BANNIERE
Au tour d'un bon bol de nouilles

Partagez | .
 

 Au tour d'un bon bol de nouilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Au tour d'un bon bol de nouilles   Jeu 18 Fév - 13:05

Ah ! Ma petite soeur ! Elle faisait craquer tout le monde ! Même Sarada avait craqué à son charme !  Comment je le savais ? Elle avait choisit les ramen. Ce que réclamait Nyuuwa à sa manière. Lorsque ma petite soeur compris ce qui se passait elle battit des mains en riant et gigota pour que je la pose au sol. Je n'avais pas besoin de lui dire où aller. On allait toujours chez Ichiraku Ramen. Elle s'élança en courant en évitant les bousculade. Je souris en la regardant. C'est fou comme je l'adorais. Nyuuwa n'arrêtait pas de faire des allés retour pour voir où en était avec Sarada et elle râlait parce qu'on allait pas assez vite à son gout. Elle nous attendait en piétinent devant le magasin de Ichiraku.

-Me-nee ! Men men ! Men !

Je souris et la rejoignis avant de la prendre dans mes bras et d'entrer dans la boutique. Je saluais Icharaku qui me connaissait bien, dés que j'étais seule avec ma soeur j'allais manger ici. J'installais Nyuuwa sur un fauteuil et elle fit un grand sourire à Ichiraku qui fondit littéralement devant la bouille de ma petite soeur tout comme sa fille. Et qui du coup lui offrir une omelette pour la faire patienter. Je levais les yeux au ciel en riant. Ma soeur me tira la langue en mangeant son omelette tandis que je commandais pour elle et pour moi. Pour elle: un petit bol de nouilles aux légumes avec du boeuf. Pour moi ? Du végétarien. Je n'avais pas envie de viande ce soir.  

Je commandais puis voyant la figure de Nyuuwa après avoir seulement une omelette. Je ris et me levais pour lui nettoyé la bouille et lui mettre  un bavoir avant de me tourner vers Sarada

-On dirait pas comme ça mais c'est un estomac à patte. Plus elle mange plus elle a faim. Déclarais-je en riant.

La fille de Ichiraku lui donna une cuillère plus simple que les baguettes pour elle. Je remerciais la femme avant de demander à Sarada ce qu'elle avait commandé pour elle. Tout en surveillant ma soeur qui buvait de l'eau dans sa timbale. Sa frange commençait à cacher son front. Qui un jour allait être salit par le sceau de l'oiseau en cage. Comme le mien. Je ôtais mon bandeau frontal pour le poser dans mon sac. Ma frange cachait le sceau aussi efficacement, ou presque, que le bandeau. J'attendais toujours la réponse de Sarada  

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 117
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 24


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
90/450  (90/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Ven 19 Fév - 13:43

Autour d'un bol de Ramen
UCHIHA Sarada
UCHIHA
Sarada
Hyuga Yume
Hyuga
Yume
La petite sœur de Yume semblait surexcitée à l'idée que je propose les ramen. Ce qui signifiait que j'avais vu juste. Elle était vraiment craquante c'était peu de le dire. Avec les petites sœurs de mes amis que je rencontrais ses derniers temps j'allais finir par en vouloir une ! Mais je suppose que si j'avais une petite sœur maintenant l'écart serait trop grand pour que je puisse m'entendre aussi bien que Yume ou Boruto avec les leurs. Avec les douze années d'absence de papa, maman n'avait jamais eu l'occasion d'avoir un deuxième enfant et puis mon père avait déjà du mal à savoir comment être un bon père avec moi alors il valait mieux pas lui en demander un deuxième ! Mais il tenait à moi et donnerait sa vie pour me protéger, je n'avais aucun doute là-dessus, il me l'avait prouvé plus d'une fois et ce geste me suffisait à l'aimer. Malgré tout ça, je me demandais comment serait ma vie si j'avais eu un petit frère ou une petite sœur. Est-ce qu'on se serait aussi bien entendu que Yume est sa petite sœur ou Boruto et Himawari ? Si il où elle avait le caractère de ma mère, je pense qu'avec nous trois il y aurait très souvent très travaux à faire à la maison et si il ou elle avait le caractère de mon père, il ou elle ne serait pas aussi mignonne(ne) que les deux sœurs de mes camarades ! Mais il était inutile pour moi de penser à tout ça puisque cela n'arrivera jamais !

Nous arrivâmes au restaurant d'Ichiraku saluant poliment les deux occupants. Le maître des lieux dont le magasin porte son nom, était maintenant trop vieux pour gérer le restaurant mais il restait toujours là auprès de sa fille l'aidant sur les tâches qu'il pouvait encore accomplir. C'était une personne âgée qui tenait le coup, ça il n'y avait aucun doute là-dessus ! Pour son âge il était encore très habile de ses mains et vagabonder à son bon vouloir ! Je m’installai à côté de Yume scrutant le menu proposé. Il était assez rare que je vienne par ici, j'étais beaucoup plus habitué au restaurant familial ou j'allais très souvent avec mon équipe ou Chôchô. En revanche je savais qu'ils devaient bien connaître mes parents qui eux fréquentaient souvent cet endroit. Je finis par commander un ramen au bœuf regardant la petite sœur de Yume qui faisait beaucoup de bruit pour sa petite taille. À la remarque de Yume je rigolai doucement approuvant ses dires :

- Je vois ça ! Elle doit être en pleine croissance pour manger autant. 

Je reçus très vite ma commande me léchant les babines à la vue du bol bien rempli qui semblait délicieux. Mais étant encore chaud je préférai attendre et répondit à la question de Yume en attendant :

- J'ai pris des ramen au bœuf et toi ?

Après une minute d'attente je commençai à manger mon bol me délectant de cette nourriture si savoureuse. J'ignorai de quoi discuter avec Yume, on avait déjà pas mal discuté lors de la mission et je ne voulais pas jouer les curieuses non plus. Toutefois une question me trottinait l'esprit. Avait-elle déjà rencontré Boruto qui était tout de même de sa famille même si c'était éloigné ? Au vu de ses questions sur l'examen chuunin je supposai que non...

- Au faite Yume, tu es du clan Hyuga, non ? Il t'arrive de fréquenter Boruto de temps en temps ?  
[/b]

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Ven 19 Fév - 17:17

Je fus servis quelques instants après Sarada, ma sœur ayant eut son bol en première je la surveillais du coin de l'oeil. Mais aimant trop les ramens pour faire des bêtises, elle mangeait aussi proprement que pouvait le faire un enfant de deux ans. Je répondis enfin à la question de Sarada sur mon bol de nouilles. Elle avait prit les mêmes nouilles que ma soeur. Les deux étaient faîte pour s'entendre. Peut-être que Sarada aurait un jour une petite sœur. Non, je savais, par beaucoup de rumeur, que son père n'était que très rarement présent. Et puis quatorze ans d'écarts entre deux enfants, c'était beaucoup. Douze ans déjà était beaucoup. Mais je crois que Nyuuwa était plus un accident qu'autre chose. Sachant que ma mère avait eut beaucoup de difficulté pour m'avoir .... Ma soeur manqua de renverser son bol et je tendis la main pour le remettre droit. Elle me sourit et replongea son nez dans son bol pour manger. Être en pleine croissance ? Non, je ne pense pas. C'était juste un estomac sur pattes, jamais rassasier. Comment je le savais ? Parce qu'il m'arrivait de la surprendre dix minutes après être sortit de table entrain d'essayer de chiper des gâteaux. La question de Sarada me ramène "sur Terre". J'avalais une bouchée de nouilles aux légumes que je mastiquais consciencieusement avant de répondre

-Vu que je suis de la branche secondaire, enfin, de l'un des rameau de la branche secondaire, je n'ai aucun contacte avec Boruto-san. En dehors de l'académie bien sûre .... les relations entres les branches sont ... Tendus. Répondis-je après une longue minute de réflexion sur la formulation de ma réponse.

J'allais en rester là. Je n'avais aucune envie de lui expliquer les véritables raisons des tentions entre les deux branches. A cette pensées je sentis un picotement très désagréable me parcourir le sceau. J'avais de la chance d'être née dans ce clan pour ses techniques, mais malheureusement pas dans la bonne branche. Enfin, pour l'instant je n'avais rien à dire et pas à me plaindre, je n'avais pas souffert de la moindre punition. Nyuuwa perçu le silence et leva la tête vers moi.

-Me-nee ? 'as o'n men ?

Traduction: ils ne sont pas bon tes ramens ? Je lui souris et repris une bouchée en lui tirant la langue elle me rendit ma grimace avant de retourner à son bol de ramen. Je repensais à ce qu'avais dit Sarada-san, un combat entre le Byakugan et le Sharingan hein ? Lequel des deux allait l'emporter ? Je plissais le nez en réfléchissant incapable de savoir. Le Byakugan était très utile et permettait de voir les méridiens, c'était d’ailleurs pour ça que notre Taijustu était basé sur ça. Le Sharingan sans chakra était inutile. Avec un Biyakugan suffisament puissant on pouvait également voir les Tengestu. Moi ? J'étais capable de les voir, c'est vrai. mais je ne savais pas encore maitriser les soixante quatre points du Hake, contrairement à ma mère. Grâce à Negi-sama, la branche secondaire avait plus accès qu'avant aux techniques de la branches principales. La Sharingan avait l'avantage de pouvoir copier les techniques de l'adversaire, les lires et on avait accès à des dojustu très puissant selon son niveau. J'ignorais beaucoup de chose à ce sujet. J'avais une nouvelles bouchés de nouilles avant de parler

-Dis, pour revenir à notre discutions de tout à l'heure. Sur l'examen Chunin,un match entre nous deux serait intéressant puisque nos pupilles sont toutes les deux remarquables et possèdent leur qualités  propres. A ton avis, si on opposé juste ces deux pupilles l'une contre l'autre, sans parler d'utilisateur, qui gagnerait ? demandais-je curieuse de voir sa réponse.

Pour moi, c'était le Sharingan qui l'emportait grâce à ses illusions. Mais son avis m’intéressais

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 117
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 24


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
90/450  (90/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Sam 20 Fév - 15:35

Autour d'un bol de Ramen
UCHIHA Sarada
UCHIHA
Sarada
Hyuga Yume
Hyuga
Yume
Yume commanda un bol de ramen végétarien. Était-elle végétarienne ? Je ne lui posai pas la question étant d'une curiosité superflue. Elle s'occupa de sa petite sœur déjà bien dégourdie pour son âge. Je trouvais que sa posture, sa manière de manger -quoiqu'elle était un peu maladroite à cause de sa gourmandise-, et sa locution dépassait celle d'un enfant de deux ans malgré ses abréviations sur la nourriture. Yume la corrigeait de temps en temps quand son bol était trop au bord de la table par exemple. Je constatai par ses gestes la noble éducation qu'elle avait reçue et Yume en tant que grande sœur devait certainement veiller à corriger la petite Nyuuwa. Je trouvais ça un peu triste, cette stricte éducation, cela devait les privés de liberté. J'avais beau faire partie d'un clan aussi réputé que le sien, je n'avais pas toutes ses politesses à respecter et d'après ce que ma mère et mon père m'avaient raconté du clan, il ne demandait pas une éducation aussi noble, bien qu'ils avaient tout de même une certaine image à donner.

Elle finit par répondre à ma question. Branche secondaire ? J'ignorai de quoi il s'agissait mais c'était certainement une affaire des Hyuga dont je ne devais pas me mêler. Boruto me parlait peu du clan de sa mère et je pense que c'est pour une bonne raison. Je ne suis même pas certaine que ça mère fasse encore partie du clan. Si c'était comme les Uchiha à l'époque de mon père, les Hyuga se mariaient entre eux, alors si Hinata-sama avait épousé le Nanadaime, en portant le nom Uzumaki, elle ne devait plus être directement liée au clan si ce n'est que par le sang et son statut de fille du chef de clan. Boruto non plus ne devait avoir aucun lien avec les Hyuga, ne maîtrisant pas le Byakugan. Les rares fois où il devait se trouver là-bas se devaient-être par politesse de saluer son grand-père. En revanche pour sa petite sœur qui elle le maîtrisait, se devait être différent. Mais tout ça n'est pas mes affaires et je devais éviter une fois de plus de m'en mêler. De plus, Yume semblait agacée de parler de cette histoire, pas pour le sujet de Boruto, mais de son clan. Je n'allais donc pas la forcer à m'en parler, si elle voulait le faire, elle le fera d'elle-même. Toutefois, mon manque de réaction donna un silence angoissant que la petite Nyuuwa qui l'avait elle aussi perçu décida de le briser en posant une question à sa sœur qui la rassura en lui montrant de nouveau son sourire. Je devais à mon tour détendre l'atmosphère en répondant quelque chose... N'importe quoi.

- Je vois, si tu veux nous irons nous promener ensemble, avec Boruto, je suis certaine que vous pourrez bien vous entendre ! Peut-être qu'il amènera également sa petite sœur et tu pourras emmener aussi Nyuuwa, lui souris satisfaite de cette idée trouvée.

Je repris ma dégustation, le mauvais voile obscure très vite dissous et mes deux accompagnatrices en firent de même. Le soir commençait à tomber laissant place à l'obscurité qui tombait tôt en cette saison, ma mère n'était pas au courant de mon passage au restaurant, j'espérai qu'elle ne s'inquiéterait pas, mais elle savait que lorsque je ne rentrais pas après une mission c'est que je passais un peu de temps avec mes coéquipiers. Alors que le silence commençait à se faire lourd, Yume revenu au précédent sujet de conversation, lorsque nous étions aux champs. Lequel de nos Dojutsu serait le plus puissant sans prendre en compte l'utilisateur ? Hum... C'était une question très compliquée... Contrairement au Byakugan, le sharingan avait plusieurs niveaux d'évolution. Comme le Sharinnegan de mon père qui était une évolution qui demandait beaucoup de condition pour l'obtenir. Moi par exemple, je ne pourrais jamais obtenir les mêmes pupilles que mon père. Même si j'ignorais encore beaucoup de choses sur le sharigan... Alors lequel des deux est le plus puissant, je n'en savais vraiment rien...

Hum... C'est vraiment une question complexe... Le Sharingan possède plusieurs évolutions... Si je devais prendre celui de mon père, il est certain qu'il est très puissant et pourrait certainement battre le Byakugan. Mais avec le simple Sharingan, comme le mien, je pense que ça serait une égalité... Je veux dire, nous avons chacune un avantage et tout se joue sur le premier qui l'exploitera... , conclus-je.

Oui pour moi il n'y avait pas de meilleure ou mauvais, tout se jouer sur la façon dont la personne exploiterait son don. Avec de la persévérance et de l'entraînement tout était possible. Le Nanadaime me l'avait plusieurs fois rappelé et prouvé. J'avais peur que Yume manque de confiance en elle ou me surestime parce que j'étais la fille de Sasuke Uchiha. Si j'étais en plein examen je serais obligé de me montrer impitoyable pour réussir, mais nous faisions partie du même village, alors je pouvais bien lui donner un petit conseil :

En tout cas ne pense pas qu'on puisse être meilleur que toi, garde la tête haute et bats-toi ! D'accord ? Il y aura toujours meilleur que soi mais cela ne veut pas dire qu'on ne puisse pas un jour atteindre ce même niveau, l'encourageai-je.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Sam 20 Fév - 16:19

Je ris à a déclaration de Sarada et hochai la tête. C'était vrai. Il n'y avait plus beaucoup d'utilisateur du Sharingan et le sien n'était pas encore développer au maximum, si  je devais un jour me battre contre elle j'aurais le droit à une égalité. Du moins tant que son Sharingan n'était pas complétement développer. Nyuuwa qui avait, déjà finit son bol de soupe  commençait à s'agiter. Et lorgnait sur mon bol de nouille. Je lui souris et elle bondit sur ses petites jambes pour venir s'installer sur mes genoux et manger de mon bol de nouille. Je lui embrassait de le sommet du crâne avec affection la laissant se servir dans mon bol sans restriction. Contrairement à elle, je ne mangeais pas beaucoup, et la moitié du bol que j'avais mangé m'avait déjà bien coupé l'appétit. Ma petite sœur râlait à cause du manque de viande et me fixa ses yeux plissé comme son petit nez

-Hey, Nyunyu, j'ai déjà mangé de la viande à midi, je ne vais pas en mangé à tous les repas.
-Mais !

Je lui pinçais gentiment le nez et ma soeur reprit son repas sans plus rien dire. Elle se blottit d'avantage contre moi et je la laissai mangé de tout son appétit mon bol, tendis que je chipais les légumes du bout de la baguette. Ses cheveux me chatouillaient le nez mais  je ne bougeais pas. Tournant la tête vers Sarada je souris. Mais elle aussi était complétement sous le charme de ma petite soeur ! En même temps à part mon clan et mon père peu de personnes ne trouvait pas ma petite soeur adorable. Ma petite soeur bailla puis dédaignant mon bol, quasiment vide maintenant, elle se pelotonna contre moi et je l'attrapais dans mes bras pour qu'elle s'installe. Elle allait s'endormir et j'allais devoir la porter jusqu'à la maison. Enfin, ce n'était pas très très loin, et ma soeur était légère. Maladroitement je sortis l'argent pour les bols de ramens et enfilai mon manteau

-Si tu venir boire un thé à la maison avant de rentrer, ou m'aider à coucher Nyuuwa, je serais ravie que tu vienne. Déclarais-je à Sarada en souriant

Ma petite soeur dormait de son sommeil de plomb et je pus sans aucune difficulté l'habillé. La digestion ça vous endort une petite fille débordante d'énergie ! Moi je vous le dis. Je me redressais lentement pour ne pas tomber avec Nyuuwa et la calais contre mon épaule. Sa petite tête dans mon cou. Je fredonnai légèrement pour être sûre qu'elle ne se réveille pas avec tous les mouvements. La fille d'Ichiraku s'approcha en souriant pour reprendre les bols je la remerciais d'un hochement de tête et sortis hors du restaurant. Le froid, après la chaleur du restaurant, se fit plus vif. Je respirais un grand, je préférais le froid à la chaleur. Je souris à Sarada puis levais la tête vers le ciel noirs d'encre. Tiens, quelques flocons tombaient. mais rien de bien méchant ou qui rendrait inutile notre travail du jour. Mon attention se reporta sur Sarada pour savoir ce qu'elle allait faire.





×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 117
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 24


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
90/450  (90/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Dim 21 Fév - 11:45

Autour d'un bol de Ramen
UCHIHA Sarada
UCHIHA
Sarada
Hyuga Yume
Hyuga
Yume
Yume n'apporta que peu de commentaire à ma réflexion, mais semblait totalement approuver mes dires. Elle pensait que je pourrais évoluer mon sharingan avec le temps, mais ce n'était pas si facile. J'ignorais encore comment fonctionne exactement le sharingan, mon père ne voulait jamais s'éterniser sur ce genre de conversation, comme-ci il cachait un terrible secret et peut-être était-ce le cas... Tout ce que je savais et que son activation était due à un lourd sentiment. La première fois, l'activation de ma pupille était causée par l'angoisse de rencontrer mon père. Puis ma deuxième virgule s'est développée au cours de ses deux années, suite à une mission qui avait été la plus dangereuse que j'avais accomplie jusqu'à maintenant. J'en avais conclu que la peur ou la colère pouvait renforcer le sharingan. Quoi qu'il en soit ce n'était pas bien important, ma concentration se tourna de nouveau sur les deux sœurs qui se taquinèrent amicalement. Cette scène me fit sourire. Malgré leur stricte éducation, en dehors de leurs foyers elles se comportaient comme tous frères et sœurs et c'était plutôt soulageant. Je finis mon bol de ramen alors que le plus petit estomac de nous trois entamait maintenant de finir celui de sa sœur. J'approuvai maintenant les dires de la plus âgée : ce n'était plus une croissance à ce stade ! Mais si l'appétit vient, c'est que tout va bien ! Cela prouvait qu'elle était en bonne santé et c'était le principal.

Nous payâmes notre addition avec les agréables remerciements de notre visite de la part du restaurateur puis nous sortîmes tranquillement m'étirant les membres après être resté assise un long moment. J'avais le ventre rempli et la fatigue de la journée commençait à m'envahir et la digestion et la nuit tombante ne faisaient qu'accentuer cet état de somnolence. Le marchand de sable semblait déjà prendre possession du corps de Nyuuwa qui c'était endormie dans les bras de sa sœur qui fut obligée de porter le fardeau jusqu'à sa maison. Cette dernière me proposa de passer chez elle boire un thé et coucher Nyuuwa avant de rentrer chez moi. Je ne savais pas trop quoi répondre. Mon père allait bientôt rentrer et ma mère allait commencer à s'inquiéter si je ne donnais pas de nouvelle. Puis ses parents accepteraient-ils de recevoir une de ses amies aussi tard . C'était l'heure du dîner après tout. Je réfléchis un instant avant de lui poser mes questions :

- Tes parents accepteront-ils de recevoir quelqu'un aussi tard ? Sinon je veux bien mais il faudrait aussi que je joins ma mère au téléphone quand je serais chez toi pour la prévenir afin qu'elle ne s'inquiète pas, expliquai-je.

Quelques flocons tombèrent soudainement du ciel obligeant mon regard à se poser en direction de celui-ci. À ce moment là un flocon tomba sur mon œil qui par réflexe m'obligeait à me le frotter à cause de se contacte froid. J'espérai que cette neige ne tombe pas plus fort durant la nuit, ou bien les fermiers que nous avions aidés ce matin seraient obligés de renouveler leur demande et cela allait leur coûter de l'argent ce qui serait dommage pour eux.

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Ven 26 Fév - 19:18

J'enfonçais le bonnet sur les oreilles de ma soeur. Pas question qu'elle prenne froid lorsque mes parents n'étaient pas là.La gérer alors qu'elle était en bonne santé était déjà parfois assez compliqué. La question de Sarada me fit sourire. Bien sûr qu'elle allait pouvoir appeler sa mère, je n'avais pas envie de me retrouver face à une Sakura-sama énervée. En arrivant chez moi je désignais les fenêtres éteintes de ma maison avant de répondre

- Mes parents sont en mission tous les deux. Il n'y a personne chez moi. Tu pourras appeler ta mère sans problème pendant que je couche Nyuuwa.

En entrant dans la maison sombre j’ôtais mes chaussures et montrai à Sarada où était le téléphone d'un mouvement de menton avant de monter tout en allumant la lumière de la cuisine en passant. Ma soeur était bien une enfant pour avoir un sommeil de plomb de la sorte. J'avais beau la secouer dans tous les sens en la portant, elle dormait, et rien ne la réveillerait ! Je la changeais donc et la couchais rapidement, n'ayant pas envie de laisser Sarada seule trop longtemps. Je l'avais invité quand même. En redescendant j'attrapais les vêtements d'extérieurs de Nyuuwa pour les ranger.

En attendant Sarada je posais la petite radio qui me permettais d'écouter si ma soeur dormait bien sur la table de la salle à manger et rentrer dans la cuisine en lisant le mot de ma mère.Elle en avait pour deux à trois semaines. Mmmh..... Mon père devait donc rentrer bientôt, sinon on ne l'aurait pas envoyé sur une aussi longue mission. Je fis chauffer l'eau en sortant les tasses de leur étagères et en regardant dans les boites jusqu'à trouver des petites gâteaux, qui devait être à peine de la veille. Miam ! En plus d'être une remarquable ninja, ma mère était un véritable cordon bleue. Je posais le tout sur le plateau avec les tasses et différentes sortes de thés. Pile à temps l'eau était juste à température.Pour ma part j'avais choisis un thé du doux noms de "Thé des Poètes solitaires". Doux et parfumé il était parfait pour une fin de soirée. Je ne choisis pas le thé de Sarada, ignorant ses gouts il ne valait mieux pas lui mettre un thé qu'elle n'aimait pas. Je transportais donc le tout dans la salle à manger et posais le plateau face à Sarada en souriant.

-Tu as pus joindre Sakura-sama ? Je te laisse choisir ton thé et prendre des biscuits. Comme je te disais mes parents sont en missions, même si mon père doit probablement rentrer bientôt. Déclarais-je en humant mon thé.

Je devais encore le laisser poser quelques instants, sinon il serait trop fade; La radio grésilla et je tendis 'oreille. NOn c'était une fausse alerte. Nyuuwa dormait bien. JE reportais mon attention sur Sarada et attendis sa réaction.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 117
Date d'inscription : 29/06/2015
Age : 24


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
90/450  (90/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Dim 28 Fév - 11:42

Autour d'un bol de Ramen
UCHIHA Sarada
UCHIHA
Sarada
Hyuga Yume
Hyuga
Yume
Yume me rassura que ses parents étaient partis en mission et que nous serions donc seules. Sa maison ne se trouvait pas très loin du quartier Hyuga, c'était assez éloigné de chez moi, la mienne se trouvant proche de l'hôpital pour faciliter le déplacement de ma mère lorsqu'elle recevait des interventions d'urgence. Nous entrons dans la demeure sans que Nyuuwa ne se réveille. Elle semblait être partie pour la nuit et rien ne pourrait la réveiller, je l'enviais presque. Elle me fit entrer dans ce qui devait être le salon et m'invita à téléphoner à ma mère le temps qu'elle montait coucher Nyuuwa. D'un hochement de la tête je signalai être d'accord. Le téléphone se trouvait sur une étagère ou plusieurs portraits de famille y étaient déposés. Ce n'était pas très polie d'inspecter les lieux, mais cette fois-ci ma curiosité prit le dessus. Ainsi je regardai les portraits de famille, d'abord des photos de bébés dans les bras de leur mère, l'une devait être Yume et l'autre Nyuuwa. Il n'y avait pas beaucoup de photo de son père et sur celle ou il y figurait, il semblait assez distant. Il me rappelait presque le mien. Ne m’attardant pas sur les portraits, je pris le combiner téléphonique et composa le numéro de la maison. Je n'attendis pas longtemps avant que ma mère ne décroche. La conversation ne fut pas très longue. Je lui avais expliqué la situation comme quoi Yume m'avait invité et que je j'allais bientôt rentrer. Elle accepta m'avertissant de faire attention en rentrant, car même dans le village il pouvait m'arriver des choses. Je raccrochai et soupirai. J'étais certaine que mon père serait dehors à attendre mon retour pour être certain que je rentre bien. Ce geste me faisait plaisir après ses années d'absence, mais j'avais maintenant quatorze ans, je n'étais plus une enfant, ou presque plus....

Je revins au salon apercevant Yume descendre au même moment. Elle me sourit me chuchotant que Nyuuwa dort bien puis déposa le baby phone sur une commode avant de m'inviter cette fois-ci à m'installer dans le fauteuil le temps qu'elle allait préparer le thé et des biscuits. Une fois de plus j'acceptai son invitation et me posai sur le divan. Ma tête allant de droite à gauche pour observer les lieux ne trouvant rien de mieux à faire à cause de ce silence pesant. Les seuls bruits qui parvenaient à mes oreilles étaient les sons de tasse et d'armoire qui venaient de la cuisine où se trouvait Yume et les grésillements de la radio de temps à autre signalant que Nyuuwa devait être en train de bouger. Après quelques minutes, Yume finit par revenir, un plateau en main qu'elle posa sur la table basse en face de mes genoux. Ne connaissant pas mes préférences en matière de thé elle avait ramené tout ce qu'elle possédait et me proposait de choisir celui que je voulais après m'avoir demandé si j'avais réussi à joindre ma mère :

- Un thé vert me suffira, s'il te plaît, commençai-je, oui j'ai réussi à la joindre, elle m'a juste demandé de faire attention en rentrant, mais je suis certaine que mon père sera pas loin...

Elle me servit et m'avança des gâteaux pour que je me serve, me précisant que c'était sa mère qui les avait fait. Je me servis en la remerciant avec le sourire et en mis un à ma bouche afin de goûter le temps que l'arôme du thé vert se mélangeait correctement dans l'eau chaude. Les gâteaux étaient délicieux et je lui fis rapidement la remarque. Sa mère devait être une excellente cuisinière. J'étais d'ailleurs surprise qu'elle connaisse le prénom de ma mère. Pour mon je n'étais pas vraiment surprise, beaucoup le connaissaient au village, mais ma mère était tout de même moins connue malgré sa réputation de grand médecin à l'hôpital. Je repris un biscuit pour le tremper dans mon thé et lui exposai ma stupéfaction :

- Je suis surprise que tu connaisses le prénom de ma mère , marquant un silence je repris, tu vas donc rester seule avec ta sœur pendant plusieurs jours ?

×××××××××××××××

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   Dim 28 Fév - 19:35

Je souris aux compliments de Sarada sur les biscuits de m mère. Qu'elle passe une semaine ici et elle allait être gâter au niveau de la cuisine. Le seul qui trouvait toujours à redire quelque chose c'était mon père ! Jamais content .. Enfin, avant que je le dise tout haut il y avait du chemin. OK, jamais je n'oserais le dire tout haut. Je souris à Sarada quand elle évoque sa mère. Comment ne pas connaître Sakura-sama, l'apprentie de Tsunade-sama ? Membre de la célèbre équipe sept ? Alors là, à moins d'avoir vécu les trente dernières années dans un donjon sans voir la lumière du jour, aucune idée. Et puis, pour répondre à la deuxième partie de sa question j'avais l’habitude de rester seule avec ma petite sœur, ce n'était pas la première fois que cela arriver. Avant j'étais vraiment tendu quand j'étais seule avec ma sœur, mais plus maintenant, plus depuis qu'elle avait un an. Je répondis donc à Sarada

- Tu n'as pas à être surprise, Sarada, ta mère et aussi célèbre que ton père ou Naruto-sama. Et pour ma petite petite sœur, ce n'est pas du tout la première fois que cela nous arrive. Avant, quand elle était vraiment petite j'avais toujours peur de mal faire, mais maintenant qu'elle est plus grande ça va nettement mieux. Et puis mon père ne devrait pas trop tarder à rentrer.

Je crois qu'on entendit sonner le "malheureusement" alors qu'il n'était pas présent dans ma phrase. J'attrapais ma tasse de thé pour en boire une gorgée, Sarada avait prit un thé vert tout simple, parfait avec les gâteaux. J’espérais quand même que mon père ne rentre pas trop tôt. Plus de temps je serais seule avec ma sœur mieux cela vaudra. Au moins je pourrais me reposer et travailler à mon rythme et à celui de ma Nyuuwa, et non à celui sans fin de mon père. Moins je le voyais, mieux je me portais. Je n'osai pas formuler ça devant Sarada qui n'avait pas vu son père pendant douze ans. Alors je n'avais pas intérêt à me plaindre du miens. Peut-être que je m'autoriserais à me plaindre de lui que s'il faisait un mariage arrangé. C'était fréquent dans mon clan, surtout avec la branche secondaire. Je me surpris à me mordiller l'ongle du pouce à cette pensée, pour le remplacer j'attrapais un gâteau que j'engloutis tout en réfléchissant au prochain sujet de discutions. Je finis par partir sur un sujet totalement différent. Le favori des filles ! Lequel ? Les garçons ! Je fis un magnifique sourire, de petit ange avec de petites cornes de démons, et demandai innocemment

-Dis moi, Sarada, il y a un garçon qui te plait ?

Je sentais que si on partait sur se sujet on pourrait en parler toute la nuit. Et justement j'avais un peu de temps devant moi, j'avais hâte de voir la tête de Sarada.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Au tour d'un bon bol de nouilles   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au tour d'un bon bol de nouilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: RPG - PRINCIPAUX LIEUX :: Konohagakure :: Konohagakure no Satô :: Centre-Ville-