BANNIERE
Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête

Partagez | .
 

 Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 20/06/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Ven 3 Juil - 16:14




Au cœur de la tempête

Ce qui n'est entendu que pas Murasaki (pensée/illusion) est entre **

         L’ambiance était tendue au village de la brume. Et cette tension s’était largement étendue sur le reste du pays. Les récents évènements venu troubler Kirigakure avait plus qu’ébranlé le pays de la pluie. Entre les différents prisonniers fait par Shi, la disparition de Chôjûrô et l’état dans lequel ce dernier avait été découvert… De plus le leader était toujours alité dans un pays étranger. Okamoto n’aimait pas ça, mais alors vraiment pas. Le Mizukage avait disparu dans les alentours de Konoha et l’actuel Hokage était originaire du pays des tourbillons. Les soupçons pouvaient donc très bien se porter sur le village de la feuille. Bref ces dernières semaines avaient été extrêmement difficiles pour les kirijins et encore plus pour les ninjas. Les patrouilles aux frontières avaient été largement augmenté, Shigakure était sous une étroite surveillance, les fabriques d’armes battaient leur plein, tous les ninjas étaient occupés. Les plus jeunes shinobi ne savaient certainement pas ce que cela signifiait mais tous les vétérans comme Okamoto comprenaient parfaitement les implications des derniers évènements. Malgré la paix durable qui s’était installé entre les grandes nations il y a dix ans de cela, une guerre se préparait. Et elle allait être difficile. Beaucoup de ninjas s’étaient ramollis en s’imaginant que la paix durerait. Murasaki n’y avait jamais cru. Elle avait même été surprise que des conflits ne se déclenchent pas dès que l’euphorie de la victoire de la grande alliance soit retombée. En même temps toutes les nations avaient été sacrément amochées par la dernière guerre. Peut-être leur avait-il juste fallut dix ans pour s’en remettre ?

          Murasaki Okamoto avait enchainé les missions depuis quelques temps. Essentiellement des patrouilles autour du pays et l’espionnage de Shigakure. Comme tous les shinobi de Kiri, elle était très occupée. Aujourd’hui elle profitait d’un de ses seuls jours de repos depuis quelques semaines. La kunoichi ne s’en plaignait pas, elle n’aimait pas rester inactive. C’était d’ailleurs l’une des seuls ninjas à râler quand elle devait prendre ses congés. Meï devait la forcer à chaque fois pour qu’elle « parte en vacance, voit du pays, sa famille etc ». Un ramassis d’idiotie selon la blonde qui, si elle partait en vacance, en profitait pour ramener un rapport sur les activités de la région, un souvenir du genre un nukenin, des missions à accomplir et si elle restait, elle s’occupait des entrainements des ninjas de Kirigakure. Ces derniers avaient d’ailleurs supplié plus d’une fois la Mizukage d’arrêter de donner des congés à Okamoto car ses exercices étaient plus difficile et son humeur massacrante à cause de son inactivité.

         Murasaki n’aimait pas rester passive sur une longue période mais elle savait profiter des petits plaisirs de la vie. Par exemple s’affaler dans son fauteuil, face à sa baie vitrée, un cigare en bouche et un verre de saké à la main. Un petit paradis éphémère car elle reprendrait surement une mission dès ce soir ou demain :

         « *Tu sais Mura-chan, y’a que toi qui est contente de repartir en guerre*
-Ne raconte pas n’importe quoi Nowaki. Je sais apprécier le calme. Rétorqua Okamoto, lasse.
*Vraiment ? Tu as toujours été sur le champ de bataille, avant c’était contre d’autres pays, puis contre le tien et pour finir par la grande guerre. Après tout ça t’aurais pu prendre ta retraite*
-Pourquoi faire ? J’me serais ramollie, on m’aurait rappelé, j’me serais fait tuée.
*T’es désespérante Mura-chan. Un peu d’optimisme n’a jamais tué personne* Souffla le brun.
-Vraiment? On va voir comment s’en sortiront tous les glandus qui se sont pas entrainé sérieusement dernièrement. » Lâcha Okamoto en buvant une autre gorgée de saké. Nowaki leva les yeux au ciel mais n’ajouta rien. De toute façon argumenter avec la blonde sur ce point était inutile.

         Un oiseau vint toquer à sa fenêtre. Apparemment Okamoto aurait une mission bien avant ce soir. Elle posa son verre et se dirigea avec hâte vers le bureau du Mizukage, actuellement occupé par Meï Terumi qui avait repris son ancien poste suite à la disparition de Chôjûrô :

     « Pas trop débordée Meï ?
Demanda la blonde. Mais la question était rhétorique. Evidemment que la Godaime était surchargée. Gérer cette crise n’était assurément pas simple à gérer.
-On fait aller.Soupira la leadeuse. La situation est difficile et je n’ai pas envie de me lancer dans une nouvelle guerre.
-Elle nous tend pourtant les bras. La brune fit un large sourire à Okamoto.
-Si tu nous portes la poisse Murasaki je te tue. Dit-elle d’une voix mielleuse.
-Je peux déjà creuser ma tombe alors. Répondit sarcastiquement la kunoichi. Pourquoi m’as-tu fait demander? Demanda-t-elle en s’allumant un cigare.
-Shigakure retient un de nos épéistes… j’aimerais que ça ne soit plus le cas.
-Oh? Et tu ne veux pas diplomatiquement leur demander?
-Si je voulais faire quelque chose de diplomatique je ne le demanderais pas à toi. Se moqua Meï. Murasaki pouffa.
-Tch, c’est certain. Fit Okamoto en tournant les talons. Je ramènerais Fû.
-Murasaki ! Héla la brune. La kunoichi s’arrêta sur le pas de la porte. Si tu ne peux pas le ramener lui, prend au moins son épée. Et tâche de ne pas faire de grabuge. Nos relations sont suffisamment tendues avec Shigakure. » Okamoto hocha la tête avant de disparaitre pour aller chercher son équipe.





         La shinobi savait parfaitement qui elle voulait pour cette mission : Wada Togai et Rokugo Takeshi. Deux juunins expérimentés ayant fait partie du groupe révolutionnaire. Ils étaient des rares personnes appréciant Murasaki et réciproquement. Wada était l’ainé d’Okamoto de quelques années. Il était brun, l’air sévère avec une balafre lui traversant le visage. Il était très grand, près de deux mètres. Quant à Rokugo, la cinquantaine, blond moustachu, plus petit et moins imposant que son homologue. D’ordinaire il est plutôt jovial mais quand il fait équipe avec Wada et Okamoto il prend toujours un air sévère : « ca fait badass » selon lui.  

        La petite équipe se mit d’accord sur comment ils allaient arriver à Shigakure. Les ninjas du pays de l’eau surveillant étroitement le pays des tourbillons, il y avait de nombreux rapports sur les déplacements ennemis aux frontières et à l’intérieur du pays. Entrer dans le pays discrètement ne serait donc pas la chose la plus difficile à faire loin de là. Le pire serait d’arriver jusqu’à la prison où Fû était retenu prisonnier et surtout d’en sortir.





×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 20/06/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Sam 4 Juil - 0:58





Au cœur de la tempête

Ce qui n'est entendu que pas Murasaki (pensée/illusion) est entre **

         L’équipe de Murasaki s’était rapidement déplacée jusqu’au port de Kiri pour prendre un navire marchand en direction de Konoha. De là ils prendraient une plus petite embarcation et attendraient la nuit pour se diriger discrètement vers Shigakure. Pendre directement un bateau pour Shi était trop voyant et beaucoup de navires se faisaient contrôlés. La solution la plus simple était donc celle qu’ils avaient décidé d’employer. Pendant leur trajet jusque Konoha Okamoto, Wada et Rokugo avaient pas mal parlé de leur mission. Ils travaillaient souvent en équipe et étaient rodés niveau mission alors établir un plan d’attaque et se mettre d’accord sur qui fait quoi ne fut pas très long. Ils discutèrent ensuite de sujets moins joyeux comme les derniers évènements de Kirigakure. Tous étaient d’accord sur le fait qu’ils marchaient tous lentement mais surement vers une nouvelle guerre :

« Yare, yare moi qui pensait bientôt prendre ma retraite. Se plaignit Takeshi.
-Histoire  de passer du temps avec tes petits enfants ? La plus jeune a combien maintenant ? Dit Togai
- 6 ans et déjà une ninja en herbe ! Sourit le blond. Et toi ? Comment va Ayase ?
- Insupportable, vivement que ce soit finit. En plus avec toutes ces missions c’est compliqué. Du coup elle est retournée chez ses parents.
- Encore combien de mois ? Demanda Okamoto.
-Deux. Mais avec ce qui ce passe en ce moment ça m’inquiète un peu.
-Et toi Murasaki-san? Toujours pas trouvé quelqu’un pour supporter ton sal… Rokugo fut interrompu par un coup sur sa tête. ITAAAAAIIIIII !
-Tu l’as pas volé celle-là. » Se moqua Togai.

         Le voyage vers Konoha fut calme, aucun incident notable. Le trajet vers Shigakure fut beaucoup moins détendu. Plus la petite équipe s’approchait du pays des tourbillons plus elle devient silencieuse et concentrée. Ils avaient pris une pour se rendre à Shi, profitant de la nuit pour passer inaperçu. Murasaki avait même l’effort de ne pas allumer de cigares pour qu’aucune lumière ne puisse les trahir. Ils vérifièrent également une dernière fois leur matériel et testèrent leurs oreillettes. Ils prirent ensuite soin de cacher leur petite embarcation avant de reprendre la route à pieds. D’après les rapports qu’ils avaient lus il y avait quelques failles dans les rondes des Shijins qu’ils allaient s’empresser d’exploiter. Rokugo utilisa sa technique de détection du chakra pour repérer les ninjas aux alentours pour pouvoir les contourner soigneusement. L’objectif de la mission était de rester discret et de ne pas alerter les ninjas de Shi. Ca n’était pas la spécialité d’Okamoto mais c’est pour ça que Takeshi faisait partie de l’équipe.

         Ils avancèrent prudemment vers la prison, sous le couvert des bois. Ils durent s’arrêter à quelques kilomètres de la prison car des ninjas étaient en train de faire leur ronde. L’équipe de la blonde préféra attendre que ces derniers passent leur chemin plutôt que d’engager le combat :

« *Mattaku ils pourraient pas se déplacer plus vite ??!* La kunoichi sursauta en se tournant vers Nowaki.
-Kuso…pesta la shinobi.
-Un problème ? Demanda Takeshi qui s’étonna de voir sa chef réagir alors qu’il ne ressentait aucune menace actuellement.
-Aucun… fit la blonde en se remettant en position. *Nowaki ça va pas ?!*
*Yare, yare t’énerve pas comme ça Mura-chan*
*Tch, je suis en mission là fiche moi la paix !*
*J’me fait chier tu veux pas sauter sur l’un d’entre eux histoire d’avoir un peu d’action ?*
*Nowaki URUSAIIII !*
*Pas le peine de hurler* »  se plaignit l’illusion.

         Une fois que les ninjas reprirent leur route, Wada, Rokugo et Okamoto se remirent en route. Nowaki suivit également le groupe pour le plus grand malheur de la blonde. Elle en avait marre d’avoir à supporter le brun. Mais quoi qu’elle fasse ce dernier continuait d’apparaitre. Et comme on ne peut pas assassiner une illusion, Murasaki était condamné à passer encore un certain temps avec lui.

         Ils continuèrent de s’enfoncer dans la forêt. Arriver jusque-là n’avait pas été difficile mais là, ça aller se compliquer. Arriver au bout de la forêt il y avait un plateau d’environ 60 mètres avant d’avoir de nouveau des arbres pour pouvoir passer inaperçu. Et comme l’endroit était stratégique il devait forcément y avoir un point de contrôle. L’équipe s’était mise en position. Wada était au centre, accroupi derrière le dernier arbre de la forêt, Rokugo sur la droite, légèrement en retrait. Quant à Okamoto, elle était perchée sur un arbre à gauche de Togai :

« Takeshi ? murmura la blonde dans son micro.
-Je ressens la présence de quelqu’un à onze heures au niveau des arbres.
-Restez sur vos gardes. » Répondit simplement la blonde.


Techniques utilisées:
 




×××××××××××××××



Dernière édition par Okamoto Murasaki le Sam 4 Juil - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 05/04/2014


MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Sam 4 Juil - 20:34

You shall not pass
Murasaki & PNJ Shûra



J’avais senti leur présence depuis quelques minutes maintenant, sautant de branche en branche, caressant le vent dans mes jetés, je me devais confondu avec les éléments. Malgré tout, je devais rester sur mes gardes car ces ninjas de Kiri ne m’inspirèrent nullement confiance. Ils étaient trois et leurs bavardages pensifs ne m’indiquaient que peu la raison qui les menaient à nouveau sur ces terres qui les avaient repoussés il y a déjà quelques semaines… Bien évidemment, après quelques réflexions je me souvins que nous gardions entre nos murs infranchissables l’un de leurs meilleurs éléments et aucun membre du Parlement n’était prêt à leur céder une grâce. Les pertes étaient trop nombreuses et Shi se devait de s’affirmer comme une puissance à part entière s’il ne voulait pas se faire dévorer par les cinq grosses bêtes au-delà de l’océan.

Je m’arrêtai brusquement, les feuilles qui succombaient au charme du vent masquèrent mes derniers mouvements. J’étais repéré. L’un d’entre eux était donc un senseur et je me devais de réagir rapidement si je ne voulais pas être cerné par ces trois lascars. Je sortis alors de ma cachette en lançant quelques shurikens vers eux de quoi les repousser avant mon arrivée. Une fois les pieds sur le sol ferme, les yeux braqués sur les trois individus arborant fièrement le symbole du village traite, je restai muet. J’avais avant ma confrontation visuelle fit signe à l’unité la plus proche car je ne sus m’occuper de tant de ninjas certainement puissants en un seul affrontement. Après tout, je n’avais pas à me mesurer à eux s’ils se voulaient compréhensifs.

Deux hommes accompagnés d’une femme à la peau étrange. Le regard qu’elle me lançait m’affirmait qu’elle était celle qui gérait l’opération et je n’avais pas intérêt à la sous-estimer puisque j’avais ce sentiment que c’était elle qui m’avait déniché. Ses longs cheveux blonds, sa poitrine généreuse, son accoutrement dépeignant un caractère brûlant ne purent que me donner cette impression de femme castratrice.  Je veillai à ce que chacun de leur mouvement me soit connu d’avance pour éviter que je ne fusse surpris par une quelconque feinte.

▬ Vous êtes bien loin de Kiri et ces terres ne sont définitivement pas les vôtre alors que venez-vous faire ici ? Si c’est votre compagnon que vous venez chercher que nous soyons clairs rebroussez chemin car le Parlement s’est décidé et sa décision est irrévocable : ni vous ni moi ne pouvons intervenir en ce qui concerne le  statut de l’épéiste. Partez ou vous devrez y laisser quelques cheveux je n’ai nullement l’intention de vous laisser passer vous êtes une engeance pour les habitants de Shi et un obstacle à la paix que nous recherchons ! Vous n’êtes que des criminels de bas augure qui se disent défenseurs des droits mais vous attaquez des villages sans la moindre raison alors… Je vous demande de partir une dernière fois. Shi n’aura à bavarder avec Kiri que lorsque celui-ci se sera soumis à ses règles, les cinq nations ont bien trop longtemps apposé leur joug sur notre cou, voilà la raison de ma désertion de Suna. Je vous connais mais vous ne nous connaissez pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 20/06/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Dim 5 Juil - 0:57





Au cœur de la tempête

Ce qui n'est entendu que pas Murasaki (pensée/illusion) est entre **

         L’équipe d’Okamoto s’était apparemment faite repérée. La shinobi soupira. Elle espérait ne pas avoir à se battre avant d’avoir atteint la prison mais c’était peut-être un peu trop demander au vu du contexte actuel. Le Shijin leur avait lancé quelques shurikens qu’ils avaient facilement évités en se cachant derrière des arbres. Mais cela les empêcha du coup d’encercler leur opposant immédiatement pour pouvoir en finir rapidement. Il se posa plus loin sur le plateau alors que les kirijins se tenaient toujours près de la forêt. Les représentants des deux nations restèrent ainsi à se regarder dans le blanc des yeux durant quelques instants pour se jauger mutuellement. Etant donné le regard insistant qu’il posa sur la blonde, la kunoichi supposa qu’il avait compris qu’elle était la directrice des opérations. Leur opposant semblait plutôt jeune comparé à eux. Il était de taille moyenne, un peu maigrelet. L’équipe en déduis qu’il ne devait pas se balader seul et que ses petits copains ne tarderaient pas à arriver. Le shinobi commença un long monologue, probablement pour gagner du temps. Du blabla sur les grandes nations tyrannique, comme quoi ils enfreignaient les lois, qu’ils étaient les grand méchants :

*Yare yare, il a l’air de vraiment pas vous apprécier celui-là !* Constata Nowaki. La kunoichi comme à son habitude, ignora les remarques du brun. *Que du blabla assommant. Mura-chan tu veux pas lui mettre une flèche entre les deux yeux qu’on passe rapidement à la partie marrante de la mission ? Parce que là on s’fait chier !* geignit l’illusion assis à quelques pas d’Okamoto. Cette dernière esquissa un petit sourire. L’idée de Nowaki lui plaisait bien mais elle doutait de pouvoir la mettre en œuvre. Ils ne savaient rien de ce shinobi. Ni ses techniques, ni ses affinités ou son grade.
*Tu es plus joueur que ça d’habitude* s’étonna la leadeuse.
*Pas avec les gamins impertinents*
*Tch c’est l’hôpital qui se fou de la charité*se moqua la blonde.

« Hora Gaki domo arrête de rêver. Les héros ça n’existe pas. Quant à votre paix ? Tch me fait pas rire. C’est pas le Shikage qui a été retrouvé crucifié. » Rétorqua la kunoichi à la fin du monologue de l’ex-sunajin.

         Okamoto fit quelques signes de la main à ses hommes pendant son discours. Etant des compagnons de longue date ils avaient mis au point un code de communication non verbal pour ne pas se faire comprendre par l’ennemi. Il n’était pas possible de faire de longue phrase avec mais donner quelques ordre et sélectionner une formation ou un enchainement préétabli leur était facile. Rokugo et Wada se mirent immédiatement en position. Ils devaient en finir rapidement s’ils ne voulaient pas se retrouver avec d’autres ninjas sur le dos. Murasaki fit apparaitre son arc de chakra et décocha une flèche bleutée qui ne visait volontairement pas leur opposant. Elle se planta à un mètre des pieds du Shijins:

« Ceci sera mon unique avertissement » dit-elle avec un regard noir.

         N’étant pas du genre patiente Murasaki décocha une nouvelle flèche qui cette fois ci se planta à moins d’un mètre de leur ennemi. En apparence l’arme était tout à fait identique à la précédente. Sauf que là, en se plantant dans le sol, la flèche se divisa en un grand nombre de fléchettes touchant tout ce qu’il y avait autour d’elle dans un rayon de cinq mètres. Okamoto espérait bien avoir fait mouche en ayant mis en confiance le Shijin avec le premier projectile. Les kirijins n’attendirent pas de savoir si l’ex-sunajin avait été touché ou non. Togai chargea vers lui, ses dagues à la main alors que Takeshi disparu dans la forêt pour se camoufler avant de disparaître sous terre. Quant à la blonde elle se prépara à décocher une nouvelle salve de flèches.

         Ils avaient une mission, un objectif à accomplir. Ils n’étaient pas là pour rigoler et encore moins parler de politique. Dans une guerre, chacun des partis pense avoir raison. La justesse des propos est toujours définie par les vainqueurs. Les kirijins le savaient mieux que personne. Les révolutionnaires avaient longtemps été considérés comme des traîtres au village caché de la brume. Leur nom avait été traîné dans la boue avant d’être monté sur un piédestal à la mort de Yagura. Les gens ne soutiennent pas les perdants et se rangent le plus souvent du côté le plus proche de la victoire. Ce n’était pas les convictions du Shijin ou de Murasaki qui décideraient aujourd’hui de qui a droit ou non d’être là. Mais l’issue de ce combat.

Techniques utilisées:
 





×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 05/04/2014


MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Dim 5 Juil - 19:03

You shall not pass
Murasaki & PNJ Shûra



Ils n’étaient pas très coopératifs mais à quoi pensiez-vous vous attendre ?  Un pique-nique amical entre deux nations opposées jusque dans l’idée du papier toilette le plus doux pour l’épiderme ? Vous seriez naïfs de le penser. Je crains néanmoins que le trio ait sous-estimé notre unique héros du moment, la demoiselle pensait que son autorité s’étendait jusque sur les plaines de Shi… Elle en avait de l’humour. Une première flèche fusa près de la longue chevelure, retenue par plusieurs élastiques, de Shûra, aucun mouvement, ses yeux ne clignèrent nullement face à l’exécution adverse. La femme était forte c’était une évidence mais avait-elle assez d’endurance et de retenue pour ne pas se faire dévorer par notre protagoniste ? Avoir confiance en soi est une chose, avoir les qualités nécessaires pour rivaliser avec un autre ninja de niveau supérieur en était une tout autre.

Toutefois, le second geste fut attendu, un nuage de fumée envahit l’espace puis, lorsqu’un vent furtif vint le dissiper, une masse épaisse et ébène venait d’intercepter les flèches de chakra. Le nuage n’était plus, un énorme scorpion noir à la queue portante et aux pinces acérées se tenait face aux trois individus. Cependant, les deux mains de Shûra étaient encore posées sur le dos de son invocation qui avait pris pied sous ses pieds. Dès lors, au même moment que la première apparition un second sortit de terre et vint arrêter les deux acolytes d’un coup de queue les envoyant valser à quelques mètres, dans les bois les mettant hors d’état de nuire pour quelques instants. La blonde était encerclée, si elle tentait d’avancer vers l’un des deux scorpions leur queue empoisonnée la transpercerait, si elle se lançait dans un combat au corps-à-corps, leurs pinces la déchiquèteraient.



▬  As-tu une seule idée de ce que mes deux amis peuvent te faire à l’instant ? Leur poison est redouté par les membres de Suna, beaucoup de nos marionnettistes l’utilisaient pour aller en guerre et paralyser leurs ennemis avant qu’ils ne venaient à bout d’eux. S’il te prend alors l’idée d’avancer de nouveau je te tuerai.  




Justus utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 20/06/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Dim 5 Juil - 22:09





Au cœur de la tempête

Ce qui n'est entendu que pas Murasaki (pensée/illusion) est entre **

         Murasaki fronça les sourcils en voyant ses coéquipiers valdinguer dans la forêt. C’était mauvais ça, vraiment très mauvais. Surtout que les deux scorpions en profitèrent pour l’encercler. Les monstres faisaient environ deux mètres cinquante de haut. De beaux bestiaux en somme. Mais Okamoto ne se démonta pas. Elle en avait vu d’autre. Mais cela n’enlevait rien au fait qu’elle était en mauvaise posture. Le terrain était à découvert et ils avaient l’avantage du nombre. C’était gênant. Très gênant. Il fallait leur retirer au moins l’un de ces deux avantages. Et la forêt derrières l’ex-sunajin serait parfaite pour ça. Mais encore fallait-il arriver jusque-là. Okamoto eut un sourire mauvais. Ce combat promettait d’être des plus intéressants, enfin si elle ne finissait pas empoisonnée par l’une des monstruosités. Le shijin se lança dans un nouveau monologue dans le but de dissuader la blonde de faire encore un pas. Ca faisait un peu comme dans les films : le méchant diabolique qui explique comment il a fait pour t’avoir et comment tu vas mourir. Quel cliché. Okamoto décida qu’il était temps de passer à la vitesse supérieure. Sans l’aide de ses collègues elle avait tout intérêt à ne pas se ménager:

*Yare yare, on dirait qu’on va s’amuser finalement Mura-chan. Enfin dès qu’il aura arrêté de parler*
*Nowaki…. Urusai* fit Murasaki d’une voix rauque.

         Ca faisait un moment que la blonde enchainait les missions de surveillance et autres tâches tout aussi ennuyeuses. Alors pour une fois qu’elle pouvait s’amuser, elle n’allait pas se priver.

         La kunoichi exécuta rapidement quelques mudra qui eurent pour effet de faire apparaitre une vingtaine de clone illusoire autour d’elle (Kasumi Jūsha no Jutsu). Ainsi, les scorpions et le shijin ne pourrait plus distinguer qui était la vrai Murasaki, de la fausse. Elle profita de l’effet de surprise pour enchainer avec une seconde technique (Keisaigakure No Jutsu) pour disparaitre du paysage et laisser entendre à ses ennemis qu’elle était toujours encerclée.

         Cette technique ne duraient malheureusement pas très longtemps alors elle mit le temps qui lui était imparti à profit. Ne pouvant utiliser d’autres techniques en même temps que celle-ci, Murasaki décida de placer des notes explosive à divers endroit du terrain, notamment là où étaient les scorpions. Elle en plaça trois là où se trouvaient ses clones, qu’elle camoufla avec un peu de terre en prenant soin de se trouver dans l’angle mort de son ennemi. La kunoichi en plaça six autres derrières les scorpions en faisant en sorte que cela forme un cercle.  L’encerclée qui encercle ceux qui l’encercle. N’est-ce pas ironique? Elle en plaça encore six à différents endroits du plateau avant de courir vers la forêt, toujours sous le couvert de sa technique.

         Le scorpion avec le shinobi était à envions 25 mètres d’elle, le second à un peu plus de trente mètres. Quant à ses coéquipiers, ils étaient à l’exact opposé, c’est-à-dire 60 mètres plus loin. Murasaki appuya plusieurs fois sur son intercom pour voir si  ses collègues avaient repris leurs esprits. Aucun son n’en sorti. Apparemment elle allait devoir continuer toute seule encore un moment.

Techniques utilisées:
 




×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 05/04/2014


MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Ven 10 Juil - 23:52

You shall not pass
Murasaki & PNJ Shûra



Elle pouvait se multiplier à l'infini si elle le désirait, il aura toujours plus de sable dans le désert qu'il n'y aura d'étoiles dans le ciel. Si cette kirijin voulait se frotter à plus fort qu'elle elle allait être servi car l'ex-sunajin n'avait aucunement l'intention de lui prêter main forte sur ce coup et bien que cette dernière semble avoir des ressources notre cher ami n'allait pas la laisser entrer dans son village pour y mouler sa madeleine ! Il est vrai que Shûra avait du mal à la distinguer, il ne pouvait tout simplement n'étant pas un senseur mais il avait plus d'un tour dans son sac et cela il le doit à ses années d'entraînement à Suna. Il joint ses mains et les posa sur le dos de son scorpion comme pour invoquer une autre bête mais ce ne fut pas le cas. Le sol se remua et un étrange tourbillon se forma comme pour avaler la moindre présence autour de lui... Voilà un vieux souvenir que réservait le désert aux égarés et Shûra en avait vu plus d'un se faire dévorer.




▬  Doton - Arijigoku ! Tu n'es que poussière et je ne fais que t'y conduire !  

Les femmes se troublèrent et aucune d'elles ne semblaient être la vraie, pourtant, notre héros put distinguer des parchemins explosifs qui étaient pris dans son piège. Elle était maligne. Les deux scorpions s'éloignèrent pour ne pas tomber dans le piège mais des explosions leur barrèrent la route, elle était rapide et perspicace... surpris, les deux scorpions s'affolèrent mais n'en succombèrent pas grâce à leur peau renforcé. Rapidement, pour éviter d'être en position de faiblesse, Shûra quitta sa monture pour disparaître dans le paysage laissant ainsi à ses deux amis le loisir de s'occuper de son adversaire si elle osait encore s'aventurer sur ses terres.




Justus utilisés:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 33
Date d'inscription : 20/06/2015


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
0/600  (0/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   Ven 17 Juil - 10:55





Au cœur de la tempête

Ce qui n'est entendu que pas Murasaki (pensée/illusion) est entre **


         Murasaki pesta en voyant les scoprions se tirer de son piège si facilement. Les scorpions firent quelques pas en arrièrent pour éviter les explosifs devant eux mais du coup ils déclenchèrent ceux derrière eux. Malheureusement pour la blonde, l’épaisse carapace des insectes était plutôt résistante. Les illusions disparurent à peu près au même moment étant donné leur inutilité.  Elles avaient essentiellement servies de diversion et comme la kunoichi était hors d’atteinte elle n’en avait plus besoin. Les montures de l’ex-sunajin restaient un problème par contre. Son ennemi par contre l’étonna en quittant sa monture pour aller se réfugier dans le bois où elle se trouvait. Murasaki avait un peu de mal à comprendre sa démarche. Sur ses bêtes il était bien plus en sécurité qu’à découvert en train de la poursuivre.  Okamoto sourit. Le shinobi arrangeait bien ses affaires. Si elle s’en débarrassait rapidement elle n’aurait pas à s’occuper des scorpions.

         La kunoichi exécuta rapidement quelques mudra et dix doubles d’elle-même apparurent toujours cachés aux yeux du Shijin qui approchait dangereusement de la forêt. Ses doubles étaient encore immatériels mais lui serviraient encore parfaitement de diversion. Tous se placèrent pour brouiller les pistes au sujet de la localisation de la blonde. Les illusions mimèrent ensuite Murasaki qui exécutait de nouveau sa technique d’arc de chakra. Elle se concentra pour viser un point vital sur le torse du jeune homme et décocha une flèche en direction de son opposant. Ses clones illusoires firent de même et donc ça n’était pas une mais onze flèches qui se dirigèrent à grande vitesse vers le Shijin. Bien évidemment il n’y en avait qu’une qui réaliserait de réel dégâts mais laquelle? De plus même si par chance, car il lui en faudrait comme il n’avait pas vu le projectile partir, il esquivait la flèche, il se ferait très certainement électrocuté par elle étant donné son champ d’action.

         Avec ça l’ex-sunajin devrait être mis K.O ce qui permettrait à l’équipe d’Okamoto d’être débarrassé des deux scorpions. Ainsi ses deux collègues n’auraient pas à se fatiguer pour la rejoindre et continuer la mission. Ils étaient d’ailleurs en pleine possession de leur moyen désormais puisqu’ils avaient envoyé à Murasaki un signal radio lui demandant s’ils devaient intervenir. La blonde avait répondu en morse que c’était inutile pour le moment. Rokugo avait apparemment refait un scan de la zone. Il avait détecté une petite équipe de ninja pas très loin d’ici. Probablement le reste de l’unité du Shijin. Ils étaient malgré tout trop loin pour pouvoir intervenir immédiatement dans ce combat. Okamoto espérait en finir avec le shinobi avec ce coup histoire de pouvoir avancer. Plus le combat durait et plus ils avaient de chances d’être encore interceptés et de ne pas pouvoir accéder à leur camarade.  

Techniques utilisées:
 





×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Mission rang A [PV]: Au cœur de la tempête
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Shi-