BANNIERE
Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.

Partagez | .
 

 Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Mer 12 Aoû - 20:08

Les matinées agréables, Izumo s'en délectait. Une matinée comme celle-ci, il en rêvait chaque nuit. Ce matin là, au climat tempéré laissant s'infiltrer une fraîche brise par la fenêtre, motiva Izumo à apporter à son entourage autant de bonheur que ce début de journée lui en apportait. C'est alors qu'il fit cuire une quantité conséquente de riz pour préparer un nombre suffisant de bentos afin de distribuer un repas aux moins fortunés du village qu'il croisera. En cette belle journée de permission, rien de plus ne semblait l'inspirer que de partager un sourire, un repas, une marque de joie et de bien-être. C'est alors qu'une fois la préparation, la disposition et la mise en boite de ses plats terminées, il empaqueta le tout dans un grand sac avant de prendre la route.

Passant par les grands axes d'Iwa avant d'entamer les quartiers moins favorisés, le jeune Chuunin, commença à craindre que ses quelques dizaines de rations ne suffisent pas à combler l'estomac des affamés du village qu'il croisera. Désireux de justice et de bonheur, il tint à ce que son acte garde cette journée merveilleuse, mais surtout qu'il permette aux journées à venir de l'être tout autant pour le peuple d'Iwa. Ne pouvant être juste sans être impartial, il fini par décider, après avoir distribué quelques repas, qu'il devait motiver les personnes à qui il venait en aide à partager leur repas chaud. Curieux de connaitre ses talents de persuasion, tout en voulant probablement se rassurer, Izumo alla à la rencontre d'un homme de la cinquantaine, apparemment sans abri ni grand espoir d'en retrouver un un jour. Il marcha tranquillement jusqu'à lui, lui faisant comprendre qu'il s'apprêtait à s'arrêter tailler la bavette, ou bien laisser quelques ryos dans la jarre à coté de lui.

Bonjour Monsieur, vous allez bien?

Le jeune homme était tout souriant. Portant encore le sac de provisions dans son dos, il attendit qu'une conversation s'établisse avant de proposer son bento. Le clochard, assis contre un mur, bouteille vide à la main, la posa et tandis la main au ninja en tenu de civil, en profitant pour lui rendre son sourire.

Salut jeune homme, on laisse allez ma foi. Parfois, j'me demande pourquoi j'continu à demander la charité à un village si peu charitable...le patriotisme peut être.

Le visage du vieil homme était drôle. Ravagé par des décennies d'addiction et de désespoir, il trouva quand même le moyen d’installer auprès d'Izumo un climat de chaleur et de gaieté. Peut être était ce la grande quantité de saké dans le sang qui s'exprimait, ou peut être était ce que l'infortuné ressentait au plus profond de lui, en tout cas, Izumo était satisfait de cette situation. C'est alors qu'il posa son sac par terre.

Vous trouvez qu'Iwa est un village peu charitable. Moi je pense plutôt que la majorité des êtres humains sont bien peu charitable dans ce monde. Par chance, nous sommes capable de ne pas s'arrêter aux généralités. Prenez un exemple: Aujourd'hui, je me suis levé de mon lit avec pour projet d'offrir un bento, encore bien chaud je l'espère, à tous les affamés et autres hommes et femmes dans votre situation particulière.

Il tandis alors la boite vers la main grande ouverte du vieil homme, mais ne la lâcha qu'après quelques dernières paroles. Izumo indiqua à son interlocuteur qu'il serait comblé si le vieil homme pouvait partager son repas avec une personne en ayant besoin. Suite à cela, les deux bavardèrent pas plus de deux minutes et le distributeur de bentos continua sa route, poursuivant sa mission tout en se mélangeant à la foule. En réalité, Izumo se trouvait désormais sur un toit, observant le vieil homme à qui il avait offert un bento et gentiment demandé de ne pas tout garder pour lui. Il se tenait devant son plateau repas, fumant encore et semblant dégager de bonnes odeurs à ses narines. Il le regarda longuement, fixement. Il le regarda, semblant se demander s'il allait attaquer ce repas pour le finir ou s'il allait rendre un jeune homme comblé de bonheur en n'en mangeant qu'une partie pour combler l'estomac d'une tierce personne. Après avoir probablement peser le pour et le contre, il saisit sa paire de baguette et commença à séparer les différents ingrédient de manière à composer deux moitiés de plat plus ou moins égales. Ne pouvant s'en empêcher, il mangea tous les beignets de crevettes avant de refermer la boite et partir rejoindre la personne qui allait manger avec lui une moitié de bento sans beignet. Il n'en fallait pas plus à Izumo pour être satisfait, il endossa alors son sac, descendit du toit et reprit son chemin de donation.

Plus qu'une petite dizaine, et j'aurais fini.

Le jeune homme sympathique gardait le sourire et l'air chaleureux, mais il commençait tout de même à avoir envie de changer d'activité. Il ouvrit l’œil pour ne manquer aucune personne semblant avoir l'estomac vide et ne capta qu'une âme solitaire hors de la foule, au fond d'une ruelle sombre. Difficilement perceptible, la silhouette dans l'ombre était avachie contre un mur, sur un sol insalubre. Izumo, soucieux d'aider son prochain, accéléra le pas jusqu'à sa cible, et tout ça pour constater que la petite ruelle dans laquelle il se trouvait...sentait fort le coup fourré. Le ninja, ne pouvant pas soupçonner sans essayer d’apaiser ses doutes, regarda autour de lui et se rapprocha avec méfiance de l'homme au sol.  La personne était consciente, mais surement sous l'emprise de puissants stupéfiants. Le trouble de ses sens ne l'empêcha pas de capter la présence d'Izumo et de diriger son regard vers le sien. Le Chuunin, libéré momentanément de toute méfiance, posa son sac et s'avança. C'est alors que le regard du drogué se mouva sur le coté, informant Izumo d'une présence, confirmant l'existence du guet-apens dans cette ruelle. Il repéra une pointe de dague se diriger vers son flanc droit qu'il para sans difficulté avant de désarmer son assaillant. Un homme que la société a transformé en criminel, le mettre hors d'état de nuire aurait été aisé s'il n'avait pas été accompagné de cinq camarades armés à l'allure de gorilles.

Sachant pertinemment qu'il n'allait pas être en mesure de les raisonner, il tenta tout de même, pas tant pour le fond que pour la forme. Ainsi, avant d'adopter une posture défensive, il resta droit, et prit calmement la parole.

Mmh...vous penser que m'agresser vous mènera quelque part. Vous pensez qu'en vous attaquant à moi, vous allez sortir de cette ruelle plus fortunés qu'en y pénétrant. Et bien laissez moi vous expliquer sans trop de détails à quel point votre cheminement de réflexion était mauv..

Coupé par le junkie derrière lui, précédemment en plein voyage sur le sol. Ce dernier empoignait le manche d'une lame enfoncée dans le creux de l'omoplate gauche du pacifiste. Rapidement il la lâcha pour pousser sa victime dans les bras de ses camarades. Tombant entre deux des loubards qui l'attrapèrent, rapidement, de puissants cris de douleurs se firent entendre. Les deux hommes reçurent chacun un bras cassé. Izumo put alors se redresser...

.mauvais, car vous n'avez même pas pris la peine d'observer à qui vous veniez vous frotter, bande d'idiots!

...et faire comprendre aux criminels que l'ère du crime était terminée pour eux.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Jeu 13 Aoû - 19:54

L'aube surplombe le fabuleux paysage montagneux d'Iwa. Il doit être approximativement 7h20, enfin cela n'a pas réellement d'importance après tout. En tout cas notre héros est déjà levé à faire quelques étirements, son apprentissage du ninjutsu étant finalisé, il n'oublie pas de garder son corps en forme avec quelques exercices physiques. Il part pour un petit footing tranquille dans les environs de la ville. Il passe d'abord par certains sentiers qu'on trouve dans les montagnes pour ensuite revenir dans un espace plus urbains. Sur son trajet, il n'hésite pas à s'arrêter au sommet d'une colline qui surplombe la ville. La couleur du soleil mélangée à celle des roches font ressentir à Sento une douce chaleur. Il sent dorénavant une ambiance conviviale dans cet espace qui pourtant comporte encore certains « parasites ». C'est le nouveau nom pour définir les xénophobes ou autres malfrats, spécialement donné par l'Iwajin. Descendant de son petit coin, il rejoint les rues du village afin de se reposer un peu. Il se pose sur un banc se trouvant sur sa route. Il salut poliment tous les passants qui lui répondent de temps en temps.


Quelques minutes de repos et il repart, mais juste avant, un petit gars tire l'une de ses protections aux mains. C'est l'un de ses amis, Sento l'a aidé plus d'une fois et il joue avec quand il a le temps. Le pauvre est souvent seul car sa timidité l'empêche d'aller vers les autres, de plus il est orphelin. Mais avec le cœur en mousse de Sento, le mini bonhomme a eu confiance et maintenant il peut compter sur son ami.


« Oh ! Alors mon pote tu vas bien ? Désolé je n'ai pas été énormément disponible pour toi. J'étais en plein entraînement pour devenir encore plus fort ! »


- Hahaha v'oui je vais bien ! Je te regardais pendant que tu travaillais dur. Tu es vraiment le meilleur ! Tu es incroyable Nii-san. Ha c'est vrai, j'ai pu m'acheter une boisson, je te la donne.


- Euh je sais pas comment te remercier petit... Mais merci j'en ai bien besoin après mon footing matinal. »


Les yeux de merlan frit du jeune fan fait fondre notre shinobi. Il ne pouvait pas refuser un tel geste, surtout que l'ambiance accompagnée d'une bonne boisson fraîche lui permet de la savourer pleinement. Sento sent sa force augmentée, capable de soulever tout le village d'un seul bras ! Puis il revient à lui et croise le regard avec un type louche. Une tenue très sombre, une capuche sur la tête permettant de ne pas voir son visage. Les sens de Sento sont sensibles aux choses louches. Après tout il s'y connaît bien, depuis le temps qu'il se bat contre des gaillards de cette catégorie, il peut presque deviner leur mouvement. Ce dernier commence à partir dans une ruelle ténébreuse. Les embrouilles se font sentir à plein nez. Notre camarade ne veut plus s'occuper de genre de problème, tout lui retombera dessus plus tard s'il y va. Après avoir fini son analyse, il regarde son ami et lui propose une petite balade pour s'amuser avec lui pendant qu'il le peut. L'enfant ne refuse pas et ils se mettent en marche.


En chemin, ils croisent un homme bien étonnant. Un sac rempli de repas qu'il sert aux gens défavorisés. Une action très noble, c'est trop surprenant. Généralement c'est du chacun pour sa pomme dans Iwa, à cause de l'activité économique encore trop faible. On peut dire respect à cet homme. Celui-ci donne son repas après une conversation avec une vieille homme à la rue, avant de disparaître du champ de vision du Genin. Impossible pour un villageois de faire ça. Le généreux est donc un shinobi tout comme notre héros. Une seule possibilité pour lui, être sur un toit. Écartant ses yeux pour ne pas le louper, il repère sa cible. Il observe dans une direction, celle du pauvre homme. Drôle de personnage, il est rare de croiser de tel spécimen. Il scrute partout, comme s'il était à la recherche d'une chose. Puis il fixe un endroit et pouf disparaît. Impressionnant, il intrigue beaucoup Sento qui veut en savoir plus. Il détermine l'endroit qu'il regardait et par hasard, c'est la ruelle qui risque d'apporter des problèmes. Mauvaises ondes à nouveau, l'Iwajin ne sait pas quoi faire. Il sert son poing et on peut ressentir une forte confusion, voire de la peur. Le gentil orphelin ne comprend pas ce qui se passe, mais il n'hésite pas à parler.


« Nii-san, pourquoi tu trembles ? Tu as peur ? Je me trompe hein, car tu n'as pas besoin, tu es le meilleur après tout »


Des paroles innocentes mais accompagnées d'un sourire, permettent à un homme de revenir dans le droit chemin. Plus d'hésitation et tant pis pour les problèmes, il doit aller dans cette ruelle. Courant comme il peut parmi la foule, il arrive avec en vision, plusieurs silhouettes. Des paroles encore trop faible pour être entendu, il réussit au moins à apercevoir les actions. Une belle contre attaque de la part du mystérieux shinobi. D'après son observation, sept hommes au total dont six qui doivent être des ennemis, mais suite au cris de douleur, deux ont de bonnes blessures. Il arrive à présent au côté de l'homme au bon cœur. Un air de surprise se reconnaît sur les visages, on peut même entendre « Qui est ce gars ? ». Pas facile d'arriver au cours d'un combat qui est pratiquement fini, cet individu a tellement l'avantage sur ses opposants. Pour la jouer cool quand même, il prend la parole devant tout le monde.


« Bon je vois que ce n'est pas joyeux ici. Décidément y a toujours des pourries ou autres « parasites » ici. Désolé mec d'intervenir comme ça mais j'avais senti les embrouilles avant mais je n'ai pas voulu m'en mêler. Sauf qu'à présent, j'ai une preuve solide qui me permet de me battre. Les gars, venez que je vous refasse le portrait, j'ai besoin de tester mes nouvelles capacités. »


Ceux pouvant encore se battre serrent les dents et montrent qu'ils sont prêts à se battre. Tant mieux, Sento préfère qu'il y ait de la résistance. Avec sa vitesse qu'il possède par sa maîtrise du Taïjutsu, il charge directement en créant un écran de fumé afin de disparaître quelques secondes. Les adversaires n'ont aucune vision, le shinobi en profite pour envoyer son poing contre la joue du premier sur son chemin l'envoyant contre les trois autres déjà acculés par l'attaque précédente. On dirait que les deux ninjas jouent au bowling. Bref, un sourire apparaît sur son visage, il est heureux car il a fait un bon choix. Il se tourne le dos à ses ennemis et n'hésite pas à regarder son allié pour lui adresser la parole.


« Content d'être à tes côtés, tu es étonnant ! Je t'ai vu lors de ton œuvre de charité. Tu es différent de tous ceux que j'ai vu pour le moment. »


On dit que dans un combat il ne faut jamais tourner le dos de son adversaire. Malheureusement, notre imbécile a bien fait cette erreur et voit l'ombre d'un bras au-dessus de sa tête. Un kunai est prêt à s'enfoncer dans sa tête.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Ven 14 Aoû - 14:01

Blessé et plus ou moins cerné, Izumo n'était pas spécialement en position de force. En tant que Shinobi, il se força cependant à ne pas faire pâle figure devant une poignée de bandits sans autres talents que leur force de frappe et leur témérité. Ainsi, bien qu'ayant une épaule endolorie et difficilement articulable, il ne relâcha pas ses efforts et mis ses menaces à exécution, libérant la bête qui était en lui. En un battement de cils, le Chuunin apparu derrière le drogué hostile et lui saisit la jambe gauche, le terrassant instantanément avant de la lui déboîter violemment. N'ayant pas même le temps d'émettre un cri de douleur, le bougre s'évanouit instantanément de douleur.

Dans un même temps, un Iwajin fit son entrée en scène. Izumo le distinguait difficilement derrière la foule. De premier abord, il paraissait aux oreilles du pacifiste jeune et fougueux mais également dégoûté et remonté par le crime et l'injustice. Celui qu'on surnommait Shizukawa, dite, la "rivière silencieuse", n'avait apparemment rien à craindre de son confrère, si ce n'est que sa force brute ne vienne brusquement briser son squelette. En effet, ce nouveau venu possédait une force physique étonnante. Izumo en arriva a cette conclusion en entendant les trois bandits encore en forme se faire mettre au sol en un seul impact du ninja dans un nuage de fumée.

Un robuste maitre Doton...ou peut être bien un amateur de Taijutsu.

L'écran de fumée maintenant dissipé, Izumo pu visuellement constater le résultat de l'altercation: un homme inconscient, trois hommes à terre et deux autres au bras cassé acculés face à face contre un mur. Techniquement, les criminels devraient avoir compris la leçon et tourner les talons au lieu de revenir à l'assaut, c'est surement pourquoi l'intervenant à la musculature sur-développée s'avança sans crainte et s'adressa calmement à Izumo. N'écoutant que d'une oreille distraite, le Chuunin attentif à ses adversaires remarqua l'un des bras cassé saisir un kunai dans sa poche qu'il dirigea vers le crâne de son comparse. Le jeune homme, lassé de la témérité de ses victimes, empoigna le bras de l'assaillant dans sa course et le plaqua contre un mur. L'homme lâcha alors son arme au profit d'Izumo qui ne tarda à la planté dans la paume de son adversaire, accrochant ainsi sa main au mur.

Tu as maintenant deux options mon gars. Soit tu parviens à décrocher ton bras du mur avec ton bras désossé, tout seul comme un grand, soit tu demandes pardon à mon camarade que tu as vainement tenté d'atteindre avec ta lame.

Souffrant le martyr, l'homme ne réfléchit pas et s'excusa sans tarder, les yeux débordant d'humidité. Satisfait, le Chuunin sortit rapidement le kunai hors de la chair de sa victime et lui demanda expressément, ainsi qu'à ses camarades, de foutre le camp s'ils ne voulaient pas se blesser. Déguerpissant alors sans tarder, laissant leur camarade inconscient face contre terre, il fallait espérer qu'en cette belle journée ils avaient apprit une belle leçon de vie. Ne courant maintenant plus aucun danger, les deux Iwajins purent ré-entamer leur conversation. Légèrement essoufflé, Izumo retira lentement la lame plantée derrière son épaule, laissant s'échapper au passage une belle quantité de sang. La douleur n'empêcha pas le ninja stoïque de prendre la parole à son nouvel ami avec le sourire.

Ravi de te rencontrer également. Je m'appelle Izumo, mais mes amis m'appellent Shizukawa. Pour être honnête, j'oeuvre justement pour apaiser les esprits des gens que je côtoie. Ces personnes, sympathiques ou non, pouvant céder trop facilement à la violence et la colère en cas de coup dur. J'ai cru comprendre que toi aussi tu n'appréciais pas ce genre de facilité...ces "parasites" comme tu les appelles.

Commençant à perdre beaucoup de sang, le ninja blessé perdit soudainement son sourire en posant un genou au sol. Alors au lieu de demander son nom à son collègue, lui demanda s'il n'aurait pas éventuellement quelques bandages et autre matériel de soins sur lui, en échange d'un bon casse-croûte préparé par ses soins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Dim 16 Aoû - 17:11

S'il avait le temps de parler, il dirait « Fait chier ». Il n'avait vraiment pas prévu que l'un d'eux se remettent à bouger après les coups qu'ils ont encaissés. De vrais coriaces ces malfrats. En attendant, le kunaï se rapproche dangereusement du visage de notre protagoniste. Heureusement qu'il ne combat pas seul. Le second combattant ne reste pas sans broncher, il agit directement en bloquant la main de l'adversaire et le plaquant violemment contre le mur. Le choc permet à l'arme d'être relâchée afin de la planter correctement dans la paume, le pauvre est accroché au mur criant et pleurant de plus belle. Une souffrance compréhensible, un bras cassé et une main transpercée sont les dégâts qu'il a subis. C'en est presque de la torture. Mais le shinobi ne rigole pas, décidé de faire comprendre à ces pourritures que leur place n'est pas ici. Tout d'abord, il lui fait une proposition : s'excuser pour l'attaque sournoise qui aurait pu coûter la vie de Sento, ou bien de se débrouiller tout seul pour partir d'ici avec le peu de force qu'il lui reste. Pas d'hésitation, la décision est de s'excuser. Notre héros ressent presque de la peine pour lui, son expression est tellement pathétique, voire répugnante. Ensuite, arrachant l'arme de la paume, le sadique, car oui on peut le comparer à un homme aimant la souffrance des autres, conseille à tous de partir sans faire d'histoire. Vraiment un drôle de personnage, impossible pour le Genin de cerner la personnalité de son sauveur. En repensant à tous les événements, il voit qu'il a fait pâle figure. Il voulait aider mais au final il se fait sauver. Il se sent légèrement déshonoré, mais voyant l'homme approcher et lui adresser la parole, il change d'avis.


En arrivant, d'après son observation, tout allait bien dans le combat. Il a voulu jouer le rôle de renfort, même si pour lui il n'y en avait pas besoin. Or, il aperçoit la blessure à l'épaule que le généreux a reçu. Le sang coule le long de son bras, sachant qu'il enlève le poignard, une vague en sort en grande quantité. La perte de sang devient incroyable. Pourtant, il a combattu, tiens debout et parle encore. Aucun mot ne peut décrire cet être. Il est trop étonnant et épatant. Il entame la discussion en se présentant, un certain Izumo ou alors Shizukawa pour les amis. Alors que celui-ci continue, Sento a percuté sur un mot : « amis ». Un nombre incalculable de question se pose alors dans sa tête. « Il me considère comme l'un de ses amis ? Je suis son ami ? Il veut qu'on devienne ami ? Je dois l'appeler comment alors ? Est-ce que le fait d'avoir combattu avec lui fait de moi son ami ? Je veux savoir ! ». Malheureusement pas le temps pour poser les questions, ce fameux Izumo s'écroule mettant un genou à terre. La blessure devient importante à traiter. Ne sachant pas comment réagir, le blessé demande si notre grand gars n'aurait pas quelques soins à donner en échange d'un repas à partager. Le repas l'importe peu finalement, mais aider son nouvel ami est une priorité. Heureusement pour lui, notre fou des entraînements est équipé de bandages et d'un désinfectant. A force d'avoir des blessures lors de ses exercices, il est très prudent maintenant. Sortant son équipement, Sento commence à effectuer les premiers soins.                    
   

« Je ne suis pas le meilleur en médecine mais après l'incident de mon père, j'en ai appris un peu plus. Donc au moins je peux effectuer quelques soins pour le peu que j'ai sur moi. Ha oui, enchanté Izumo, moi je m'appelle Sento, Shiro Sento. Désolé de ne pas être intervenu plutôt avec ces gars, j'aurai sûrement pu éviter ta blessure. Mais je vois comprendre qu'on a point commun, je hais cette catégorie de gens. Certains trouvent ma réaction exagérée, car ce n'est pas la première fois que je me frotte à ce type de problème. On va dire qu'ils font partis de mon quotidien. J'ai toujours vécu dans la tristesse et la solitude, les gens me repoussaient à cause de mes différences. Avant, je ne cherchais que la vengeance, mais mon père m'a ouvert les yeux. Maintenant j’œuvre pour le maintien de la paix. Ahahaha pourquoi je sors toute ma vie d'un coup. Excuse moi, je pense que ta bienveillance que j'ai pu observer ainsi que notre ressemblance m'a fait tourner la tête. »    


Parmi les camarades qu'il a, c'est la première fois qu'il parle de son passé. Comme s'il sentait une sorte de chaleur avec lui, il voit une sorte de lien avec cet homme. Il y a une raison pour qu'il soit intéressé par lui, il le sait au fond de son cœur. Finissant la pose des bandages, il propose alors d'aller dans un coin plus tranquille et surtout moins glauque pour parler. Sauf si les soins ne sont pas suffisant pour apaiser la douleur ou l’hémorragie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Lun 17 Aoû - 17:24

Tout en s'occupant de sa blessure, le jeune homme répondant au nom de Sento fit la conversation...ou entra plutôt dans un monologue. Ça n'était pas bien grave, Izumo appréciait le geste curatif de son confrère et préférait largement écouter avec attention que de parler pour ne laisser sortir de sa bouche que des banalités sans importance ni intérêt pour personne. Aux oreilles du blessé, le Genin à la voix innocente semblait vouloir se confier, mais résorbait cette envie pour des raisons floues. Izumo ne comprit ainsi que son camarade n'eut pas toujours été aussi sympathique avec son entourage et portait un respect total à son paternel.

Une fois la prise en charge médicale et le monologue de Sento furent terminées, l'impassible Chuunin renfila son T-shirt avant de se relever doucement. Il se tourna alors vers son collègue afin de lui répondre, d'une voix sereine et légèrement amusée.

Ne t'excuse pas enfin, tu m'es venu en aide et tu m'as appris à mieux te connaitre par la même occasion. Puis, je dois t'avouer, en t'écoutant, j'ai eu le temps d'oublier que tu n'étais pas aussi délicat dans tes gestes qu'une eisen-nin aux doigts de fée.

Empoignant son sac presque vide de provisions, le jeune homme bienveillant, comme dirait Sento, suivit ce dernier et se dirigèrent alors tous deux hors de cette ruelle sombre et insalubre. Marchant tous deux maintenant dans les rues du quartier le plus défavorisé d'Iwa, Izumo poursuivit la conversation, gardant son doux timbre de voix mais prenant cette fois une intonation...plus sérieuse.

Tu me disais avoir vécu toute ta vie dans la tristesse et la solitude et d'avoir à l'époque voulu te venger des responsables de ces mauvais sentiments. Dis moi si ce n'est pas trop indiscret, qu'à bien pu faire ton père pour chasser ses mauvaises choses hors de ton esprit? Parce que ça me semble en effet avoir bien fonctionner. Moi, pour autant que je me souviennes, je n'ai jamais ressenti de véritable haine. Ce que tu m'as vu faire au type armé de tout à l'heure, c'était de la légitime défense, accompagné de ce que j'appellerai...une leçon de vie, que j'aurais aimé ne pas avoir à lui donné crois moi...que j'aimerais n'avoir à donner à personne...que j'aimerais voir innée en chacun de nous. Mais mes pensées ne se dirigent que vers une inatteignable utopie j'en suis conscient.

Prenant exemple sur son nouvel ami, Izumo prit à son tour le temps de monologuer, se perdant verbalement dans ses pensées. Il espérait maintenant ne pas avoir perdu son interlocuteur dans son discours car il serait probablement bien incapable de répéter ce qu'il venait d'annoncer. Des paroles qui pourtant semblaient lui tenir à coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Mar 18 Aoû - 20:21

Tout semble être en ordre, la rue est débarrassée des « ordures » y traînant. Oui « ordures », je les nomme ainsi. Alors que Sento divaguait exposant toute sa vie en quelques secondes, son confère lui répond avec des remerciements pour les soins et d'en apprendre autant sur son intimité. Pour la suite, on dirait un mélange d'humour puis de vérité. Mais bon on s'en fiche un peu, les deux confrères ont le sourire, voici le principal. La chose la plus importante est maintenant de partir loin de ce lieu, d'après les connaissances de notre héros, il sait qu'un malfrat revient souvent avec un plus grand effectif et plus de puissance. Leur adversaires n'étaient que de simples larbins. Sans chef pour les guider, survivre dans village est trop dur. Malheureusement si ces gars reviennent, un second combat aura lieu et davantage de dégâts seront créés. Il se peut même qu'une sentinelle les observe afin de pouvoir revenir à la charge. Le risque est trop grand, le Genin préfère fuir et se cacher parmi la foule. Leur attaque se fait par grand groupe, sauf que les villageois risquent de les gêner pour agir. Sento choisit, tout en avançant, un itinéraire qu'il juge sûr. Il ne dit rien à son compagnon qui en a déjà fait assez pour aujourd'hui. C'est alors qu'Izumo prend la parole pour poser une question qui l'intéresse grandement. Qu'est-ce qui a produit le changement incroyable de jugement en Sento. Une petite larme coule sur sa joue mais ne perd pas de temps pour l'essuyer. S'arrêtant d'un coup, il se retourne à et raconte à nouveau son histoire.


« Tout d'abord, ma mère n'était pas une femme venant du village d'Iwagakure. Elle était originaire de Kumogakure, d'où ma peau mate. Mon père quitta le monde shinobi, il voulait vivre paisiblement. Il forma une famille avec elle et je naquis. Sauf que ce fût un désastre. Nous fûmes chassés... Pris dans une terrible famine et condition de vie, ma mère perdit la vie. Pas d'autre choix que de revenir au village. Mais étant différent de tous les autres enfants, personnes voulaient s'occuper de moi pour me former. Je me mis en tête de surpasser tous ces gens. Mon entraînement fût plus qu'intensif. Je ne baissais jamais les bras. Dès qu'un gars des rues me cherchait, je chargeais comme un fou. Puis mon père tomba inconscient sur le sol. Amené à l'hôpital, je me sentais encore plus agressif qu'avant. Ma haine n'avait plus de limite. Enfin réveillé, mon paternel me dit un fabuleux message :
« Sento, je sais que tout n’a pas été facile. Notre famille a été repoussée pour des raisons qui ne devraient pas être. Tu ressens une grande soif de vengeance... Mais qu’est-ce que cela t’apportera ? Reconnaissance ? Puissance ? Non, du malheur encore... Alors que si tu viens en aide aux personnes qui comme nous souffre, qu’auras-tu en retour ? Des amis. Des personnes qui auront confiance en toi et te soutiendront aussi, une famille composée de liens qui pourront s’étendre, afin de stopper ces conneries. Comprends-tu ? »
Voici le secret de ce changement. Je ne sais pas si tu comprends, mais moi j'ai ressenti une chaleur m'envahir et tant que je garderai ces phrases dans mon esprit, alors je garderai ce sentiment dans mon cœur. »



Il ne manquerait plus qu'un joli coucher de soleil au bord d'une plage pour que cela soit une scène superbe. Mais la réalité est autre. Les rues se vident relativement vite. Quelque chose cloche... Vous avez devinés ? Les ennuis reviennent avec une grande force de frappe. Un grand gaillard, sûrement aussi costaud que Sento, apparaît entouré de plusieurs hommes armés de couteau ou kunaï. Ce que voulait éviter notre protagoniste arrive en ce moment même. Il a laissé ses émotions prendre le dessus sur la situation et n'a pas observé les environs. Mauvaises postures pour les deux shinobis. Le combat est inévitable, la blessure de Izumo n'avantage pas du tout. Elle risque de le gêner lors de ses déplacements et attaques. Pas le choix, il faut le protéger à tout prix et le Genin le sait. Il se place devant son ami en position de combat. Cette fois ce sera du sérieux, il se concentre déjà en concentrant son chakra, il est prêt à agir dès que les ennemis bougent. Il murmure quelques mots à son allié.


« Je vais faire le maximum pour te protéger. Mon corps est solide et avec mon taïjutsu je vais pouvoir expulser tous ceux qui s'approcheront. Je ne sais pas si tu es un utilisateur de ninjutsu ou pas, mais si tu pouvais attaquer à distance pour minimiser tes mouvements pour que ta blessure ne saigne pas à nouveau, ce serait bien.


Il ignore si tout va bien se passer. L'issue du combat dépendra du travaille d'équipe et de l'efficacité de leur duo. L'ambiance commence peu à peu à amuser et exciter Sento. Cela promet un bon combat comme on les aime.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Sam 22 Aoû - 18:30

Le discours de Sento, la profondeur de sa voix, la sincérité qui en émanait, l'émotion qui débordait de son timbre de voix, tout ceci généra une grande empathie dans le coeur d'Izumo, qui partagea l'extrême mélancolie de son camarade. N'ayant pas le même vécu, il n'eut évidemment pas la même charge émotionnelle sur l'instant et ne laissa aucune larme s'échapper de son oeil contrairement à son ami. Voulant féliciter le dernier pour son admirable transformation, et pour la discipline qu'il se laissa inculquer par son père, le jeune Chuunin à l'esprit clairvoyant n'eut pas le temps, et fut obligé de changer brusquement de sujet. Sento l'avait remarqué également, le quartier n'était plus sur. La sécurité des habitants semblait menacée, la vie des deux ninjas allait donc devoir être mise en jeu.

Tu as remarqué...ce changement d'ambiance tout à coup? Quel que chose cloche.

La rue, qui était bondée cinq minutes plus tôt, fut comme évacuée. En quelques minutes, le nombre de passants diminua de plus de 2/3. Ce n'était pas le seul facteur annonciateur d'une menace, le sentiment général des ninjas ainsi que des passants semblait...plus inquiet, comme tourmenté par une force oppressante. Izumo et son confrère aperçurent alors la petite armée de loubards armés, occupant la route de toute sa largeur dans leur avancée, incitant les passants à changer non pas de trottoir, mais de quartier. Avant qu'ils ne s'arrêtent face aux jeunes Iwajins, l'imposant ninja indiqua à son ami blessé qu'il comptait le protéger et que son corps massif n'allait pas pâlir facilement face à ses bandits. Murmurant rapidement trois mots avant d'agir, Izumo bondit et rebondit contre l'épaule large de son camarade. Il semblait l'avoir prit au mot quand il lui indiquait que son corps était solide.

Je te couvre!

Quasi-instantanément, Izumo se retrouva sur les toits des bâtiments bordant la route. Le plan était d'alterner sa position entre le coté droit et gauche, dans le but de protéger Sento contre les attaques trop massives contre lui, ou bien les éventuelles attaques surgissant de son angle mort. Ainsi, l'utilisateur de Taijutsu pouvait se défouler contre sa trentaine d'ennemis armés sans devoir faire attention à son camarade blessé et ce dernier pourrait faire attention à ce qu'il ne se fasse pas submerger par le nombre clairement supérieur de ses ennemis. Étant capable de générer des pics de roches hors de ses mains, le but d'Izumo était de bloquer les attaques portées à son ami ainsi que de réduire la capacité de mouvements de tous les autres. Les points de visées se trouvaient donc sur les jambes et les avants-bras.

Sento..je te protégerai du mieux que je peux. Maintenant, j'espère que tu n'es pas un menteur, et que corps est aussi solide que tu le dis!

Techniques::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Dim 23 Aoû - 18:38

Les actions s'enchaînent très rapidement. A peine fini de parler qu'Izumo s'élance via l'épaule de son camarade pour se propulser et ainsi atterrir sur les toits tout en prévenant qu'il couvrira ses arrières. Ceci est une bonne tactique, Sento pourra déchaîner sa force bestiale pendant que le blessé surveille tout de loin en étant hors de portée. Les muscles se contractent, le poing se ferme, le Genin en position de combat, le carnage peut commencer. Ayant un fardeau en moins, sans offenser son ami, il peut alors se battre librement sans se retenir. Entendant à nouveau ses paroles, du fait de montrer si son corps est vraiment aussi solide qu'il le dit, il ne peut s'empêcher de bouillir et de montrer son talent. Il utilise direct une technique assez puissante, mais il ne peut pas sous-estimer le nombre et la force de ses adversaires. Formant donc une armure de pierre assez épaisse, il charge dans les premières lignes devant lui. Sa protection est vraiment efficace, il peut bloquer toutes sortes de projectiles tranchants et même un simple coup ne peut la briser. Etant complètement entrer dans le combat, il frappe tous ceux qui se dirigent vers lui. Il aperçoit également plusieurs pieux de terre venant du ciel, le combattant peut vraiment compter sur son compagnon.


Plus il tabasse de malfrats, plus ils en arrivent de partout. La situation va devenir critique si tout cela continue. La rue est amochée par les combats qui ont l'air quotidiens, après tout on parle d'Iwagakure ainsi que du quartier défavorisé, ceci est ce qu'on peut qualifier de normal. Mais notre héros compte bien créer de nouveaux dégâts matériels. Chargeant du chakra dans son poing, il frappe férocement le premier qui lui tombe dessus et l'envoie en arrière avec tous ceux qui le suivaient. Un petit groupe en moins, sauf que leur nombre est quand même incroyable. Certains se relèvent après avoir reçu des blessures. La fatigue commence à apparaître, plusieurs attaques touchent Sento mais l'armure tient encore.  Il ne craint rien pour le moment, mais pour combien de temps encore ? Alors que son allié le protège autant qu'il le peut, le jeune shinobi a besoin de quelques secondes.


« Izumo ! Désolé de te dire ça, mais lance une attaque assez puissante, j'ai besoin de quelques secondes, juste le temps de les occuper un peu.  


Son plan ? Charger un maximum de chakra dans sa prochaine attaque afin de provoquer un violent choque sur le sol pour balayer le terrain des « ordures » comme je dirai ou « parasites » pour son cas. La rue devra être réparé après, car il ne va pas y aller doucement. Seul problème, le chef n'a pas bougé depuis tout à l'heure et laisse ses sbires faire le travail pour ensuite le terminer s'il le faut. Or, une bonne quantité de chakra a déjà été utilisé par le combattant. Il ne veut pas décevoir son ami qui compte sur sa robustesse et sa force, alors il restera et vaincra tous ceux qui se trouvent ici. Tel est sa volonté de fer ! Ou de roche...

Techniques:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Jeu 27 Aoû - 15:37

Après plusieurs minutes de baston violente, Izumo commença a réalisé que son ami était tout seul au milieu d'une foule compacte de tueurs sans foi ni loi. En continuant à soutenir le fauve de roche de ses pieux incapacitants, son armure finirait par céder et il finirait par se faire tuer. Poings et pics parvinrent à neutraliser une demi-douzaine d'adversaires mais ne fonctionnaient plus. Le Chuunin écouta alors son camarade et malaxa plus de chakra. Après avoir réalisé une courte série de signes, le Shinobi inspira une grande bouffée d'air avant de tendre ses paumes à sa bouche. Il souffla délicatement, joignit ses mains qu'il rapporta à la ceinture afin de viser.

Rendez-vous, ou souffrez!

Lançant sa sommation sans attendre de réaction de la part de son auditoire, il projeta sa sphère de chakra Fuuton contre le genou d'un des type à l'exterieur de la foule. L'explosion amputa la cible de son tibia et mit à terre deux de ses camarades adjaçants. Trois malfrats en moins, ce résultat motiva Izumo à répéter l'action une dernière fois. Cette fois, l'explosion de vent s'impacta contre la colonne d'un des hommes, elle désabilisa ses voisins mais lui ne survécu probablement pas.

Grr..Je dois faire attention. Les tuer ne nous mènera nulle part, si ce n'est dans leur voie inhumaine.

Sans compter les nouvelles victimes de son camarade, il restait une petite vingtaine de sous-fifres autour de Sento. Le chef de la bande restait à l'écart, se tenant droit sur sa canne de luxe, admiratif devant le spectacle macabre. Apparemment, il était loin d'être un problème. En attendant, Izumo poursuivit son alternance de position entre les toits en balançant ses pics sur les hommes s'attaquant à l'angle mort de son protégé. Cependant, lors d'un saut, Izumo sentit son épaule tirer et dans un élan de douleur, il rata son action. C'est ainsi que le Chuunin se retrouva au même niveau de le reste des acteurs de la bataille, prêt à enduiguer la masse autour de Sento en recevant une partie des subalternes armés.

Je vous attends...BANDE D'IDIOTS!

Techniques::
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Ven 28 Aoû - 12:37

''Du temps, juste un peu de temps et après je défonce le chef et on n'en parle plus.''

Tel est la pensée de notre héros en difficulté. Le nombre d'adversaire baisse mais il en reste encore un bon groupe. Sa prochaine attaque doit en finir avec les sbires pour ensuite s'occuper du plus grand. Ce combat sera compliqué du début jusqu'à la fin. La dernière fois c'était seulement du cinq contre deux et le résultat final était de cinq malfrats blessés correctement et une blessure à l'épaule du côté des shinobis. Sauf que l'affrontement prend une autre tournure. Une armée de crapules armées de couteaux et autres armes blanches face à un combattant et un second posté sur les toits. Il n'y a pas de coups reçus pour le moment, mais pour combien de temps cela va-t-il durer ? Le chakra de notre Genin risque de se vider rapidement à force d'enchaîner les techniques, puis Izumo peut se faire rejoindre en hauteur et être en danger. Toutes les images de sa défaite défilent devant ses yeux. Il perd de plus en plus sa concentration l'empêchant de malaxer son chakra. La situation devient vraiment critique...

Son ami se débrouille bien, il utilise une nouvelle technique afin de faire ce que Sento lui avait demandé, occuper les ennemis. De gros dégâts sont produits par ce jutsu, sûrement une attaque de type Fuuton. Il balaye les ennemis rapidement mais peut-être trop violemment. Certains en perdent quasiment une jambe, d'autres en meurt. C'est vrai qu'ils sont dangereux et sans cœur, mais la solution ne doit pas être de les punir de cette façon. Bon après tout, notre héros n'est pas un exemple, il les frappe sans retenu et a déjà brisé plusieurs de leurs os. Les forces ennemis diminuent, le robuste combattant devrait rentrer en scène, sauf que son attaque est loin d'être chargée. Les idées noires l'empêchent d'agir, il ne suit plus le combat et regarde le sol. Les derniers sbires commencent à s'approcher en encerclant l'homme. Alors qu'il perd l'envie de combattre, son allié chute à ses côtés. Ses pensées se fixent alors sur lui.

''Que fait-il ici ? Il devait rester sur les toits pour être protégé, ainsi sa blessure ne me gênerait pas pour combattre librement. Oh merde, son épaule doit lui faire mal, il a dû tomber par maladresse suite à la douleur. Putain je fais comment moi, ils nous encerclent...''

Puis Izumo prend la parole en lançant une provocation. Il ne perd pas sa combativité alors que les deux Iwajins sont en mauvaise position. Cet homme a au moins les mots pour motiver des hommes. Chakra chargé à fond, il dit une dernière phrase avant le choc.              

« Izumo ! Montes sur mon dos et accroches toi, ça va péter !  

Un saut puis un puissant coup de talon envoyant au sol tous ceux dans les environs. La rue subit de lourds changements, elle est complètement anéanti au point d'impact, des blocs de terre sont éparpillés contre les murs ou écrasent carrément certains malfrats. Logiquement, le seul adversaire debout est le chef. La fatigue se ressent du côté des shinobis, mais ils ont encore assez d'énergie pour mettre fin au combat. Les réserves de chakra de Sento sont presque vide, mais il peut encore utiliser son Taïjutsu de base et des techniques de bas niveaux. Il a même une petite idée sur ses prochaines actions. Il n'oublie pas qu'il est accompagné de son camarade et qu'à eux deux ils triompheront.

Avançant tranquillement sans la moindre hésitation, il ne lâche pas des yeux l'immense homme. Son imposante carrure rivalise avec celle de notre héros. La suite du combat risque d'être intéressante, il continue de marcher puis s'arrête à quelques mètres de lui.

« Alors c'est toi l'enfoiré qui dirige ces parasites qui polluent notre village ? Moi les merdes de ce genre je les balaye à coup de poing. Bien sûr tu ne seras pas l'exception, j'ai l'intention de te faire valser contre le sol ou un mur. Après vous saurez que nous, les ninjas de ce village, ne laisseront pas des chieurs bousiller Iwa, ok ? »

Un discourt simple et clair non ? Il n'a pas mâché ses mots, il voulait être honnête et franc. Maintenant que tout est dit, la fête peut commencer. Sento s’élance et vise directement la mâchoire, évidemment il y a de la résistance, c'est donc lui qui reçoit un puissant coup dans les côtes brisant son armure de pierre. Heureusement qu'elle était encore active, sinon un violent craquement se serait fait entendre. C'est plus que suffisant pour que l'excitation monte, enfin un vrai duel entre un vrai combattant.

« Hahahahaha ! Pathétique, tu n'es qu'une petite larve ! Tu ne fais que te battre contre des plus faibles mais contre un vrai homme tu ne fais pas le poids. Abandonne, tu es déjà à ta limite. »

Le sang bouillonne, un sang chaud qui ne demande qu'à se battre. Les veines du Genin sont visibles, sa vigueur est comme restaurée alors qu'il était fatigué. Préparant une permutation au cas où, il trouve un objet qui pourrait lui servir. Tout est en place, il charge droit devant comme avant. Izumo ne peut pas se battre au corps à corps, mais il fait un excellent soutien. Sento lui lance un sourire qui signifie qu'il a confiance et compte sur lui. La prochaine attaque sera sûrement la dernière.          

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Jeu 3 Sep - 19:29

Un coup de talon battant la terre, et c'était fini. Les hommes gisaient à présent au sol, certains assommés par l'onde de choc ou par l'incroyable douleur qu'ils enduraient, d'autres luttant de tous leurs membres valides pour tenter de se relever. Profitant de leur invalidité générale, Izumo se positionna successivement derrière chacun des battants à quatre pattes afin de les assommer d'une tape sèche et précise derrière le crâne. Durant son travail de finition à la puissante attaque de son camarade, il ne fit cependant plus attention à ce dernier qui, probablement victime de surdose d'adrénaline, partit seul en direction du chef de la bande.

Mais que fait-il..? J'aurais du garder un oeil sur lui.

Après avoir fini de terrasser le menu fretin, le Chuunin se précipita sur Sento, qu'il considérait dans cette situation comme son protégé, un grade inférieur à qui il devait donner l'exemple et assurer la protection et non pas dénigrer et laisser commettre l'irréparable. Une violente riposte d'un coup de poing, et le spectateur projeta son jeune assaillant imprudent. L'armure du géant était brisée, mais pas sa volonté. Virevoltant dans les airs, Izumo ne le rattrapa pas, sous peine de se faire écraser, mais se positionna devant lui, le séparant visuellement et physiquement du dernier criminel à affronter. Regardant l'homme imposant, se tenant à nouveau fièrement sur sa canne, ce dernier ripostait, ne le lâchant pas non plus des yeux.

Sento, tu as été imprudent. Tu t'es bien battu...très bien battu, mais si tu nous refais un coup comme celui-ci, je ne pourrai pas te sauver, et peut être bien ne pas faire le poids seul contre cet ignoble personne. Après, il se passera quoi? Il réengagera des gorilles assez stupides pour le servir et tout ceci n'aura servit à rien!

Ne voulant pas le laisser poursuivre cet émouvant et pathétique message, le gros dur coupa soudainement le Chuunin, d'une voix forte et pleine de nervosité.

Le petit voulait s'amuser. T'es qui pour l'empêcher de se défouler, son père? Laisse lui me montrer de quoi il est capable, après je m'occuperai de ton cas, sale morveux.

Peut être Izumo ne faisait il plus confiance à Sento, ou peut être que lui aussi avait la rage de voir encore libre de ses actes un homme comme celui qui se tenait en face de lui. Quel que soit la raison, l'Iwajin sortit brusquement la main de sa sacoche, le pouce filant de son sang. Une courte série de signes, une goutte de sang s'écrasant au sol, les préparatifs étaient finalisés. Ainsi d'un plaquage de sa main, il fit apparaître un large sceau. L'oeuvre graphique complexe libéra dans sa scission une masse de fumée opaque dissimulant une entité, un des fidèles allié d'Izumo, un des rapaces légendaires des plaines perdues du Takama-ga-Hara. Oshiomimi fut appelé, un serpentaire imposant de prêt de 2m de haut dressé sur ses longues pattes et d'une couleur dominante bleue acier. A peine apparu, Izumo lui donna de rapides directives avant qu'il agisse, sans dire un mot, ni même jeté un regard sur ses alliés.

Oshio, à mon signal...tu sais quoi faire.

Effectuant tout en parlant le robuste signe du serpent, le signe des techniques Doton, Izumo plaqua ensuite de nouveau ses mains au sol, n'annonçant pas sa technique, préservant la surprise jusqu'au bout. Le sol commença à vibrer sous les pas du caïd sans peur, et avant qu'il ne réagisse, se déroba sous 5m de profondeur. Avant que l'homme ne finisse enfoncé dans la terre, Oshiomimi développa ses ailes, prit son envol, se dédoubla dans son élévation et envoya son clone foudroyant contre la zone enfoncée.

Tu n'auras jamais plus l'occasion de nuire à ce village!

Techniques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin d'Iwa

avatar
Genin d'Iwa


Messages : 59
Date d'inscription : 16/07/2015


Fiche Shinobi
Rang: C
Points Expériences:
156/450  (156/450)
Réputation:
10/40  (10/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Dim 6 Sep - 12:18

Le grand final arrive. Le sang chaud de Sento n'arrête pas de bouillir, un tel combat l'excite de seconde en seconde. Il veut se battre comme jamais et montrer sa force à son ennemi. Alors qu'il commence son avancé, il se fait stopper par son camarade qui se poste devant lui et lui adresse quelques paroles. Izumo comprend que notre héros s'est bien battu, mais que son erreur est de foncer tête baisser sous peine de se reprendre un coup et de ne plus pouvoir combattre. Il lui rappelle aussi que sa blessure ne peut lui permettre de combattre seul contre ce lourdaud. Donc que tout ceci n'aura servi à rien si personne ne peut combattre ensuite. La température descend de plusieurs degrés, Sento est redevenu calme et stoppe son plan d'attaque. Vu qu'il est revenu à la raison, il se sent faible. Sa réserve de chakra n'est pas vide, mais bien utilisée à cause des nombreuses attaques de hauts rangs pour son niveau. Il regarde son ami qui se retourne directement pour écouter l'adversaire qui n'a toujours pas bougé depuis le début.

« Le petit voulait s'amuser. T'es qui pour l'empêcher de se défouler, son père? Laisse lui me montrer de quoi il est capable, après je m'occuperai de ton cas, sale morveux. »

On pouvait sentir comme une légère colère sur le visage d'Izumo, enfin c'est que devine le Genin. Une preuve apparaît lorsque celui-ci fait un enchaînement incroyable. Sa vitesse pour produire un signe est grandiose. Sauf que son talent n'a pas fini d'épater notre jeune apprenti du ninjutsu. Une bestiole impressionnante apparaît en plein milieu de la rue. Première fois qu'il peut apercevoir une invocation, de type rapace en plus. L'étonnement est très présent, il n'en revient pas, cet homme caché de tel atout. Il voit qu'il y a une grande différence de niveau entre eux deux. En quelques secondes, une phrase adressé à son animal puis c'est parti. Nouvelle enchaînement d'actions et de signes pour un nouveau duo. Un profond trou se creuse juste en dessous des pieds du colosse puis une attaque Raïton est produite par le drôle d'oiseau. Si vite, tellement que l'ennemi n'a pas pu faire un pas. Une prestation épatante, les deux méritent un 20/20 pour le combat et la beauté. A présent les problèmes sont finis, les dégâts sont importants mais le principal est que les deux Iwajins sont en vie. Un long soupire sort de la bouche de Sento, exprimant la difficulté du combat et sa fatigue.

« Franchement... Qui aurait cru qu'on se serait rencontrer de cette manière. De plus, on a combattu tout un groupe de « parasite » et le boss. N'empêche que tu es incroyable, lorsque je t'ai vu donner des repas aux pauvres gens, j'ai été curieux de savoir qui tu étais. Franchement je ne suis pas déçu d'avoir fait ta connaissance, même de cette façon.

Il se rapproche alors du trou pour voir un triste malfrat grillé comme de la viande, ce gars a perdu connaissance suite au choc de l'attaque.

« On fait quoi de tous ces fumiers ? Les laisser comme ça ne serait pas une bonne solution non ? Surtout que certains d'entre eux sont blessés et je ne peux pas les soigner. Ha putain j'y pensais plus... Il n'y a pas un rapport à faire ? Car une rue entièrement retournée ça ne va pas leur plaire je pense. Je vais encore faire parler de moi, bonjour le savon que je vais me taper. »

Alors qu'un problème est réglé, un autre arrive à notre héros.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chuunin d'Iwa

avatar
Chuunin d'Iwa


Messages : 36
Date d'inscription : 02/07/2015
Localisation : Entre le Ciel et la Terre


Fiche Shinobi
Rang: B
Points Expériences:
10/600  (10/600)
Réputation:
0/40  (0/40)

MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   Dim 6 Sep - 16:20

Un fil de fumé sortait du large trou conçu par Izumo, la technique Raiton d'Oshiomimi semblait avoir marché. Sento s'en approcha pour confirmer les soupçons laissés par la fumée et affirma que la cible était K.O. La victoire appartenait donc aux deux Iwajins, mais comme mentionna le plus imposant et destructeur des deux, à quel prix l'obtinrent t-elle? Il y avait de fortes chances pour que nos deux protagonistes se fassent salement remonter les bretelles par la Tsuchikage, voire, par une partie du village pour avoir causé tant de vacarme. Mais avant d'avoir à faire à tout ce beau monde, les deux combattants durent faire face à l'escouade d'élite venu sur les lieux suite au violent séisme provoqué par Sento. Quatre hommes masqués venus de nulles part, quadrillant la zone de par leur position carrée, tous postés sur un toit, aux angles du périmètre touché. L'un d'eux, probablement le chef d'équipe, prit la parole. Il avait un ton fort mais parlait distinctement et d'un air assuré et autoritaire.

Vous en bas, ne faites plus un geste! Identifiez vous! Qui sont ces gens à terre?

Levant instinctivement les mains en l'air, Izumo se tourna vers son interlocuteur afin de lui répondre, d'un ton calme et rassurant, ne laissant pas de pic de stress dans sa voix linéaire pouvant faire croire à un mensonge dans sa réponse. Cependant, avant même qu'il ouvre la bouche, un autre membre de l'escouade d'élite cria sur Izumo, lui ordonnant de dégager sa créature d'ici. D'un hochement de tête, le Chuunin fit comprendre à son rapace qu'il pouvait partir et ainsi disparu instantanément dans un nuage de fumée.

Je me nomme Ônamuchi Izumo, je suis un Chuunin, et voici Shiro Sento qui est Genin. Nous sommes tous deux d'Iwa et nous sommes en partie responsables du désordre ici. Mais les réels coupables sont tous ces gens à terre, et principalement le gros imbécile à moitié grillé dans le trou. Ceux sont tous des brigands sans foi ni loi faisant apparemment partie d'une organisation criminelle au sein de notre village. J'espère que l'homme dont je vous parlais était le chef de cette organisation, mais ça m'étonnerait. Vous n'aurez qu'à lui poser la question quand il se réveillera, s'il est encore capable de parler.

Écoutant attentivement le Chuunin, le chef d'équipe attendit qu'il fini de parler avant de décider ce qui allait se passer pour eux ainsi que pour le groupe inerte au sol. Sans dire un mot, il donna des directives à ses collègues. En quelques mouvements de doigts, les trois hommes savaient alors quoi faire. L'un d'eux s'occupa de ré-aplanir le sol et en deux temps trois mouvements, la route était impeccable à nouveau; un autre s'en alla, probablement pour mobiliser du monde afin de sortir toute la racaille au milieu du passage; et le dernier descendit avec son supérieur aux cotés des jeunes ninjas.

Vous me semblez honnête, mais je vais quand même être dans l'obligation de vous escorter jusqu'au bureau de la Tsuchikage où vous pourrez lui expliquer ce qu'il vient de se passer ici. Elle jugera ensuite quoi faire de vous...mais n'ayez crainte, il y a de grandes chances qu'après quelques remontrances pour votre témérité, vous soyez récompensés pour votre courage et votre efficacité. Hakuba, Oushi, restez là pendant que j'escorte ces deux garnements. Ne tentez de déplacer aucun corps, recensez le nombre de victimes totale, le nombre de morts et de blessées en attendant l'arrivée de Tenma avec du secours.

Nos deux protagonistes suivirent ainsi le chef de l'escouade ANBU sans broncher. Izumo profita du voyage tranquille et calme pour répondre à son nouvel ami après diverses interruptions.

Moi aussi je suis heureux que nous nous soyons rencontrés, surtout dans ces circonstances, ou on aura pu faire connaissance tout en nettoyant notre village. Mais...quelque chose m'embête dans toute cette histoire: Mes bentos ne seront plus bons maintenant et je t'en dois toujours un. Tu pourras m'y refaire penser si Kurotsuchi-Sama ne tue aucun d'entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous aurions pu nous connaitre en de meilleures conditions.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Ce qui ne nous tue pas, nous rend plus fort ! " Ouais bah à ce stade là, j'suis hulk ! - ALIX
» (Magyar) + Nous aurions pu être amis...dans une autre vie.
» [En cours]Reprendre ce qui a été pris [Rang A]
» Nuit 1 : Protègeras ? Protègeras pas ?
» Freya ― Je crois que tout ce qui ne nous tue pas nous rend simplement plus...bizarre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Genesis :: HORS RPG - DETENTE :: Iwa-