BANNIERE
Qui veux tu espionner ?

Partagez | .
 

 Qui veux tu espionner ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Qui veux tu espionner ?   Ven 8 Avr - 9:44

Il faisait de moins en moins froid. Ce terrible hiver commençait doucement à prendre fin. J’en étais ravie ! J’avais beau aimé la neige la voir sans arrêt tomber pendant plus de trois mois c’est long et inquiétant. Enfin, c’était bien finis, et on voyait la neige fondre à toute allure à l’approche du printemps. Je me baladais tranquillement dans mon quartier avec joie. Il faisait beau et toute la neige de notre quartier avait disparu. On voyait même des fleurs, des crocus je crois, fleurirent dans les platesbandes. On avait donc une mosaïque de couleur à certains endroit. C’était absolument magnifique. Surtout que leur léger parfum flottait donc dans les airs et se rependait dans tout le quartier. En bref, dans le quartier Hyuga c’était le printemps. Et c’était agréable ! Le désavantage de la neige était sa couleur blanche. C’était beau mais au bout d’un moment c’était très lassant.
J’étais entrain de me balader dans mon quartier, calme aujourd’hui en cette période de reprise des missions à profiter du timide soleil qui signifiait le retour du printemps. Alors que j’étais près de la sortie et que je comptais faire demi tour, pour aller chercher Nyuuwa et me balader avec elle. J'aperçus une petite silhouette à l’entrée de mon quartier. Petite et mince. Une fille compris-je en plissant les yeux. Je me cachais donc pour voir la suite des évènements. La silhouette ne semblait absolument pas vouloir qu’on la voit se glisser, en passant par le mur, dans le quartier du clan. Était-elle du village cette jeune fille ? J’eus un sourire, et si je lui faisais peur ? Sans bruit, je me glissais derrière elle en la suivant. C’était bien une fille mais je n’avais aucune idée de quel était son clan et son  village. Par contre elle semblait complètement perdu et elle n’était pas discrète avec ses habits. Elle s’engagea dans une petite ruelle et j’en profitais. Je  lui attrapais le bras que je lui bloqué dans le dos et posai ma main sur sa bouche. Je lui soufflais à l’oreille d’une voix grave

Et puis-je savoir ce que fait une jeune fille qui tente de s’introduire dans le quartier des nobles de Konoha ? Cette jeune fille devrait bien savoir que nous avons des yeux partout.

J’avais mon bandeau frontal, que je portais surtout pour cacher mon sceau qu’autre chose. Je me retiens de rire. J’adorais faire des blagues même si je n’osais pas souvent en faire. J’attendis la réaction de la jeune fille que je tenais bloquer par derrière.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2016


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
0/450  (0/450)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Dim 10 Avr - 19:55


Qui veux tu espionner ?

Les membres du clan Aburame n'étaient pas les plus grand fans de la saison hivernale (mais ils ne la détestaient pas non plus, c'était plus une sorte de neutralité vaguement réprobatrice), notamment parce que leurs kikaichuu étaient moins actif quand la température baissait...
Il était donc de tradition que le clan réduise son nombre de mission à l'extérieur et se consacre à l'entrainement durant l'hiver, avant de repartir presque avec frénésie au printemps.

Autant dire que pour une hyperactive comme Hako, la saison des frimas était une torture et qu'elle l'avait transformée en vraie pile électrique.
Et durant ses moments là, il venait parfois d'étranges idées à la jeune fille.
Durant l'hiver, elle avait écouté (arraché) à Shino-sensei des histoires de sa jeunesse, notamment quand il était encore Genin comme elle.
C'est ainsi qu'elle avait appris qu'il avait été dans l'équipe d'une Hyuga, et rien que moins qu'Hinata-hime en personne !
Il n'en fallait pas plus pour titiller la curiosité de la kunoichi, fort intriguée par le fameux dojutsu du noble clan de konoha, sensé donner une vision parfaite.
De fait, le quartier Hyuga était sensé être un sanctuaire inviolable, en plus d'avoir une réputation de splendeur et de tranquillité.
Un sourire qui aurait inquiété ses parents vint alors aux lèvres d'Hako : s'y introduire prouverait (une fois de plus) sa supériorité et démontrerait en plus que les Aburame étaient supérieurs aux Hyuga !
Si elle arrivait à se glisser dans pareil endroit, ses techniques d'infiltration seraient portées aux nues ! On lui donnerait sans doute directement le grade de Chuunin, voire de Jônin !
Et si elle peignait un symbole du clan Aburame ou arrivait à dérober un objet typiquement Hyuga pour pouvoir s'en vanter, ça montrerait qu'elle était encore meilleure que Boruto en farces idiotes et grandiloquentes...

Et c'est ainsi que la kunoichi (trop) motivée mit son plan à exécution. Au début, tout se passait bien : même si Hako portait son habituelle tenue vert -pomme à fanfreluches, elle n'en était pas moins un kunoichi douée pouvant s'avérer étonnamment discrète.
Et même si elle était particulièrement impulsive, la jeune fille savait prendre son temps et planifier ses actions quand l'enjeu était important à ses yeux. Envoyant discrètement ses insectes en éclaireurs, elle localisa les patrouilles et gardes Hyuga les plus avancés et prit soin de les éviter.
Elle pu ainsi sans trop de mal s'introduire dans les quartiers extérieurs du domaine Hyuga en sautant un mur au bon moment.

Ensuite... Et bien, ça s'était compliqué. A vouloir à tout pris éviter laaargement les ninjas aux yeux pâles, Hako avait opéré moult détours et contournements. Enfin, c'est comme ça qu'elle se justifiait. En fait, elle s'était bêtement perdue. Non, mais essayez aussi de suivre les indications de petits insectes aussi ! ça a des yeux à facettes et un angle de vue qui ne cadrait pas forcement avec celui de la demoiselle Aburame.
Elle aurait dû dessiner un plan avant de se lancer...
Avisant une petite ruelle discrète, elle s'y engagea, un poil paniquée : elle pourrait y passer cinq minutes pour réfléchir et envoyer des kikaichuu en éclaireur afin de retrouver sa route et poursuivre son héroïque infiltration.

Mais alors qu'elle cogitait, on la saisit brutalement par le bras, l'immobilisant avant de la bâillonner sans ménagement. Capturée !
"Et puis-je savoir ce que fait une jeune fille qui tente de s'introduire dans le quartier des nobles de Konoha ?" souffla une voix féminine à son oreille.
Et zut... Il n'aurait pas dû y avoir la moindre patrouille dans cette zone !

Hako réfléchit à toute allure. Si elle avait été en mission officielle, elle aurait eut trois choix : abandonner et fuir, combattre en espérant ne pas donner plus l'alerte ou essayer de baratiner celui qui l'avait surpris.
Humm... On était à Konoha et en plus, l'Aburame était dans son tord, aussi le combat était hors de question (d'autant plus qu'elle n'était vraiment en bonne posture). Donc : fuir ou parlementer.
Mais pour ça, il lui fallait au moins regagner sa liberté de mouvement ou de parole...

Se concentrant, elle envoya l'impulsion de chakra qui ordonnait à son essaim de sortir pour se préparer au combat.
Sa geôlière eut la surprise de voir son bras qui retenait Hako se couvrir soudain de millier d'insectes sortis des manches de l'Aburame.

Bien qu'Hako n'ai pas donné le signal d'assaut à ses petits colocataires (elle ne voulait aucun mal à celle qui l'avait capturée), la surprise fut assez grande pour que l'entrave se desserre un peu l'espace d'un instant.
Hako, en bonne spécialiste du taijutsu (enfin, surtout autoproclamée), profita de ce bref moment de flottement pour se libérer en un éclair et s'écarter de sa geôlière d'un bond suivit d'une disgracieuse roulade.

Bon, et ensuite ? Fuir n'était pas dans les habitudes de la jeune fille... Surtout qu'elle était particulièrement reconnaissable, notamment dans son village natal.
Maintenant qu'elle était libre, elle pu se redresser et enfin contempler celle qui avait fait rater ses plans.
Une jeune fille, à peu près de son  âge, visiblement une Hyuga vu ses yeux pâles. Une kunoichi, d'après son bandeau frontal fièrement arboré.
Celui d'Hako pendait négligemment sur ses hanches, en partie dissimulé par ses amples vêtements criard.
L'Aburame rappela alors ses insectes, qui retournèrent dans ses manches, bourdonnement leur mécontentement (il faisait froid et il n'avait pas été autorisé à manger de chakra) et dédia un sourire mi-figue mi-raisin à sa condisciple.
Elle avait décidé de s'en sortir via la discussion. Avec sa diplomatie habituelle...

"Fu-fu-fu !" siffla alors Hako, comme si elle avait suivit des cours de ricanement maléfique auprès du papa/maman/autre de Mitsuki. "Je vois qu'on ne peut finalement pas tromper le fabuleux regard des Hyuga ! Bravo, tu m'as trouvée... J'imagine que tu es une spécialiste de la surveillance et de la détection, une des kunoichi les plus prometteuse et prestigieuse du clan Huyga ! Tu pourras te vanter d'avoir arrêté la grande Hako Aburame !"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Lun 18 Avr - 21:25

Je ne craignais pas les insectes. Mais alors pas le moins du monde, et apparemment la jeune fille que j'avais capturé non plus. En même temps c'était une Aburame. Comment je le sais ? Parce que des insectes sont sortit de son corps et sont monté sur mes bras . Surprise je desserrais un peu mon étreinte et la jeune file se dégagea avant de rappeler ses insectes qui disparurent dans les larges manches de son haut vert pommes couverts de broderies et de dentelles. Alors, c'était moi ou quoi, parce qu'il me semblait que les Aburame étaient sensé être discret, et s'habiller de sombre . Et surtout ils ne portaient pas des lunettes par hasard ? Mais cette jeune fille aux cheveux bruns longs était-elle vraiment du clan Aburame ? Ou une mutante de son clan ? Je penchais pour la seconde solution. Une mutante dans le clan Aburame… Je retiens un rire, je ne voulais pas contrarier la jeune ninja en face de moi.
Par contre, lorsqu'elle me demanda si j'étais une experte dans la surveillance et la détection, je ne pus me retenir de rire aux éclats. Au moins, je savais son nom maintenant, Hako Aburame. Une drôle de fille qui semblait croire qu'elle était la meilleure dans le domaine de l'infiltration. Je ris tellement que j'en avais mal aux abdos. Moi une experte en quelque chose ? C'était la meilleure de la journée. Je dus m'appuyer contre un mur pour reprendre mon souffle. J’essuyais les larmes qui avaient coulé sur mes joues tellement que j'avais ris. Ouf ! Pas besoin de faire mes exercices ce soir ! J'avais suffisamment travailler mes abdos pour aujourd'hui ! Je respirais un grand coups pour me reprendre. J'avais les joues brûlantes à cause de l'afflux de sang à ce niveau là de mon corps. Ah ! Ça faisait du bien de rire un bon coups ! Je m'éclaircis la voix avant de parler et de lui expliquer mon hilarité :

-Je ne suis absolument pas une experte en surveillance et détection. Je t'ai juste vu sauter le mur. Tu as fais du bruit et je t'ai vu du coin de l’œil. Tu as de la chance d'être tombé sur moi, et pas sur un adulte du clan qui t'aurais fichu dehors sans aucun sommation, après t'avoir assommé sans aucune douceur. Et puis, la patrouille de l'après-midi arrive dans deux minutes. Mais si tu es avec moi, tu ne devrais pas avoir de problème. Je suis Hyuga Yume. Enchantée ! Désolée d'avoir rire mais c'était tellement drôle ton expression.

Le caractère de la jeune fille, enjoué et un peu orgueilleux m'avait tout de suite mit en confiance. En fait elle me faisait penser à ma petite sœur un peu. Un peu mais c'était déjà pas mal. Alors j'arrivais à parler naturellement et sans rougir, autre que de rire, devant elle. Aburame Hako, je n'allais pas de sitôt oublier ce nom.

-Si tu veux visiter le quartier de mon clan, viens avec moi je te ferais visiter. Mais avant si tu le veux bien, je veux aller chercher en premier ma petite sœur. Déclarais-je en lui faisant signe de venir de la main et en me dirigeant vers chez moi d'un pas souple.

J’espérais quand même éviter la patrouille des adultes, sinon bonjour les questions et les ennuis, pour elle et pour moi.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2016


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
0/450  (0/450)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Sam 23 Avr - 13:45

Qui veux tu espionner ?

A la suite de la pompeuse tirade d'Hako, la jeune ninja commença par sourire, avant de partir dans un irrépressible fou-rire qui interloqua la jeune Aburame.
Si les membres du clan d'utilisateurs d'insectes étaient réputé calme voire taciturnes et un brin mystérieux, les Hyuga étaient quand à eux sensés être l'incarnation de la noblesse et de la grâce.
Et voilà que la première représentante de cet estimé clan qu'elle croisée éclatait de rire comme une gamine délurée !
Autant pour les clichés...

Cette pensée amena un petit sourire sur les lèvres d'Hako : elle aussi n'entrait pas dans les standards de son clan. Cette rencontre impromptue bouleversait ses plans, mais cela allait peut être s'avérait intéressant...
Cependant, son sourire s'effaça vite, alors que Yume continuait à pleurer de rire, cherchant à retrouver sa contenance.
Quoi ? La situation était si drôle que ça ? L'autre kunoichi se moquait-elle de l'Aburame et de ses (redoutables) compétences en infiltration ? Se gaussait-elle de sa (légendaire) discrétion ? Doutait-elle de ses capacités de ninja ?
Ok, ok, elle avait foiré, s'était fait repérée et s'était...hummm... légèrement écarté de son chemin en raison d'une analyse du terrain et de son environnement un peu hâtive. Mais est-ce que ça valait un tel fou-rire, alors qu'elle avait complimenté la jeune fille aux yeux blancs sur ses incroyables aptitudes ?
Bref, Hako était un rien vexée et le montrait avec une petite moue pincé et des joues rebondies, accompagnée d'un petit "Hmpf" grognon en croisant les bras.

La Hyuga s'appuya finalement contre le mur et réussit péniblement et retrouver sa contenance et commença à s'expliquer.
"Je ne suis absolument pas une experte en surveillance et détection. Je t'ai juste vu sauter le mur. Tu as fais du bruit et je t'ai vu du coin de l'œil. Tu as de la chance d'être tombé sur moi, et pas sur un adulte du clan qui t'aurais fichu dehors sans aucun sommation, après t'avoir assommé sans aucune douceur. Et puis, la patrouille de l'après-midi arrive dans deux minutes. Mais si tu es avec moi, tu ne devrais pas avoir de problème. Je suis Hyuga Yume. Enchantée ! Désolée d'avoir rire mais c'était tellement drôle ton expression."

Hako grimaça suite à ses révélations. Génial, elle s'était faite choppée par erreur, voire par hasard. Elle qui avait si bien planifiée son infiltration...
Oh !
Mais alors ça voulait dire qu'en fait son plan et son exécution était bonne ! Evidemment ! Ah non, l'autre lui avait dit qu'elle avait fait du bruit... Bah, c'était sans doute cette Yume qui se sous-estimait : si elle avait pu l'entendre et la voir, c'était sans nul doute qu'elle était un génie qui s'ignore !

Ce raisonnement tordue et auto-glorificateurs redonna le sourire à Hako (de toute manière elle ne restait jamais râleuse bien longtemps). En plus tout n'était pas perdu ! Yume ne semblait pas vouloir la chasse, bien au contraire. Bon, ce n'était plus de l'infiltration et tagguer ou dérober quelque-chose aux Hyuga pour prouver ses compétences dans le domaine n'aurait plus aucun sens...
L'Aburame décida donc que sa nouvelle mission auto-imposé serait de la... Diplomatie !
Et oui, elle était curieuse du noble clan Huyga et rencontrer une ninja d'à peu près son âge lui permettrait d'en savoir plus.

"Humm..." maugréa-t-elle, chassant sa fierté blessée dans un sourire. "Je ne sais pas trop ce que j'ai dit de drôle. Vous êtes très modeste, Huyga-hime. Rien d'étonnant de la part d'une noble Huyga. Quant aux adultes et aux patrouilles, je pensais les avoir toutes notées, il n'y a que votre présence que je n'avais pas prévue..."
La jeune Aburame atypique essayait de se montrer polie. Il allait falloir qu'elle trouve quelque excuse pour suivre Yume plus avant dans les domaines du clan... La kunoichi habillée de vert et de froufrou se creusa la tête pour essayer de se rappeler ses cours d'espionnage et de diplomatie (où malheureusement elle dormait souvent, c'était si ennuyeux : elle préférait les activités plus physique).
Mais Hako n'eut pas besoin de faire frire son cerveau : Yume lui suggéra toute seule de l'accompagner.
"Si tu veux visiter le quartier de mon clan, viens avec moi je te ferais visiter. Mais avant si tu le veux bien, je veux aller chercher en premier ma petite sœur." proposa la jeune Hyuga d'un ton aimable.

Super ! Débarquer chez les gens s'en se faire annoncer, puis se faire surprendre et mettre à terre était-il une nouvelle méthode pour se faire inviter, voire débuter une nouvelle amitié ?
Hummm... Il était plus probable que Yume soit aussi curieuse qu'elle...
En tout cas, Hako lui dédia un grand sourire avant de hocher vigoureusement la tête de manière approbatrice.

"Génial !" s'enthousiasma-t-elle comme à son habitude, abandonnant déjà la politesse guindée qu'elle avait affectée jusqu'alors. "Et merci ! J'ai toujours voulu savoir comment vivaient les autres clans de Konoha !"

Hako s'approcha, un sourire taquin aux lèvres, pour glisser une confidence à l'oreille de Yume.
"Et entre nous, la prochaine patrouille est facile à éviter... Y'a un jeune homme de votre clan qui s'arrête un instant toutes les heures pour regarder un truc. Je sais pas comment marche vos yeux magiques, mais je crois qu'il mate la fille du propriétaire du restaurant de sushi..."

L'Aburame ricana et virevolta sur elle même, avant de tendre le doigts vers une direction (au hasard, et surement la mauvaise).
"En avant, Yume-hime ! Allons secourir votre petite sœur ! Je vais envoyer quelques-uns de mes petits amis voir si la voie est libre."
Une fois lancée, l'hyperactive Hako était difficile à arrêter. Elle ne put se retenir de bombarder la Huyga de questions.
"C'est comment d'avoir une sœur ? Elle a quel âge ?" pépia-t-elle avant d'enchainer un feu roulant d'interrogations. "C'est une ninja aussi ? Moi je suis fille unique, mais on a des chiens. Et les insectes, bien sûr ! Elle a aussi les yeux blancs, comme les autres ou ça change avec l'âge ou l'entrainement ? Tiens d'ailleurs maintenant que je regarde mieux, ils sont un peu mauves, non ?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Sam 23 Avr - 19:16

Je crois que cette jeune fille du clan Aburame était en réalité une tornade: elle virevoltait, montrait ses émotions etc. En bref, tout l'inverse du célèbres clan manipulateur d'insectes. mais ça ne me dérangeais pas. Ça changeait même des clichés . Par contre, qu'elle m'appelle Yume-Hime était très étrange. Depuis quand étais-je une princesse ? A moins qu'on ne m'est pas avertit je n'étais pas une princesse pour deux sous. Ou alors la princesse de ma famille. Ouais, non, OK j'avais rien dis. Même là je n'étais clairement pas ma princesse. Juste .... Une des deux filles de ma famille. La jeune Hako, bien qu'elle doivent avoir mon âge, me révéla quelque chose d'intéressante sur l'un des membres de mon clan. Depuis quand, nous, le clan noble de Konoha se permettait de reluquait les gens en toute discrétion avec notre Byakugan ?! Cette génération était bien secoué ... OK j'étais sûre que pas mal de shinobi faisait pareil. On avait des yeux très puissants, alors pourquoi ne pas s'en servir ? Bon, de cette façon c'était quand même très mal poli. Je me retiens de rire une nouvelle fois quand l'Aburame me bombarda de question en pointant la mauvaise direction du doigts. Discrètement je lui indiquais la bonne direction avant de répondre à ses questions en souriant

-Tu te trompe de direction Hako-san. C'est par là. Avoir une petite sœur c'est génial ! Du moins pour moi. la mienne est adorable, elle me fait beaucoup rire. Avant qu'elle soit ninja j'ai du temps !  Et elle aussi  ! Elle n'a que deux ans et demi.  Et elle a aussi les yeux blanc comme moi. Oui j'ai une pointe de mauve. Mais chaque membre du clan à une pointe de couleur dans ses yeux. Certains on même un pointe de noire. Mais arrête avec le "Hime" Hako-san. Je en suis en rien  la princesse de ce clan. C'est Hinata no Hime qui est la princesse de ce clan. Je ne suis qu'une humble ninja de ce clan, et rien d'autre.

Je lui souris mais soudain la tirer contre un mur pour lui éviter de finir dans une patrouille qui passa sans nous jeter un regard. Ou si elle nous en jeta un, ils ne s'approchèrent pas. Je poussais un soupire. Expliquer ce que je faisais avec une Aburame serait dix fois plus compliquer que d'expliquer pourquoi j'étais avec une représentante d'un autre village. J'attendis que la patrouille fusse passer pour sortir de ma cachette et faire signe de venir à Hako. Pourtant en arrivant devant chez moi je freinais des quatre ferres. Et *censuré* mon gentil papa était là. Je fis signe à Hako de venir. Je n'avais pas intérêt de venir les mains dans les poches si  mon papa était là. j'activais mon Byakugan. Nyuu, jouait à l'étage.

-Attends moi, je reviens. Mon père est chez moi. Et j'ai pas envie de le voir. Je vais chercher ma soeur. J'en ai pas pour longtemps.

Je lui fis un clin d’œil et grimpais sur le toits avant de me dirigeais vers  ma chambre dont la fenêtre était ouverte.  Je griffonnais un mot pour ma mère avant de filer rejoindre ma sœur qui me fixa surprise. Je lui fis un clin d’œil et elle grimpa sur mon dos sans attendre. Je posais le mot en évidence avant de refaire le chemin inverse sans bruit. Sauf que ma mère qui grimpait l'escalier me vit. Et elle me fit un clin d’œil. Cool ! j'avais ma mère avec moi. Je me glissais par la fenêtre pour vite rejoindre Hako. Ma soeur était bien agrippée dans mon dos et rit quand on fut dehors. Je l'attrapais pour la montrer à Hako, dont elle tira aussi l'espèce de bonnet qu'elle avait sur la tête en riant

-Ce petit monstre qui gigote dans tous les sens c'est ma petite sœur. Je te présente Nyuuwa. Nyuu, je te présente Hako, sois gentille avec elle.

Ma soeur me fit un large sourire que je lui rendis avant de lui embrasser le nez et de la poser par terre.

-Viens ! On va faire visiter le village à Hako ! Fis-je à Nyuuwa qui hocha la tête ravie.

C'était partit !

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2016


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
0/450  (0/450)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Mer 27 Avr - 19:29

Qui veux tu espionner ?

Après que Yume l'ai remit dans la bonne direction, ce qui fit pendant un instant rougir un peu Hako, les deux jeunes filles se mirent en route, progressant au sein du quartier Hyuga, au grand plaisir de l'Aburame qui ne perdait rien du spectacle, ravie de satisfaire sa curiosité.
D'autant plus que la kunoichi aux yeux pâles répondit à son avalanche de questions sans même paraitre gênée par l'audace et le débit d'Hako.
Le fait d'apprendre que les Hyuga avaient de subtiles différences dans leurs yeux lui fit plaisir : elle aimait la diversité et savoir que le noble clan n'était pas un bloc monolithique de clone aux yeux tous blancs lui plaisait. C'était un peu comme les différents type d'insectes de son clan. Et même pour les utilisateurs de la même souche de kikaichuu, il y avait de subtile différence selon les hôtes. Ses propres petits amis étaient par exemple légèrement différents de ceux de Shino-nii, même si seul un Aburame pouvait s'en rendre compte.

Hako se demandait s'il elle pourrait reconnaître les familles des différents Hyuga en fonction de la teinte de leur regards. Hmmmm... Il faudrait qu'elle regarde les yeux de la sœur de Yume pour voir si il y avait des points commun.
Cette réflexion fut brutalement coupée court quand la Hyuga la plaqua contre un mur.
Ah ! Une patrouille !
Hako se sentit un peu coupable : elle aurait dû envoyer des insectes en amont, au lieu d'harceler Yume de question...
Bon, en tout cas, les Hyuga ne semblaient pas avoir repérés les deux jeunes filles. Autant pour le super-regard !
Ou alors, ils considéraient les deux kunoichi comme ayant le droit d'être là. C'était aussi logique : Yume devait bien avoir le droit de recevoir des invités (enfin, connaissant la réputation de noble un peu coincé du clan, ils devaient sans doute devoir passer par tout un tas de cérémonies ennuyeuses avant d'être admit ici...).
En tout cas, cette expédition en compagnie de la Hyuga amusait Hako : elle avait l'impression d'être retourner à l'Académie, quand elle jouait aux ninjas en imitant les "grands".
Il faut dire que ce genre de chose n'était pas très fréquente chez les enfants Aburame... D'autant plus que peu d'entre eux (sous la houlette des adultes) étaient encouragés à jouer avec "l'anormale".

Hako sortit de la cachette où l'avait poussée sa comparse à son signal, lui dédiant au passage un sourire amusé. c'était reparti pour l'infiltration !
Mais un peu plus loin, Yume freina brutalement et seul les réflexes de kunoichi entrainée d'Hako lui évitèrent de rentrer dans la jeune fille d'une manière fort peu gracieuse.
L'Aburame lui dédia un regard interrogateur, se demandant pourquoi sa nouvelle amie s'arrêter si brusquement et pourquoi elle paraissait si tendue. Une autre patrouille ? Déjà ?
Mais avant qu'elle est pu en demander confirmation, Hako eut la surprise de voir le visage et plus particulièrement les yeux de Yume changer.

Voilà donc le fameux Byakugan... Pourquoi la Hyuga l'activait-elle maintenant ? Y avait-il un danger ou un imprévu ?

"Attends moi, je reviens. Mon père est chez moi. Et j'ai pas envie de le voir. Je vais chercher ma soeur. J'en ai pas pour longtemps." expliqua alors Yume, avant de s'éclipser après un clin d'oeil.

Hako pencha la tête de coté, vaguement intriguée tout en suivant de loin la progression de l'autre kunoichi.
Était-ce parce qu'elle était avec Yume que cette dernière ne souhaitait pas voir son père ? C'est vrai qu'à strictement parler, la présence d'Hako était illicite. Yume risquait-elle des ennuis pour avoir introduite une étrangère sur les terres du clan. Enfin, une étrangère... Elle était quand même une kunoichi de Konoha, membre d'un clan réputé et allié !
Ou bien alors y avait-il autre chose ? Yume aurait-elle des problèmes avec son père ou sa famille ? Pourtant elle avait l'air d'une gentille fille, très serviable et assez douée pour repérer et capturer l'incroyable Hako-sama en mission d'infiltration. N'importe quel parent serait fier d'avoir une ninja comme elle dans la famille...
Il faudrait qu'elle trouve un moyen d'en savoir plus, mais l'Aburame ne souhaitait pas non plus harceler la jeune fille, surtout à propos de sa famille. Cela ne se faisait pas... Mais elle était quand même diablement curieuse !

Mais déjà Yume revenait, chargée d'un petit paquet frétillant : une Hyuga miniature, visiblement ravis de l'expédition sur le dos de sa grande sœur.
Yume lui tendit l'enfant devant les yeux, qui en profitant pour lui tirer le bout de son bonnet vert pomme en poussant des gloussement de rire. Il faut dire que l'apparence colorée d'Hako devait représenter une nouveauté fort amusante.
"Ce petit monstre qui gigote dans tous les sens c'est ma petite sœur. Je te présente Nyuuwa. Nyuu, je te présente Hako, sois gentille avec elle." s'exclama la Hyuga en faisant les présentation, avant de se mettre à câliner sa sœur.

Hako quant à elle était plus... réservée.
En vrai, elle paniquait un peu : la toute jeune adolescente venait de se rendre compte qu'elle ne connaissait rien aux enfants. Et si elle lui faisait mal ou l'effrayait par erreur ?
Fille unique, kunoichi et mouton-noir (enfin plutôt vert vif) d'un clan stoïque voire renfermé, elle n'avait jamais joué avec des enfants plus jeunes qu'elle.
Du coup, elle ne savait pas trop que faire, n'osant pas trop toucher la petite Hyuga, se contentant de lui sourire un peu bêtement.
"Coucou Nyuuwa !" balbutia-t-elle pour être polie, forçant l'enthousiasme dans sa voix. Est-ce que la petite fille  la comprenait-elle ? A quel âge on apprenait à parler, déjà ? Est-ce qu'elle n'allait pas avoir peur d'une inconnue aussi bizarrement attifée ? Non, visiblement elle aimait le bonnet. N'allait-elle pas se mettre à pleurer si on la fixait trop longtemps ? Raaah, pourquoi elle n'avait jamais fait de mission de rang D en baby-sitting !

"Viens ! On va faire visiter le village à Hako !" s'écria alors Yume, qui accapara aussitôt l'attention de la petite, au grand soulagement d'Hako.
L'Aburame suivit alors en trottinant les deux Hyuga. Avec Nyuuwa, elles n'iraient sans doute pas bien vite, ni bien loin, mais la balade promettait d'être agréable...
Hako n'en perdait pas une miette, regardant avec amusement et plaisir les deux sœurs batifoler ensembles. Le tableau était charmant et la fillette, adorable. Bien vite, un grand sourire dévora le visage d'Hako, qui se sentit un peu honteuse de son inaptitude avec les enfants.
Il fallait espérer qu'elle n'avait pas vexé ou gênée Yume en ne sachant pas quoi dire ou que faire devant sa petite sœur...

L'Aburame cherchait un moyen de se rachetait (et de conquérir le cœur de la petite Nyuuwa, déjà proclamé sœur d'adoption par Hako qui ne savait pas résister aux choses mignonnes) quand elle avisa un des massifs floraux qui s'épanouissait en ce début de printemps.
Elle nota aussi les différences entre le domaine Hyuga et ses propres terres. Tout ici était méticuleux, savamment ordonnée et d'un goût exquis. Pas étonnant que l'on considère les Hyuga comme le plus nobles de clan de Konoha...
Au domaine des Aburame, la nature était plus... fonctionnelle et sauvage, uniquement dédié à générer un écosystème viable pour les insectes et les membres du clan. La beauté n'était que secondaire.
Hako décida que les deux approches lui plaisaient, offrant des charmes différents.
En tout cas, ça lui avait donné une idée...
Négligemment, elle cueillit une jolie fleur odorante dans un massif (brisant son ordre parfait, ce qui donnerait sans doute une attaque au jardinier Hyuga qui en était responsable). S'agenouillant avec de grands gestes devant la plus petite des sœurs, elle lui tendit la fleur.

"Tiens, Nyuuwa !" s'exclama-t-elle avec un sourire rieur. "Ta grande sœur ne veut pas être une princesse, mais je suis sûr que toi tu en es une !"
Alors que la petite Hyuga prenait la fleur, Hako fit promptement quelques mudra ninja.
"Hijutsu : Mushiyose" s'écria-t-elle en relâchant autour d'elles sur le sol une toile de chakra soigneusement calibrée.

Obéissant à l'appel de l'Aburame, tout les papillons qui butinaient alentour s'envolèrent et se rapprochèrent, tourbillonnant autour de Nyuuwa dans un ballet multicolore.
Certains osèrent même se poser sur la fleur qu'elle avait à la main, le tout accompagné du rire cristallin d'Hako.
"Vous voilà couronner Princesse des Fées et des Papillons !" s'exclama Hako, ravie.
Bon, il fallait espérer que comme Yume, sa sœur n'avait pas peur des insectes.
Oups.
Elle n'y pensait que maintenant... Elle aurait dû demander à Yume avant de faire ce petit tour...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Mer 27 Avr - 22:03

Nyuuwa était ravie de la ballade surprise et le faisait savoir en courant un peu de partout, mais en faisant attention à éviter certaines zone. Notre quartier était plus un mini village qu'autre chose, avec le quartier des "salles d'entrainements" . Et ma sœur n'avait pas le droit d'y aller. Et elle le savait très bien. Mais ce ne l'empêchait pas de poursuivre les oiseaux dans le ciel et m’appelait à chaque instant pour me montrer cailloux, bâtons, pétales de fleurs. J'adorais quand elle faisait ça. Mais j'avais vu que Hako était gênée face à Nyuu. Avait-elle peur des enfants ? C'était une drôle d'idée. Mais je crois qu'elle avait dit qu'elle n'avait pas de petite sœur. Ou alors je me trompais et je confondais avec quelqu'un d'autre. Je n'avais jamais vu des Aburame avec des grandes fratries alors c'était peut-être pour ça que je pensais ça. Je perçu un mouvement sur ma droite. C'était Hako qui c'était approché d'un massif de camélias rouges au parfum légers pour en cueillir une. Heureusement que j'étais là, et pas le jardinier, sinon bonjour la raclé ! Personne ne brisait les massif de fleurs des Hyugas ! Sauf, nous mêmes. Si un Hyuga touchait un autre massif de fleurs que le siens c'était pour rétablir l'équilibre d'un  massif de fleur pour son camarade; Mais qu'un "étranger" le fasse ! Sans permission en plus, c'était intolérable ! Pour les autres, moi je m'en fichais. Ma sœur s'approcha curieuse et je souris en voyant Hako réaliser un tour de "magie" pour couronner ma sœur reine des fleurs et des papillons. Ma sœur ravie par le ballet multicolores courrait après les papillons en riant cherchant à les attraper sans vraiment le vouloir. Je souris. Ma sœur était belle comme ça à jouer parmi les papillons. Elle se retourna vers moi avant de courir vers moi au milieux des papillons.

-Vu ! Vu ? Vu ! Me-nee ! Llons! Lonns !

Je souris et me penchais vers elle pour lui accrochais la fleur dans les cheveux avec affection

-Oui, j'ai vu. Tu es toute entourée de papillons ma princesse. Tu es la princesse des papillons.

Ma soeur rit et battit des mains avant de courir face à Hako pour lui montrer, et essayer de lui piquer son bonnet vert. Elle était trop petite, et de toute façon elle fila de nouveau droit devant. Je faisais attention où elle allait. Je voulais éviter le quartier de la branche principale.  Je souris à Hako

-Tu l'as rendu plus joyeuse que d'habitude. Elle adore les fleurs et les papillons.

Je me précipitais soudain au moment où ma sœur allait rentrer dans la partie de la branche principale; Je l'attrapais par le col de son haut de justesse et la soulevais à moitié dans les airs pour la ramener sur "le bon chemin". Elle me fixa boudeuse mais je lui soufflais que c'était le quartier des grands, et qu'on ne devait pas aller par là. Elle compris et fila dans une petite rue. Je levais les yeux au ciel

-Tu as le droit à un tour complet Hako-san, On va vers le "centre" du quartier, il y a une espèce de place là bas. Avec une fontaine. Bon, il n'y a pas de boutique mais c'est joli. Fis-je à ma nouvelle amie.

Avant d'être obligée de courir derrière ma petite sœur pour la rattraper. Nyuuwa avait du sang de l'éclair jaune de Konoha ou quoi pour aller si vite ? Aucune idée mais elle battait tout le monde, du moins les enfants de son âge à la course. je la rattrapais facilement et  la hissais sur mes épaules pour qu'elle regarde d'en haut le monde. Elle s'agrippa à mes cheveux et je retiens une grimace. Je me retournais vers Hako en souriant

-Bienvenu dans le mini village des Hyugas. Déclarais-je en riant doucement.

Le centre était vide, avec au milieux une fontaine et le contour de la place était bordés de gros massifs de différentes fleurs, qui dégageaient de douces fragrances et de belles couleurs. Je souris. J'aimais mon quartier ! Et j’espérais que Hako l'aime un peu elle aussi.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 17
Date d'inscription : 23/02/2016


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
0/450  (0/450)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Mar 3 Mai - 19:33

Qui veux tu espionner ?

Heureusement, la petite sœur de Yume n'avait pas peur des insectes. En tout cas pas des papillons aux belles ailes colorées... Hako se retint de lui montrer son essaim de kikaichû. Il fallait bien l'avouer, ils étaient bien moins... présentable.
La gamine riant et criant allant montrer à sa soeur sa petite escorte personnelle de lépidoptères. Le sourire et l'air attendrit de Yume piquant la fleur dans les cheveux de Nyuuwa valait le coup d'œil. Hako ressentit une vague pointe de jalousie en contemplant les deux sœurs qui s'entendaient si bien. Hmmm... Pourrait-elle essayer de convaincre ses parents de se reproduire à nouveau et de lui donner un frère ou une sœur. Un frère. Avoir un descendant mâle ferait sans doute plaisir à son père et apporterait un équilibre à la famille. Les Aburame aimaient l'équilibre.

La mignonne petite Nyuuwa revint en courant tirer Hako de ses réflexions, lui remontrant les papillons.
Est-ce qu'elle avait déjà oublié que c'était l'Aburame qui les avait attirés ? Les enfants ont-il réellement si peu d'attention ? Est-ce qu'elle était comme ça dans sa jeunesse ?
Hako secoua la tête et sourit à la petite. Ce mouvement suffit à agiter les extrémités de son bonnet et à attirer l'attention de Nyuuwa dessus, qui essaya vainement de s'en saisir.
Visiblement il lui plaisait. Cela pouvait que cette jeunette Hyuga avait du goût ! Hako essaya de l'imaginer plus âgée, vêtue d'une tenue à froufrou et voyante. Du bleu  azur ou du violet... Voilà qui ferait une noble Hyuga qui surprendrait son entourage ! L'image suffit à faire ricaner Hako.
Yume s'approcha pour lui parler.

"Tu l'as rendu plus joyeuse que d'habitude. Elle adore les fleurs et les papillons." affirma-t-elle gentiment.
Hako se demanda comment était élevé les enfants Hyuga. Etait-ce strict ? Pouvait-il jouer avec les insectes et parmi ses massifs de fleurs et ses jardins (trop) parfaitement taillés ?
Elle n'osa pas encore poser directement la question à Yume... Mais déjà la jeune fille partait en courant pour rattraper sa sœur (comment une si petite chose pouvait être aussi vive et rapide dès qu'on ne la regardait pas ?).
Elle la détourna de son chemin, au grand déplaisir de la filette. Négligemment, Hako tendit l'oreille quand la Hyuga "sermonna" sa sœur. Le "quartier des grands" ? Intriguant.
Alors que Nyuuwa partait déjà dans une autre ruelle, Hako jeta négligemment un oeil. Rien d'exceptionnel, un bout typique du quartier Hyuga, élégant, propre et net. Peut être même d'aspect encore plus riche que le reste.
Zut, l'Aburame aurait bien voulu tomber par hasard sur un "quartier des grands", un quartier chaud Hyuga bien compromettant, un genre d'endroit avec des bars et des établissement douteux (Hako avait l'imagination fertile). L'image mentale de nobles Hyuga fêtards et débauchés la fit sourire, nécessitant tout son entrainement ninja pour ne pas franchement éclater de rire.
C'était aussi crédible que des Aburame dévergondés !

L'esprit amusé, Hako sautilla derrière Yume et Nyuuwa.
"Tu as le droit à un tour complet Hako-san, On va vers le "centre" du quartier, il y a une espèce de place là bas. Avec une fontaine. Bon, il n'y a pas de boutique mais c'est joli." déclara alors sa nouvelle amie en lui faisant la visite.
"Pas besoin du -san, sinon je recommence avec le -hime." rigola la kunoichi vêtue de vert pomme.
Hako aurait bien aimé lui poser quelques questions sur son intriguant clan et comparer avec elle les différences avec les terres Aburame, mais déjà l'autre kunoichi repartait sur les pas de sa petite sœur qui ne tenait pas en place (ce qui plaisait intérieurement à Hako).
Elle fini par la capturer et la hisser sur ses épaules.
L'enfant tendit à nouveau la main vers le bonnet de l'Aburame, qui esquiva en riant. Il faudrait qu'elle voit si elle n'en avait pas un plus petit à la maison. Sa mère saurait bien...

Les jeunes filles étaient arrivé à la place vantée par Yume.
"Bienvenu dans le mini village des Hyuga." déclara joyeusement cette dernière.

Et Yume n'avait pas mentit : l'endroit était magnifique, entretenu avec soin. La fontaine apportait un peu de calme et de fraicheur et les fleurs embaumaient l'atmosphère.

"C'est splendide !" affirma avec emphase Hako, ravie. "Nous n'avons pas ce genre de chose, à la maison !"
Oui, cette place était conçut pour la détente, le repos et le plaisir.
Les Aburame n'avaient que des jardins "utilitaires" ou des espaces de végétation sauvage ou semi-sauvage, dédiés aux insectes, aux plantes médicinales ou aux poisons. Rien qui n'était sciemment cultivé pour le plaisir des sens.

Elle expliqua cette différence à Yume, avant de poursuivre pour ne pas trop dévaloriser son clan.
"... Et même si nous n'avons pas d'endroit aussi beau et...hummm... travaillé, il y a quelques endroits qui valent le détours. Je connais un clairière tranquille avec une source non loin qui me rappelle un peu cet endroit. Et il y a des pins non-loin et quand il fait chaud on sent la sève..."

Hako s'assit sur le rebord de la fontaine, jouant un instant avec l'eau, faisant semblant d'en lancer sur Nyuuwa, ce qui forçait Yume à esquiver en suivant les cris de la petite.

"Elle n'est pas trop lourde ?" demanda Hako, avant de se sentir un poil stupide : Yume était une ninja après tout, un p'tit bout d'chou comme ça ne devait pas trop la gêner... "Euh... Tu peux la laisser jouer et courir aux alentours, si tu veux."
Elle se pencha en avant, pour murmurer à l'oreille de la Hyuga.
"Quand je lui ai donné la fleur, j'ai placé une femelle kikaichû sur elle... Je saurais toujours où elle est, même pas besoin d'utiliser tes yeux magiques..."
A ces mots, Hako ricana, un souvenir venant l'amuser.
"P'pa en a placé sur moi jusqu'à mes 12 ans, avant que je ne lui gueule dessus une fois de trop. Il essaye encore, de temps en temps, mais je soupçonne que c'est pour me tester ou me faire bouder et avoir la paix... Et M'man a même pas besoin de ça pour me traquer...Ppffff... Les parents."

La fin de sa tirade était une ouverture : Hako était très curieuse du clan Hyuga et de ses différences avec les Aburame. Et encore plus curieuse de la famille de Yume.
Pourquoi n'avait-elle pas voulu voir son père ? N'approuverait-il pas une amitié naissante avec une kunoichi d'un autre clan ? Et y-avait-il une séparation, une hiérarchie basée sur l'âge chez les Hyuga, d'où la notion de quartier pour adultes ? Chez les Aburame, la maturité intellectuelle et les compétences personnelles avait plus d'impact que l'âge...
Mais Hako ne pouvait décemment pas aborder de manière aussi franche ces questions : elle ne connaissait pas encore assez bien Yume...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
« Alliance du Feu » Genin de Konoha

avatar
« Alliance du Feu » Genin de Konoha


Messages : 101
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 19
Localisation : Dans le village


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
132/450  (132/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   Mer 4 Mai - 14:11

J'écoutais Hako en souriant, tout en surveillant du coin de l'oeil le lièvre qui me servait de petite sœur. Je faisais confiance à Hako pour la retrouver ... Mais si ma sœur perdait la fleur; Je souris à nouveau en l'entendant parle de nos "yeux magiques". C'était une drôle d'appellation mais ça changé de "l’œil blanc". Si un jour, elle voyait le Juken en action, allait-elle appeler ça la "danse"?  Peut-être, j'avais du mal à croire qu'elle était du clan Aburame. Mais bon, je n'avais pas à juger : elle pouvait l'être, et elle l'était, sans ressembler forcément à ses membres.

Sa petite anecdote sur son père me fit rire légèrement. J'avais un peu le même genre de père?  Je ne vis pas Nyuuwa filait à toute vitesse dans une ruelle. Je l'avais posé au sol., elle s'agitait trop sur mes épaule. Elle n'arrivait jamais à rester en place plus de trois minutes. Le seul moment où elle était "calme" c'était quand on mangeait. Et encore, si seulement le menu lui plaisait. En gros, elle se tenait tranquille à tous les repas. Je finis par déclarer

-J'ai un père un peu du même genre.  Sauf qu'il n'a pas d’insecte, mais un Byakugan très puissant, et une intuition excellente quand il s'agit de me trouver. Heureusement qu'il est souvent en mission ...
-Hoy ! Yume !

Je me retournais en entendant mon prénom. Un jeune homme aux courts cheveux blonds avec les yeux délavés du clan Hyuga s'approcha de moi. Ma petite sœur qui s'agitait sus le bras. Kayate. Mon cousin, enfin, l'un de mes cousin de la branche secondaire. Il portait son bandeau frontal.

-Bonjour Kayate-kun. Tu te lance dans la chasse aux petites soeurs maintenant ?

Il rit doucement et posa ma soeur au sol, cette dernière bondit pour s'accrocher à ma jambe  boudeuse.

-On dirait bien ! Qui est-ce ? Demanda-t-il en fixant Hako
-Hako Aburame. Une amie. Tu as finis ta patrouille ?
-Enchanté gente Hako Aburame; Je suis Kayate Hyuga. Un des cousins de Yume. Il lui fit un élégant baise main après cette présentation

Je levais les yeux au ciel. Il en faisait toujours trop. Il se tourna de nouveau vers moi.

-Oui, j'ai finis ma patrouille. Fais gaffe au fait, ton père est de retour. Il ...
-J'ai vu, mais merci. Le coupais-je aussitôt, peu désireuse qu'il dise indirectement à Hako que mon père allait venir me chercher par la peau des fesses. Kayate compris
-Bon, je file moi ! J'ai entrainement. Ils sont en réunion, mais je crois qu'Ils ont presque finit.
-Ok ! Merci Kayate-kun ! Bon entrainement !

Kayate me sourit à moi, à Hako et à Nyuuwa avant de filer. Nyuuwa lui tira la langue. Je souris de nouveau en la fixant. Elle me tendit les bras deux secondes avant de filer voir Hako et son bonnet.

-J'aimerais bien voir vos jardins "sauvages". Ils doivent être beaux. Fis-je pensive en revenant à la première discutions.

Mais le fait que ceux de la branche principale soient en réunion m'intriguais au plus haut point. Mais peut-être que ce n'était rien du tout. Je devais me faire des films. En ce moment il y avait beaucoup de réunions. Je ne savais pas pourquoi. Mais en même temps j'étais de la branche secondaire, alors c'était normal ... Enfin, je crois. Je m'assis près de Hakko, sur le bord de la fontaine. Nyuuwa semblait toujours autant fascinée par le bonnet de ma nouvelle amie. J’espérais juste que mon père n'avait pas commencé ses recherches pour me ramener à la maison et à son entrainement. Je fixais l’eau à moitié perdu dans mes pensées.

×××××××××××××××

     

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Qui veux tu espionner ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui veux tu espionner ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )
» Veux tu de moi ? [Crystal Noir & Pépite d'Or]
» Espionner... [Avec Alban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: RPG - PRINCIPAUX LIEUX :: Konohagakure :: Konohagakure no Satô-