été envoyée à la tête de l’équipe réalisant cette mission justement grâce à ses capacités d’espionne. Cependant, il fallait être honnête, pénétrer ce manoir avait été d’une facilité déconcertante et presque tout le monde aurait été en mesure de faire de même. Plus silencieuse qu’une souris, la Jônin se rendit discrètement jusqu’à l’entrée, son arc à la main. Au moindre signe de difficulté, elle pourrait donner le signal d’attaque, mais elle préférait régler les choses elle même avant d’en arriver à une telle extrémité.


Son chemin fut sans embûches jusqu’à ce que finalement elle parvienne à l’entrée. Trois hommes y montaient la garde. Toujours dissimulée, Ayumi fit apparaitre trois flèches qu’elle banda dans leur direction. En utilisation la parfaite inclinaison, elle parvint d’un coup unique à les toucher tous les droits en pleine tête. Leurs corps sans vie tombèrent au sol avec fracas. Malheureusement, un garde qui faisait sa ronde non loin fut alerté par le bruit. D’une autre flèche, la kunoichi lui ôta la vie en transperçant son oeil droit. D’un mudra, elle utilisa à nouveau sa sensorialité pour faire une nouvelle analyse de la situation. Quelques secondes après, Ayumi se ruait à l’extérieur du domaine et se cachait sous la muraille. D’un signe de la main, elle fit comprendre à son équipe qu’il était temps de venir. En un instant, les shinobis apparurent face à elle. Face à elle se trouvaient quatre chûnins, dont une femme. Durant cette mission, Ayumi était leur supérieur hiérarchique et en tant que tel elle prit l’initiative de leur donner les nouveaux ordres.


« Je me suis occupé du chef de la sécurité et des quelques gardes tenant l’entrée. Pour le moment nous ne sommes pas repérés et je tiens à ce que cela reste ainsi. Vous allez vous séparer en deux équipes de deux. Shigeno avec Kagura et Tonbô avec Kishida. J’ai pu établir le nombre d’hommes présents à quarante. Vingt-cinq se trouvent entre les deux murailles du domaine, certains rodent pour monter la garde, d’autres sont au dans les postes de sécurité. Au sein des murailles intérieures, j’ai identifié la présence de quatorze hommes ainsi que celle de l’Ombre. D’après mes estimations, il doit au moins avoir la puissance d’un Jônin, il faudra donc faire attention lorsque nous l'affronterons. Dans un premier temps nous allons nous débarrasser des forces extérieures. Une équipe se chargera de l’avant du jardin et l’autre de l’arrière. Pendant ce temps, je vous au mieux couvrirai avec mon arc du haut des remparts. Une fois que cela sera fait, l’équipe avant fera exploser la porte de la muraille intérieure pour attaquer de front les hommes restant. Du côté de l’autre équipe elle s’infiltrera par derrière pour arriver discrètement et attaquer par les hommes de mains qui seront déjà en combat contre la première équipe. Je me joindrai personnellement à l’attaque de front. Une fois que nous aurons écrasé les gardes de l’Ombre, nous devrons l’éliminer. N’ayez aucune pitié et tuez tous les hommes qui se dresseront sur votre chemin, nous savons qu’ils ont des armes d’une grande dangerosité dont il faudra se méfier. Faîtes attention à vous. En avant ! »


À peine son discours terminée, Ayumi bondit sur le mur du rempart et courut pour en atteindre le sommet. Parfaitement installée et son arc à la main, la kunoichi était prêt à couvrir ses hommes. L’attaque était lancée, pourvu que tout se déroule conformément au plan...



© ciitroon

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juunin de Kumo

avatar
Juunin de Kumo


Messages : 81
Date d'inscription : 04/10/2014
Age : 19


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
148/600  (148/600)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)   Mer 15 Juil - 21:17


♫ Le manoir de l'Ombre ♫



Shigeno, Tonbô, Kishida et moi formons un cercle afin de discuter un peu avant de partir à l'assaut. Je suis à l'avant avec Shigeno. je reste muette comme d'habitude et je donne des coup en traître  par ci et par là, par exemple dans le dos ou au sternum des parasites de l'extérieur du manoir. Je laisse les autres se charger de les tuer. Je ne veux dégainer mon katana que lorsque je serais arrivée devant "l'Ombre". Je pense que tant que nous restons ensemble nous pouvons le tuer. En attendant on tue tout ses hommes à l'extérieur.

Ceci s'avère facile, je danse avec mon katana non dégainé en frappant de plein fouet les parties sensibles des hommes, Shigeno m'aidant et Tonbô et Kishida qui s'occupent du nettoyage. Nous sommes tous deux arrivés.

EN COURS


♪ Une Lame sans Courage est une Lame Impuissante ♪


×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La manoir de l'Ombre (Pv: Kagura)
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Le Manoir Oublié
» Togoria- L'ombre d'un doute
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Autres lieux-